octobre 17, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Une troisième personne a été inculpée dans le cadre d’un prétendu stratagème visant à frauder le gouvernement de millions de fonds de secours COVID-19

Une troisième personne fait face à des accusations en lien avec un stratagème présumé visant à frauder les fonds de secours COVID-19 du gouvernement de l’Ontario.

La Police provinciale de l’Ontario (OPP) a annoncé la nouvelle arrestation mardi, affirmant que plus tôt dans la journée, le suspect de 54 ans avait été arrêté.

Lundi, deux anciens employés régionaux ont été arrêtés pour le prétendu stratagème.

La Police provinciale de l’Ontario dit avoir lancé une enquête en août 2020 après avoir reçu un renvoi du ministère de l’Éducation de l’Ontario concernant des allégations de fraude liées au programme de soutien à la famille.

Le programme a offert aux parents des paiements pour aider à compenser les coûts liés au maintien des enfants à la maison pendant la pandémie de COVID-19.

Les accusations interviennent un an après que le comté a déposé une plainte civile contre quatre membres de la famille, alléguant qu’ils avaient fraudé le gouvernement d’au moins 11 millions de dollars destinés aux fonds de secours COVID-19.

Selon le procès civil non confirmé, l’employé informatique et sa famille ont ouvert plus de 400 comptes bancaires entre avril et mai 2020 et déposé environ 10 000 chèques faits à de faux parents de fils inexistants.

En janvier 2021, le gouvernement a accusé l’employé d’avoir accepté environ 10 millions de dollars de commissions secrètes en dirigeant des contrats de conseil du gouvernement vers des entreprises qu’il ou un partenaire contrôlait.

Dans une déclaration de défense déposée en mars 2021, l’employé a blâmé le comté pour les mesures de sécurité laxistes qui ont permis le détournement de fonds.

READ  Comment deux femmes ont fondé une start-up immobilière axée sur les femmes après avoir eu du mal à trouver un endroit sûr à louer

Dans un communiqué de presse publié lundi, les enquêteurs de la Police provinciale de l’Ontario ont déclaré que la Direction de la lutte contre la spéculation avait arrêté deux anciens fonctionnaires de l’Ontario dans le cadre de l’enquête, notant que l’ampleur et la portée de la fraude étaient « beaucoup plus complexes que celles initialement identifiées ».

Sanjay Madan, 56 ans, est accusé de deux chefs d’abus de confiance, de deux chefs de fraude de plus de 5 000 $, de blanchiment d’argent et de possession de biens obtenus par le biais d’un crime de plus de 5 000 $, tandis que Shalini Madan, 52 ans, est accusé de blanchiment d’argent et de possession de biens. . Acquis par le crime pour plus de 5 000 $.

Les deux employés ont été licenciés de leurs postes au sein du gouvernement de l’Ontario.

La police a déclaré mardi que le troisième suspect, Vidhan Singh, est accusé de fraude de plus de 5 000 $, de blanchiment d’argent et de possession de biens d’une valeur de plus de 5 000 $.

Les charges n’ont pas été prouvées en cour.

Avec des fichiers de Catherine DeKlerk de CTV News Toronto et de La Presse Canadienne.