septembre 28, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les Bleus aux Pacific Islanders à la bataille de Nantes : PlanetRugby

Les Bleus aux Pacific Islanders à la bataille de Nantes : PlanetRugby

La Coupe du monde de rugby commence dans moins de 30 jours et se poursuit à un rythme soutenu car la plupart des équipes ont déjà annoncé leurs effectifs.

On ne peut pas en dire autant de la France, pays hôte, qui n’a pas encore confirmé son équipe de 33 joueurs.

L’entraîneur-chef Fabian Caldi donne aux joueurs une dernière chance à une autre équipe qui a beaucoup changé. Fait inquiétant, cette équipe des Bleus est toujours solide et voudra améliorer ce qu’elle n’a vu qu’une victoire contre l’Écosse le week-end dernier.

Pendant ce temps, les Fidji ont déjà confirmé leur équipe de Coupe du monde et voient ce test comme une véritable opportunité de faire une déclaration. La sélection est dite forte mais pas chargée avec leurs options de premier choix.

Tout cela en fait une expérience fascinante à Nantes, chaque minute de production dépassant le nombre mondial de pièces maîtresses.

Où le jeu est gagné

La pause sera absolument cruciale et les visiteurs ont le spécialiste Levani Bodia qui, comme beaucoup de ses coéquipiers, exerce son métier en France.

Pendant ce temps, pour la France, le capitaine remplaçant Gregory Aldrit, le retour François Gros et le centre Jonathan Dandy pourraient également avoir un impact sur le match à cet égard.

La partie suivante est le coup de pied arrêté. Les Fidji sont réputés pour leur capacité à marquer des essais fluides et à jouer avec brio, comme la France, mais le jeu moderne met l’accent sur les coups de pied arrêtés.

Loosehead Eroni Mavi a montré ses talents de mêlée aux Saracens cette saison, mais Uni affrontera Adonio dans une bataille savoureuse. Si les Fidji sont équilibrés à la mêlée, cela donne à leurs arrières légendaires une plate-forme intéressante avec laquelle travailler. Cependant, le jeu de puissance de la France ne peut jamais être sous-estimé.

Le dernier point focal sera la discipline, qui retiendra l’attention cette semaine. Une carte peut rapidement changer le teint d’un jeu et pour deux côtés physiques, garder 15 joueurs sur le terrain pendant tout le jeu n’est pas une tâche aussi facile qu’auparavant.

Qu’ont ils dit?

Galti a parlé de ses deux meilleurs demis d’ouverture, Antoine Hastoy et Mathieu Jalibert, qui sont désormais cruciaux après que Romain N’Damak a été exclu de la Coupe du monde en raison d’une blessure au genou..

READ  Le Français Entamack et l'Ecossais van der Merwe blessés à l'entraînement pour la Coupe du monde de rugby

« Je veux parler de Mathieu Jalibert et d’Antoine Hastoy. C’est leur destin. C’est écrit. Ils doivent croire en eux. Il est temps de partir. Antoine Hastoy est avec nous depuis la tournée australienne il y a deux ans », a déclaré Galti.

Pendant ce temps, le patron des Fidji, Simon Raiwalui, pense que c’est une excellente occasion d’affronter l’un des meilleurs au monde.

« C’est une excellente occasion de nous tester dans différents domaines. Toute l’équipe a travaillé dur ces derniers jours depuis son arrivée à Bornic et nous sommes prêts pour le match », a-t-il déclaré.

« C’est un grand match pour nous parce que la France joue bien au rugby, et avec la Coupe du monde ici, il y a beaucoup d’intérêt pour le rugby et pour l’équipe de France, qui est toujours un adversaire difficile à battre. »

Joueurs à surveiller

Un centre fort Jonathan Dandy La demi-finale jouera un grand rôle ce week-end contre une opposition plus capable en demi-finale. Cependant, le Français est fier de sa grande qualité avec sa capacité de frappe et de rupture avec ses coups cassés ou sa défense avec le ballon en main. Ce sera une bataille titanesque sur le canal 12.

La blessure de Ntamack laisse une porte ouverte Antoine Hastoi Qui devrait aller à la Coupe du monde ? Il est peut-être derrière Jalibert dans la hiérarchie, mais c’est un opérateur de qualité et un joueur qui n’a excellé que sous la tutelle de Ronan O’Gara à La Rochelle. L’ouvreur sera confiant et devra évidemment se relever dans une occasion en or.

Grégory Aldrid Sera le capitaine de l’équipe et voudra continuer à performer comme il le fait habituellement. Cela signifie un rythme de travail plus élevé des deux côtés du ballon. Le numéro huit n’hésite pas à tirer fréquemment sur le numéro neuf Maxime Lucu ou ses propres petits tireurs intelligents. Il se défendra courageusement et montrera l’exemple. Attendez-vous à ce que la star soit l’un des meilleurs joueurs sur le terrain samedi.

