juin 14, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Montréal a repêché Need au repêchage de 2023

Montréal a repêché Need au repêchage de 2023

Il y avait beaucoup d’excitation parmi les partisans des Canadiens de Montréal lorsque l’équipe a participé au repêchage 2023 de la LNH.

Et malgré le fait que l’équipe ait ajouté deux très bons joueurs au mélange en Alex Newhook et David Reinbacher, vous auriez du mal à dire que les Canadiens ont été l’un des premiers gagnants cette année.

Avant d’entrer dans le vif du sujet, mentionnons que Reinbacher n’est peut-être pas clinquant, mais il s’attend à être un très bon défenseur.

Bien sûr, il est toujours trop tôt pour annoncer les gagnants et les perdants à long terme dans ces situations, mais selon la plupart des classements avant le repêchage, les Canadiens n’ont pas réussi à faire de nombreux choix de valeur, voire aucun.

Le gardien de but Jacob Fowler est un choix intéressant pour le 69e au total, et Luke Mittelstadt, le 197e choix au total, devrait apporter une valeur supplémentaire étant donné que certains points de vente l’ont classé parmi les 100 meilleurs espoirs disponibles.

Cependant, il était assez clair que les Canadiens créaient un besoin, ce qui est un pari ancien et risqué en ce qui concerne les espoirs de la LNH. Au moment où la plupart des joueurs seront prêts à faire la transition vers le hockey professionnel, l’alignement de l’équipe sera considérablement différent de celui que Kent Hughes apportera cette saison.

L’ajout de gardiens de but et d’hyper joueurs n’est pas nécessairement un mauvais choix, mais nous devons également reconnaître que ce type de joueur est facilement disponible par d’autres moyens qui n’impliquent pas de dépenser un précieux choix de repêchage.

READ  Alors que la NBA attend Durant, les Raptors sont restés concentrés sur la satisfaction de leurs besoins

Heureusement, deux gardiens ont été repêchés de la USHL et de la MHL, ce qui signifie que les Canadiens auront quatre ans pour évaluer leur développement. Quant à Quentin Miller, il n’a pas obtenu beaucoup de départs pour les Remparts de Québec, mais lorsqu’il l’a fait, il s’est imposé comme une perspective intéressante.

Sans surprise, le sentiment parmi les partisans des Canadiens est que l’équipe a raté une occasion d’augmenter son potentiel de profondeur en empruntant la voie « sûre ». Même ainsi, comme nous l’avons souvent entendu, la sécurité, c’est la mort dans le sport.

Cela ne veut pas dire que le repêchage des Canadiens sera parmi les pires de l’histoire de la franchise, mais il y a très peu de preuves qu’il sera éventuellement considéré comme autre chose qu’une classe de repêchage moyenne.

Punaises en laiton des Canadiens de Montréal

Kent Hughes avait déjà fait confiance à son équipe de développement après avoir appuyé sur la gâchette de l’accord qui a vu Alex Newhawk aller chez les Canadiens, et le deuxième jour du repêchage de 2023 a simplement cimenté l’idée qu’il croyait qu’ils pouvaient opérer leur magie. . Et le monde du hockey a été surpris par leurs choix.

READ  "Chèvres féminines": les combattantes saluent Joanna Jedrzeczyk à la retraite

Et ils pourraient avoir besoin d’un peu de magie pour que cela se produise selon les notes générales du brouillon.

Reinbacher, cinquième au classement général, est classé 9e dans les listes générales et aussi bas que 20e.

Fowler, 69 au total, est classé entre le 45e et le 103e au général.

Florian Xhekaj, 101 au total, n’est évalué que par un seul point de vente, et ils auraient fait de lui le 214e meilleur espoir.

Bogdan Konichkov, qui est 110e au total, est un défenseur de 20 ans qui n’a été évalué par aucun média.

Quentin Miller, numéro 128, est un joueur que j’espérais que les Canadiens considéreraient, mais il n’est coté que par deux points : 192 et 228.

Sam Harris, qui est classé 133e au classement général, n’est noté par aucun point de vente.

Le gardien Yevgeny Volokhin, classé 144e au classement général, n’est noté par aucun média.

Philip Ericsson, 165e au général, n’est classé que par un seul point de vente (239e au général).

ok Mittelstadtun défenseur de 20 ans, était peut-être le choix d’événement le plus apprécié des Canadiens, certains médias le classant 91e au total.

Comme vous pouvez le constater, les Canadiens ont fait fi de la prudence, ou plutôt du consensus, à Nashville.

Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose, mais cela met Kent Hughes and Co. dans une situation difficile. Si leur repêchage déroutant, qui comprenait trop de gardiens de but et quelques joueurs trop âgés, ne fonctionne pas, le repêchage 2023 de la LNH pourrait finir par être un énorme handicap lors de la discussion sur le statut de franchise.

READ  L'enclos des Blue Jays est en train de devenir une puissance rare

Et ce n’est tout simplement pas quelque chose qu’une équipe en reconstruction comme les Canadiens de Montréal peut se permettre.