juin 18, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La Montréalaise Ina Fichman dans la campagne des Oscars avec Fire of Love

La Montréalaise Ina Fichman dans la campagne des Oscars avec Fire of Love

Assise à une table du Westmount Square, la productrice montréalaise Ina Fishman raconte le parcours épuisant et exaltant qu’elle a parcouru depuis l’annonce fin janvier de la nomination de Fire of Love aux Oscars dans la catégorie Meilleur documentaire.

Cette annonce n’a pas encore été téléchargée, mais votre article continue ci-dessous.

Fishman a produit le film avec Shane Boris et Sarah Dossa, qui ont réalisé cette histoire fascinante des volcanologues français Katia et Maurice Kraft. Obsédé par les volcans depuis leur plus jeune âge, le couple n’hésitait pas à s’approcher dangereusement des rivières de lave dans leur quête pour percer les secrets des volcans. Ils sont finalement devenus trop proches, mourant ensemble lors d’une éruption volcanique sur le mont Unzen au Japon en 1991.

Maurice et Katia Kraft, volcanologues français qui sont les sujets du documentaire d’Ina Fischmann « Le Feu de l’Amour ». Image reproduite avec l’aimable autorisation de Intuitive Pictures

« C’est une leçon d’humilité », a déclaré Fishman. « Je suis allé au déjeuner des nominés (aux Oscars). Cela fait partie de la campagne. L’idée est que vous y alliez et que vous parliez de votre film à tout le monde. J’ai une superbe photo.

« Je me tiens à côté de (l’actrice irlandaise) Kerry Condon de The Banshees of Inisherin' », a déclaré Fishman. « En personne, elle a l’air complètement différente de ce qu’elle était dans le film et donc elle me parle constamment et je me dis ‘Oh, cette femme, elle est belle’, puis j’ai réalisé qui elle était, et je me suis dit ‘Wow C’est la crème de la crème.

READ  Qui sortira vainqueur après la confrontation ?

Cette annonce n’a pas encore été téléchargée, mais votre article continue ci-dessous.

« Je suis allé vers Steven Spielberg parce qu’il venait vers moi et je lui ai serré la main et j’ai dit : ‘Salut, je suis Ina Fichman, je suis la productrice de Fire of Love.' » Et il a dit: «J’ai adoré votre film. Vous venez de rencontrer votre autre producteur et réalisateur. C’est incroyable. C’était tellement cool. »

Sans surprise, le téléphone de Fichman sonne depuis l’annonce de la nomination aux Oscars, qui aura lieu le dimanche 12 mars, et il y a beaucoup de gens dans le monde du cinéma qui aimeraient travailler avec elle.

« Je suis définitivement approché avec toutes sortes de projets », a déclaré Fishman. « Quel genre d’impact cela aura-t-il au Canada, nous verrons. C’est un système très différent. »

Fire of Love est un documentaire atypique dans le sens où il se compose presque entièrement de documents d’archives. Ils n’ont tourné qu’un jour et demi à Montréal, pour des photos secondaires. Ils n’ont publié aucune interview. Au lieu de cela, ils se sont appuyés presque exclusivement sur les près de 200 heures d’images d’archives laissées par les Krafft. Ils se photographiaient toujours eux-mêmes et les volcans qu’ils étudiaient, et il y avait donc un trésor d’images à parcourir.

Cette annonce n’a pas encore été téléchargée, mais votre article continue ci-dessous.

« Leur histoire est extraordinaire », a déclaré Fishman. « Très tôt dans le processus de développement, l’équipe créative, moi y compris, a décidé que c’était une histoire d’amour. Vous obtenez 200 heures de séquences sans son et des images incroyables, alors comment racontez-vous cette histoire ? Et quelle est l’histoire ? Et ainsi en racontant l’histoire d’amour qui était là Entre eux et les volcans, j’ai créé un genre de film complètement différent. »

Fishman parlait à son collègue producteur Boris au début de la pandémie lorsqu’il a mentionné qu’ils étaient tombés sur une petite partie des archives alors qu’ils cherchaient un autre film et ont commencé à penser qu’il pourrait y avoir un film là-dedans. Les archives de Kraft se trouvaient à Nancy, dans le nord-est de la France.

« Alors j’ai dit : ‘Hé, je parle français, j’ai beaucoup travaillé avec la France, et je connais les idiosyncrasies des coproductions ou des collaborations avec les Français, laissez-moi voir si je peux retrouver les archives’, ce que j’ai fait. « , a déclaré Fishman.

Seules 20 des 200 heures de séquences 16 mm ont été numérisées, ce fut donc l’une des premières missions. Le film utilise également de nombreuses interviews télévisées de l’époque, en particulier avec Morris Craft, qui était un peu une célébrité et apparaissait beaucoup dans des talk-shows. Il a également dirigé le Cercle de conférences et est venu à Montréal pour prendre la parole dans les années 1970. Les deux ont également écrit un tas de livres, donc tous ces livres ont été traduits en anglais.

« Nous nous sommes immergés dans leur monde pour reconstituer l’histoire », a déclaré Fishman.

READ  En Louisiane, les Nouveaux Mondes pourraient être à une courte distance en voiture | divertissement / vie

Cette annonce n’a pas encore été téléchargée, mais votre article continue ci-dessous.

Nous nous excusons, mais cette vidéo n’a pas pu se charger.

Le film a eu sa première mondiale au prestigieux Festival du film de Sundance au début de 2022. Bien qu’il soit devenu une sortie entièrement virtuelle de dernière minute en raison de la pandémie, il y a eu beaucoup de buzz autour de Fire of Love et certains des grands acteurs en ont fait l’offre. – y compris Netflix et Amazon, Sony Pictures Classics et Paramount – Les droits mondiaux du film ont finalement été récupérés par National Geographic Documentary Film, qui appartient en grande partie à The Walt Disney Company, pour plusieurs millions de dollars, selon Variety.

Le film a été projeté dans les salles de nombreux pays et s’est bien comporté au box-office, après avoir été projeté aux États-Unis, au Canada et au Royaume-Uni pendant cinq semaines au Cinéma du Parc l’été dernier et ses prochaines projections auront lieu au Cinéma Moderne le dimanche. à 16h15 et au Cinéma du Parc Public les lundis à 20h30

Fishman a quatre nouveaux documentaires en production et elle a également commencé à lever des fonds pour un film majeur sur le musicien montréalais Rufus Wainwright. Elle a déjà tourné une bonne quantité de matériel, y compris un concert avec sa sœur, Martha Wainwright, au lieu intime de Martha dans le Mile End, Ursa.

Recommandé par la rédaction