juin 17, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Young Stars 3 Stars : Bains des Canucks fait impression lors de la défaite en fusillade contre les Jets

Young Stars 3 Stars : Bains des Canucks fait impression lors de la défaite en fusillade contre les Jets

Akito Hirose, Aidan McDonough et Arshdeep Bains ont impressionné malgré leur défaite aux tirs au but.

Vous savez que les Canucks de Vancouver effectuent un véritable retour lorsqu’ils cèdent une avance de 2-0 en troisième période.

Bien sûr, la défaite en fusillade de dimanche après-midi contre les Jets de Winnipeg n’était qu’un championnat potentiel, qui ressemble à un match à qui appartient-il de toute façon ? En cela tout est composé et Les points n’ont pas d’importance.

En d’autres termes, le résultat d’un match ne veut pas vraiment dire grand-chose dans un potentiel tournoi, même si une victoire serait certainement meilleure pour les joueurs et les supporters. Ce qui compte dans cet environnement, c’est la performance de vos prospects, à la fois au sein du système et grâce à leurs compétences individuelles.

Alors, qui s’est le plus démarqué dans cette équipe des Canucks ? Jetons un coup d’œil aux Young Stars 3 Stars pour le match de dimanche contre les Jets.

La troisième étoile – Akito Hirose

Lors de son deuxième match à deux points du tournoi, Akito Hirose est redevenu l’un des meilleurs joueurs des Canucks. Franchement, en tant que personne qui a impressionné lors de la saison dernière dans la LNH, Hirose devrait briller dans un tournoi potentiel.

Pourtant, c’est bien de voir Hirose prospérer, en particulier en avantage numérique, ce qui n’est pas nécessairement ce dans quoi les fans s’attendaient à ce qu’il excelle. Ses deux passes décisives sont survenues en avantage numérique – l’une était un tir dévié qu’Arshdeep Baines a terminé devant, tandis que l’autre était une passe brillante du point gauche à Aidan McDonough.

Hirose a également montré qu’il sait quand être actif, obtenant à deux reprises deux belles occasions devant le filet – une en avantage numérique et une en prolongation. Même s’il n’a pas réussi à dépasser Tomas Milic à chaque fois, cela en dit long sur Milic, qui a réalisé 39 arrêts sur 41 tirs.

Mis à part son travail dans la zone offensive, Hirose avait sa présence calme et posée habituelle dans la zone défensive. Il a stoppé la course avec un bon bâton. Ce qui était un peu inattendu, c’était le jeu physique de Hirose, comme lorsque Brad Lambert s’est levé lors de la course en première mi-temps.

READ  Gaudreau obtient justice à Oettinger avec le vainqueur de l'OT pour établir la bataille de l'Alberta

Hirose a également rendu facile le placement de la rondelle sur la glace, soit en traversant la zone neutre avec la rondelle lui-même, soit en frappant ses coéquipiers avec des passes nettes.

Ce fut un autre match solide pour Hirose, qui se prépare bien pour le camp principal des Canucks.

La deuxième étoile – Aidan McDonough

Un autre jeu, un autre grand jeu de tir d’Aidan McDonough.

McDonough a été mortel en avantage numérique à Northeastern et vous pouvez comprendre pourquoi. Lorsqu’il a de la place pour tirer, McDonough est décisif. À la fin de la seconde période, Hirose a bien gardé le ballon à la ligne bleue et a trouvé un McDonough grand ouvert, qui n’a commis aucune erreur, envoyant un tir par-dessus le panneau droit et à l’intérieur du deuxième poteau.

C’est fondamentalement un tir parfait et il est difficile pour le gardien de but de l’arrêter.

McDonough a également eu quelques chances à 5 contre 5, mais n’a pas pu se convertir mais n’a eu aucun problème à terminer la fusillade. Encore une fois, le mot pour sa fin est « clinique ». C’était comme si McDonough faisait une démonstration parfaite d’une tentative de tirs de barrage dans une clinique de hockey pour enfants.

Les ailes sont bondées pour les Canucks, mais McDonough fait valoir dès le début qu’il fait partie de l’alignement de l’équipe dans la LNH.

1ère étoile – Arshdeep Bains

Il est facile de comprendre pourquoi les Canucks aiment Arshdeep Baines. Les détails de son jeu sont précis et il a un grand sens du hockey.

Bains a le don d’esquiver les tirs tout en conservant le ballon, comme ce superbe jeu en première mi-temps où il s’est arrêté en zone neutre et a passé le ballon à Aatu Räty, qui a donné une belle chance à Dalyn Wakely, invité.

