août 9, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La TD augmente son dividende et prévoit racheter jusqu’à 50 millions d’actions

Le Groupe Banque TD a suivi le rythme de ses pairs en octroyant des primes à ses actionnaires jeudi.

La banque a annoncé qu’elle augmenterait son dividende trimestriel de 13 % à 0,89 $ par action, à compter du 31 janvier. Il a également déclaré qu’il demandait l’approbation réglementaire pour racheter jusqu’à 50 millions de ses actions.

Tous les cinq principaux prêteurs canadiens ayant déclaré cette semaine ont annoncé des mesures similaires après que le Bureau du superviseur des institutions financières a récemment mis fin à son interdiction des rachats et des augmentations de dividendes. La Banque de Montréal, la dernière des six grandes banques à déclarer des bénéfices, annoncera ses résultats vendredi.

La banque a également annoncé jeudi que le bénéfice annuel de la TD avait bondi à 14,3 milliards de dollars, contre 11,9 milliards de dollars en 2020. Au quatrième trimestre fiscal, qui s’est terminé le 31 octobre, le bénéfice net est tombé à 3,8 milliards de dollars contre 5,1 milliards de dollars un an plus tôt lorsqu’il a reçu 1,4 milliard de dollars. de la vente de sa participation dans TD Ameritrade.

Sur une base ajustée, la TD a gagné 2,09 $ par action au cours du dernier trimestre. Les analystes tablaient en moyenne sur 1,96 $.

L’unité américaine TD a été le principal moteur au quatrième trimestre de l’exercice, le bénéfice net de la division ayant augmenté de 66 % en glissement annuel pour atteindre 1,09 milliard de dollars. Après exclusion de l’investissement dans Charles Schwab, le bénéfice des opérations bancaires de détail aux États-Unis a augmenté de 123% pour atteindre 897 millions de dollars alors que les revenus ont augmenté et 62 millions de dollars ont été libérés après avoir été précédemment réservés pour des prêts susceptibles de faire défaut.

READ  Avec un objectif sur le dos, l'industrie pétrolière optimiste veut aider le Canada à atteindre ses objectifs climatiques

Au Canada, la division des services bancaires de détail de la TD a vu ses bénéfices augmenter de 19 % en glissement annuel pour atteindre 2,14 milliards de dollars. Comme aux États-Unis, les revenus ont augmenté d’une année sur l’autre et la qualité du crédit s’est améliorée. Cependant, ces facteurs ont été en partie compensés par une augmentation de huit pour cent des dépenses – qui, selon TD, était due à une augmentation de la rémunération variable et des investissements dans la technologie.

Pendant ce temps, la division de gros de la banque – qui comprend des activités telles que les marchés des capitaux et la banque d’investissement – a pesé sur les bénéfices, le revenu net de cette unité ayant chuté de 14% à 420 millions de dollars. TD a déclaré que les revenus de négociation du premier trimestre étaient tombés à 510 millions de dollars, contre 761 millions de dollars un an plus tôt.

« Nous avons terminé l’année en position de force, avec une clientèle croissante dans une entreprise hautement concurrentielle et diversifiée et une position de capital solide, nous permettant d’augmenter nos bénéfices et nous fournissant une base solide pour continuer à développer notre entreprise en 2022, », a déclaré le président et chef de la direction de la TD, Bharat Masrani, dans un communiqué.

Note de l’éditeur : la version originale de cette histoire présentait à tort l’augmentation des revenus à 11 %. Nous sommes désolés pour l’erreur.