juin 17, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Tracé saisonnier proposé à partir d’un site minier prévu au Québec jusqu’à la côte nord-est du Labrador

Tracé saisonnier proposé à partir d’un site minier prévu au Québec jusqu’à la côte nord-est du Labrador

Trois niveaux de gouvernement distincts mèneront des évaluations d’impact environnemental sur un projet d’exploitation minière de terres rares au Québec qui nécessiterait une route saisonnière traversant le Labrador.

Torngat Metals Limited propose de construire, d’exploiter et de fermer une mine de terres rares à ciel ouvert dans le nord du Québec, à environ 235 km au nord-est de Schefferville.

Torngat Metals prévoit construire une route saisonnière de 160 kilomètres entre le site minier au Québec et le port existant de la mine de cuivre de Vale dans la baie Anaktalak, sur la côte nord-est du Labrador. 140 km du parcours traverseront le nord du Labrador.

Le concentré de minerai du projet Strange Lake sera transporté par route depuis le site minier jusqu’à une nouvelle installation de stockage et de manutention de conteneurs au port de Vale où il sera expédié vers une usine de traitement et de séparation des terres rares à Sept-Îles, au Québec. Le gouvernement provincial, le gouvernement du Nunatsiavut et l’Agence canadienne d’évaluation d’impact sont tenus de réaliser une évaluation environnementale du projet.

Les commentaires sur le projet peuvent être envoyés à Strangelake@iaac-aeic.gc.ca ou à la fonction « Soumettre un commentaire » disponible sur la page du projet minier de terres rares de Strange Lake sur le site. Registre canadien d’évaluation d’impact.

READ  Avant la cloche : ce que tout investisseur canadien doit savoir aujourd’hui