Bains a réalisé de superbes petits jeux comme celui-ci tout au long du match. Il cherchait constamment à pénétrer dans des zones dangereuses de la glace et a effectué plusieurs vérifications pour couper la fente soit pour un tir, soit pour une passe dangereuse par la porte arrière.

READ  Le PGA Tour indique que les joueurs qui jouent dans une ligue rivale financée par l'Arabie saoudite ne sont plus éligibles pour ses événements

Il s’est également fait remarquer tout au long du match par sa poursuite de la rondelle, car il a été rapide en échec avant et est revenu en force lors de l’échec arrière.

Son but est survenu après un superbe échec en arrière, alors que les Jets tentaient de se retirer pour une opportunité en désavantage numérique. Bains, qui semblait sur le point d’effectuer un changement de trio, a repéré le revirement et a accéléré pour récupérer la rondelle, puis l’a rapidement transformé en une entrée de zone qui a permis aux Canucks de se préparer. Il s’est ensuite placé devant le filet pour achever le tir dévié d’Hirose.

Le seul défaut de la soirée de Bains a été une mauvaise manipulation de la rondelle en prolongation alors qu’il était en 2 contre 1 avec Aatu Räty, gâchant une occasion en or. Il a eu l’occasion de rattraper son échappé lors des tirs de barrage, mais a été complètement volé par Tomas Milic, qui a tendu la main pour bloquer son revers.

Ce n’était qu’un brillant arrêt de Milic – Baines ne pouvait pas faire grand-chose avec cet effort.

Bains est presque certain de débuter la saison dans la AHL, mais il y a de très bonnes chances qu’il le voie à Vancouver avant la fin de la saison.

Remarques parasites

  • La performance d’Aatu Räty contre les Jets a été meilleure que sa performance contre les Flames de Calgary, où son jeu s’est imposé. Il a créé de belles occasions pour ses coéquipiers qu’ils n’ont pas pu réaliser, le laissant en dehors de la liste des meilleurs buteurs. Il a également subi des punitions sévères, avec un coup sûr sur la rondelle et un autre après le coup de sifflet, sans aucune pénalité pour l’un ou l’autre.
  • Les gardiens de but ont un travail tellement ingrat car il suffit d’une ou deux erreurs pour démêler un match parfait. Ty Young jouait bien et était en lice pour une place dans les Young Stars 3 Stars avant qu’un ballon ne lui traverse les jambes et ne soit poussé par Jacob Jullien. Il a failli marquer un autre but en se faufilant sous ses jambières mais Kirill Kudryavtsev était là pour repousser le ballon.
  • L’arrêt de but a été le point culminant de Kudryavtsev lors de son premier match au Young Stars Classic, mais il a également réalisé une solide performance dans l’ensemble. Son contrôle de l’écart était excellent et il a réalisé des passes nettes. Wakili a également créé une belle opportunité en seconde période, mais Milic a réalisé un autre superbe arrêt pour les empêcher de marquer.
  • Le jeu de Hunter Brzustewicz était mitigé. Il a réalisé quelques jeux défensifs solides, mais s’est également brûlé à plusieurs reprises. Dans la zone offensive, j’ai bien aimé son simple changement de poids pour tromper son défenseur afin qu’il puisse tirer large et concéder un penalty. Il a du temps à faire dans la zone défensive, mais il y a beaucoup à apprécier dans ses compétences.

  • Max Sasson a réalisé un autre match solide, mettant davantage en valeur ses compétences de meneur de jeu grâce aux configurations de McDonough et Hirose. Il pourrait avoir la chance de jouer de grosses minutes au poste de centre des Canucks d’Abbotsford et il faut se demander si Sasson, 23 ans, pourrait être appelé dans la LNH pour un poste de quatrième trio plus souvent que Räty.
  • Les points actuels des Canucks s’accumulent sur deux matchs :
    Akito Hirose : 0 but, 4 passes décisives
    Aidan McDonough : 2 buts, 0 passe décisive
    Cole McCward : Un but, une passe décisive
    Ato Rati : 0 but, 2 passes décisives
    Max Sasson : 0 but, 2 passes décisives
    Vilmer Eriksson : 1 but, 0 passe décisive
    Arshdeep Bains : 1 but, 0 passe décisive
    Mark Gatcombe : 1 but, 0 passe décisive
    Philip Johansson : 1 but, 0 passe décisive
    Jakob Maillet : 1 but, 0 passe décisive
    Karel Blasek : 1 but, 0 passe décisive
    Sawyer Mineo : 0 but, 1 passe décisive