juin 17, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Un acteur nageant à contre-courant

Un acteur nageant à contre-courant

Liège (Belgique) (AFP) L’acteur belge primé Polly Lanners applique doucement ses derniers coups de pinceau sur une poupée en bois traditionnelle sur laquelle il travaille dans le sous-sol de sa maison à Liège.

Publié le: une moyenne:

2 minutes

Après quatre décennies de carrière – qui lui ont valu cette année l’Oscar du meilleur second rôle masculin -, la star moustachu de 58 ans se détourne de plus en plus du grand écran pour se tourner vers les marionnettes.

Ayant hérité l’année dernière d’une collection de son beau-père, dont la famille dirigeait l’une des célèbres troupes de marionnettes liégeoises, il a désormais hâte de créer son propre théâtre dans son jardin avec son épouse.

« La poupée accrochée dans la bibliothèque est une poupée morte. Il faut lui donner vie et jouer avec », a-t-il déclaré à l’AFP.

Laner a hérité d’une collection de son beau-père, dont la famille dirigeait l’une des célèbres troupes de marionnettes liégeoises. © Simon Wohlfahrt/AFP

« Notre objectif est de faire bouger le théâtre. »

À l’ère des films de super-héros et des services de streaming assistés par ordinateur, le couple peut sembler nager à contre-courant.

Mais Lanner est convaincu qu’il y a encore de la place pour les formes de divertissement plus lentes qui ont toujours occupé une place particulière dans cette ville ouvrière de 200 000 habitants à l’est de la Belgique.

« Jusqu’aux années 1920, il y avait 62 théâtres à Liège », précise Laniers.

« Le cinéma a quelque peu anéanti l’industrie des marionnettes, mais il existe encore aujourd’hui six salles fixes et trois salles mobiles.

READ  La collaboration indo-française de Soumita Saha-Greg Sauzet est présentée au célèbre festival du film britannique

« La marionnette est encore bien ancrée dans l’ADN des Liégeois, et ce sont les enfants qui viennent la voir, pas les générations plus âgées. »

« Nous n’avons pas besoin de grand chose »

Une autre partie de la motivation de Lanner, un environnementaliste engagé, est de s’éloigner de ce qu’il considère comme une consommation d’énergie non durable sur les plateaux de tournage.

« Le bois pour les poupées est du tilleul et nous n’en avons pas besoin de beaucoup », dit-il.

« Nous achetons des accessoires aux puces. Nous dessinons nous-mêmes les décors sur les draps. »

« Nous achetons des accessoires sur les marchés aux puces.  Laniers a dit :
« Nous achetons des accessoires sur les marchés aux puces. « Nous dessinons nous-mêmes les décors sur les draps », a déclaré Lanners. © Simon Wohlfahrt/AFP

Laner et sa femme espèrent présenter deux spectacles par semaine à partir de janvier dans leur théâtre de 30 places.

Leur troupe sera composée d’une série fantastique d’environ 160 personnages et animaux, dont des ânes, des serpents et des dragons, qu’ils jongleront à bout de bras derrière la scène.

Ce n’est pas une mince affaire, étant donné que certaines poupées peuvent peser plus de 10 kilogrammes (20 livres) et atteindre une longueur de 80 centimètres (30 pouces).

Leur troupe est composée d'une adorable série d'environ 160 personnages et animaux
Leur troupe est composée d’une adorable série d’environ 160 personnages et animaux © Simon Wohlfahrt/AFP

Laner n’a pas encore complètement tourné le dos au cinéma, mais il pense qu’il va réduire sa production à un film par an.

« Je me sens de moins en moins à l’aise avec ma place dans cette industrie », a-t-il déclaré.

«Je veux changer ma vie, et mes idéaux aussi.»

READ  PaviElle French traite de l'amour sous toutes ses formes au sein du comité du 2e St. Paul Chamber Orchestra - the Twin Cities