juin 24, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

L'AS Monaco éliminé dramatiquement par Rouen

L'AS Monaco éliminé dramatiquement par Rouen

Le déplacement de l'AS Monaco en Coupe de France s'est terminé suite à une défaite aux tirs au but contre Rouen après que Balogun de Fowler ait pris l'avantage en première mi-temps.

Concours

Publicité

Ayant choisi un effectif solide pour cet affrontement composé de gros frappeurs de l'ASM, dont un trio d'élite composé d'Alexander Golovin, Fowler Balogun et Takumi Minamimo, Adi Hutter ne s'attendait certainement pas à ce que le match se déroule comme il l'a fait.

Concours

Ayant bien débuté le match contre leur adversaire de troisième division dirigé par le président Dmitry Rybolovlev, les Monégasques ont brièvement cru qu'ils allaient prendre rapidement l'avantage grâce à Minamino, dont le but a été annulé pour hors-jeu.

Balogun s'est rapproché peu de temps après alors que les premiers signes favorisaient les visiteurs qui dominaient et contrôlaient confortablement leurs adversaires.

Vers la 20e minute, l'équipe locale commençait presque à trouver son rythme, créant de bonnes ouvertures pour tirer vers l'avant. Heureusement, Radoslaw Majecki et Mohammed Salisu ont uni leurs forces pour repousser les outsiders en difficulté avec quelques tacles clés.

Monaco a eu l'occasion de prendre l'avantage un peu plus d'une demi-heure plus tard lorsque Balogan a converti le penalty qu'il avait remporté.

L'ASM n'a cependant pas pu conserver longtemps son avantage puisque Clément Bassin a égalisé pour Rouen juste avant la pause.

À la fin de la deuxième période, Golovin a rapidement démarré le match avec un bel effort individuel avant que le curleur de Balogun ne dévie hors du cadre.

Après que les occasions de qualité se soient rares, Balogun et Golovin ont sondé pour mener leur équipe à la victoire. Mais alors que la rencontre se déroulait jusqu'aux tirs au but, ni le duo dynamique ni ses homologues n'ont réussi à trouver le chemin des filets face à un Rouen déterminé.

READ  La France a commencé un effort pour améliorer la production de granulés noirs

Entrez dans une fusillade passionnante, et bien que les deux équipes aient terminé dans le top trois, les échecs de Balogun et de Magnus Aglioch ont finalement permis à Rouen de l'emporter et d'envoyer les hommes de Hutter s'écraser.

L'explication de Hutter

« C'est un très gros sentiment de déception qui domine ce soir. Je tiens à féliciter franchement Rouen pour sa performance. C'est très triste pour tout le monde de quitter cette Coupe de France. On voulait aller au bout, au bout de ce tournoi.  » Notre performance n'a pas été assez bonne, pas assez bonne », a déploré le tacticien autrichien.

« Rouen a été très facile à défendre contre nous, ils étaient bien organisés. On n'a pas trouvé les bonnes solutions pour ça. Parfois on a des difficultés face à des équipes qui jouent en blocs bas, mais c'est inexcusable. Et puis aux tirs au but, ça n'arrive pas. Peu importe si c'est une équipe de troisième division contre vous, c'est une situation particulière. Ce n'est pas grave parce que je pense qu'on aurait dû faire plus en 90 minutes. J'avoue que c'est difficile de trouver les mots justes ce soir. Notre déception est énorme.

Statistiques clés

En chiffres, l'ASM a l'avantage en termes de buts attendus (2,20 à 0,95), de tirs totaux (13 à 10), de tirs dans la surface (9 à 6) et de possession (67% à 33%). La moitié de terrain adverse (337 à 95) et de grosses occasions (4 à 2) se sont créées, illustrant que ce n'était pas leur soirée.

READ  Mises à jour en direct du basketball masculin olympique: la France pour l'or contre les États-Unis

Le derby attend

L'ASM doit vite oublier ce revers et se concentrer pleinement sur le grand derby de la Côte d'Azur contre l'OGC Nice, où une victoire est essentielle pour maintenir ses espoirs de qualification en Ligue des Champions et redonner du positif.

« Ce sera un autre match, mais nous devons faire quelques changements dans les joueurs, peut-être même dans la formation. Mais pour moi, le problème n'est pas la forme de ce soir, mais le manque de solutions. Nous devons analyser tout cela. Nous sommes encore une fois très déçu, mais il faudra relever la tête très vite contre Nice », a déclaré Hutter.