READ  France "trésor national" Belmonto, star de cinéma de la Nouvelle Vague

Une demi-nuit Il se classe parmi les meilleurs centres du monde dans tous les aspects. Sa capacité de course est remarquable, ses compétences de déchargement encore meilleures et son QI de rugby est hors du commun. En termes simples, le Fidjien est un pur plaisir à regarder et a la capacité de prendre le contrôle d’un match. Heureusement, il a beaucoup de puissance de course autour de lui, ce qui devrait constituer une ligne de fond impressionnante.

Le demi de mêlée Franck Lomani C’est un joueur élégant qui a beaucoup plus d’expérience qu’il ne l’est en réalité. Son débit est généralement particulièrement précis et son expérience à travers le monde lui permet de structurer le talentueux Fidjien. Il doit prendre des décisions intelligentes tout au long du match pour placer son équipe dans les bonnes zones et jouer au bon tempo.

Tête lâche Eroni Mavi Son mêlée a déjà été mentionnée, mais il a une influence plus complète des deux côtés du ballon, notamment en portage, car il est généralement soigné. C’est un grand match pour lui et il peut prouver qu’il peut rivaliser avec certains des meilleurs au monde.

Tête-à-tête majeur

La bataille de cette semaine met en scène deux joueurs qui s’affrontent régulièrement dans le Top 14 et sont classés numéro un mondial selon leurs standards. C’est François Croix Et Levani Podia.

Cross fait un retour opportun de blessure et Calthy espère frapper ses coussinets rapidement. Le côté est une machine à plaquer complète et couvrira chaque brin d’herbe sur le terrain. C’est le rêve d’un entraîneur à cet égard. Il n’a pas la force de rupture supérieure de Bodia, mais le surpassera probablement. Kroos n’est pas en reste avec le ballon en main car il est pick and go, surtout près de la ligne.

Bodia, qui a travaillé autrefois dans une prison, est un joueur fascinant qui est aussi à l’aise sur la touche que dans la chaîne 12. Le Fidjien peut courir avec le ballon aussi bien que ses compatriotes, mais c’est là qu’il casse le jeu. Peu de gens peuvent égaler sa technique et son timing – si Podia est sur la chanson et que l’équipe française est lente à la panne, il aura une journée sur le terrain absolue.

Prédiction

Le film se déroule comme un thriller choc. La France a besoin d’une belle victoire, mais les Fidji ont de la qualité et seront prêts à secouer la cage. Les hôtes ont plus de qualité dans leurs 23 par rapport aux Fidjiens, mais ce sera un match serré. France 10.

READ  Macron : la Russie a besoin de nouvelles sanctions après l'assassinat de Pucha

Résultats précédents

2020 : La France s’est imposée 28-0 à Vannes
2018 : PG a gagné 21-14 à Paris
2014 : La France s’est imposée 40-15 à Marseille
2010 : La France a gagné le match à Nantes 34-12
2003 : La France a remporté le match à Brisbane 61-13
2001 : La France s’est imposée 77-10 à Saint-Etienne
1999 : La France s’est imposée 28-19 à Toulouse
1998 : La France a gagné 34-9 à Suva

Équipes

France: 15 Melvin Jaminet, 14 Louis Paille-Piari, 13 Arthur Vincent, 12 Jonathan Dandy, 11 Yoram Mofana, 10 Antoine Hastoi, 9 Maxime Lugou, 8 Gregory Aldrid (c), 7 Dylan Cretin, 6 Pauls, François 54 Florian Verhey, 3 Uni Adonio, 2 Beto Mauaga, 1 Reda Vardy
Remplacements : 16 Pierre Bourgarit, 17 Jean-Baptiste Gros, 18 Thomas Laclayat, 19 Bastien Chalureau, 20 Thibaud Flament, 21 Sékou Macalou, 22 Baptiste Serin, 23 Matthieu Jalibert

PG : 15 Sireli Makala, 14 Joshua Tuisova, 13 Iosefo Masi, 12 Semi Radratra (C), 11 Vinaya Habosi, 10 Caleb Muntz, 9 Frank Lomani, 8 William Mata, 7 Levani Bodia, 6 Meli Terenalaki, Siri Dee Ahidawataru Nasilasila, 3 Mesake Doge, 2 Tevita Iganivere, 1 Eroni Mavi
Remplacements : 16 Sam Mathewesi, 17 Beni Rawai, 18 Luke Takei, 19 Demo Mayanavanua, 20 Albert Duisu, 21 Simeon Kuruvoli, 22 Giuda Vainicolo, 23 Ilisa Drozes

Date: samedi 19 août
Emplacement: Stade de la Beaujoire, Nantes
Démarrer: 21h05 locales (20h05 BST, 19h05 GMT)
Arbitre: Nika Amashukeli (Géorgie)
Arbitres assistants : Andrea Biardi (Italie), Federico Vetovelli (Italie)
TMO : Ian Tempest (Angleterre)

En savoir plus: Qui remplacera Romain Ntamack ? Avant-coureur, deuxième meilleur et wild cards