mai 20, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

« Trop de petites erreurs – 2 contre 1, pénalités, négligence avec les bâtons… ce n'est pas suffisant. »

« Trop de petites erreurs – 2 contre 1, pénalités, négligence avec les bâtons… ce n'est pas suffisant. »

Sheldon Keefe, Maple Leafs de Toronto après le match

Sheldon Keefe s'est adressé aux médias après la défaite 5-1 des Maple Leafs contre les Bruins de Boston lors du premier match de leur série éliminatoire ECQF.


Concernant les erreurs survenues lors du match pour l'équipe :

Il y a des petites choses dans le jeu qui font la différence et leur donnent un avantage. Ils ont réalisé une grande remontée en début de match sur le score de 0-0. Peu de temps après, nous commettons une erreur et donnons un 2 contre 1. C'est le genre d'occasion que nous n'avons pas eu pendant tout le match.

Nous avons commencé la seconde période avec deux très bonnes occasions, certaines de nos meilleures du match (Matthews, Jarnkrok). C'était l'occasion d'égaliser le score. Nous ne l'avons pas fait.

Le chiffre d'affaires se termine par une longue percée dans notre réseau. Les pénalités se sont accumulées, leur permettant de prendre l'avantage dans le match. Ce ne sont que de petites choses dans le jeu. C'est ce qui fait la différence.

À cette période de l’année, vous ne pouvez pas commettre ces erreurs. Les équipes qui font cela se retrouvent du mauvais côté du jeu. Ces erreurs mises à part, en termes de déroulement du jeu, nous y sommes. Nous avons nos chances. Nous ne sommes pas bons avec eux.

Il y a eu beaucoup de petites fautes, comme des 2 contre 1, des tirs au but et des négligences avec le bâton. Ce genre de chose n'est pas suffisant.

Concernant la façon dont l’équipe a géré les émotions du match :

Des pénalités imprudentes. La sanction infligée à Domi est ce que j'appellerais une sanction d'indiscipline. Je comprends ce qu'il essaie de faire, mais il a dépassé les limites, et vous ne pouvez pas faire ça. Les bâtons hauts et ce genre de choses, ce sont juste des trucs jetables. Je ne sais pas si cela a quelque chose à voir avec les sentiments.

En termes d'émotion du match, de compétitivité et de physique, je n'ai aucun problème avec notre jeu à cet égard.

Sur la façon dont l’équipe a réduit les pénalités :

Nous avons eu une pénalité – une pénalité de Domi – qui était de nature indisciplinée. Dans d’autres, nous avions des bâtons hauts. C'est juste de la négligence. À cette période de l’année, il suffit d’appeler. Tu ne peux pas laisser ton bâton se lever comme ça. Parfois, cela arrive, mais c'est souvent arrivé ce soir.

Benoit Penalty – Le bâton a été un peu bâclé pour moi au début du match là-bas.

McCabe – Je ne sais pas. Vous pourrez probablement en trouver 40 dans le jeu ce soir. Cette personne a été contactée.

Je ne considère pas que nous soyons indisciplinés ou quoi que ce soit du genre. Juste un peu de négligence avec les bâtons, jetez-les de côté. Il y a deux choses différentes que nous devons résoudre.

Dans les luttes de pouvoir :

Ce n'était pas bon. C'était vraiment lent et saccadé. Pas assez bon.

Sur l'impact de l'absence de William Nylander :

C'est un très bon joueur et il fait une grande différence pour notre équipe. Nous avons joué sans joueurs à différents moments et nous avons très bien géré cela. Nous n’avons pas bien géré la situation ce soir. C'est un gars sans qui nous n'avons pas joué. Il nous a définitivement manqué.

Cela dit, il n'a rien à voir avec le fait que nous prenions beaucoup de pénalités ou que nous abandonnions 2 en 1. En avantage numérique, il a un impact là-bas.

Comme je l'ai dit, nous avons très bien géré cette situation toute la saison. Certains de nos meilleurs matchs sont survenus lorsque nos meilleurs joueurs sont sortis. C'est difficile de participer aux séries éliminatoires sans lui, mais ce n'est pas notre histoire ce soir. Il y a d’autres choses que nous devons améliorer.

À propos de la performance d'Ilya Samsonov :

De son point de vue, je décrirais chacun de leurs objectifs comme de bons objectifs. Il y a eu des occasions et des tirs difficiles. Il a réalisé quelques arrêts. Il y a eu une agitation dans la première mi-temps vers la fin, où il se passait des choses autour de la ligne de but. Il s'est battu et est resté à l'écart.

Je ne lui impose pas ça, c'est sûr. En revanche, nous n’avons marqué qu’un seul but. Ce n’est pas suffisant pour aider un gardien à gagner.