décembre 6, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Scott Woods fait un Howdown à l’ancienne

Le célèbre violoniste canadien Scott Woods présente son spectacle de variétés énergique, Scott Woods Howdown à l’ancienneau Arden Theatre en novembre.

« C’est une performance. Tout est arrangé, mais c’est très informel. C’est comme salut commentWoods a déclaré lors de son émission le mardi 8 novembre.

Le double vainqueur du Canadian Grand Masters Fiddle Championship a perfectionné sa technique dans tous les styles de jeu du Canada – celtique, cap-breton, acadien, cajun, canadien-français, métis, d’Europe de l’Est et ukrainien.

L’une de ses performances les plus populaires était le directeur de concert Souvenirs du Jubilé de Don Messerqui a fait une tournée au Canada dans des théâtres à sièges souples en 1998 et 2005.

Woods, actuellement basé en Ontario, est surnommé « Flipping Fiddler » pour sa capacité à faire des sauts périlleux tout en jouant. Certaines de ses autres cascades consistent à jouer du violon derrière son dos ou sous sa jambe et à marcher sur des tambours.

« Je fais toujours cette merde. Ne clignez pas des yeux », a déclaré Woods en désignant les cascades.

Ce concert entraînant célèbre près d’un siècle de vie rurale avec ses rythmes entraînants et ses valeurs familiales. Rejoignant Woods sur scène, sa sœur Kendra Norris est multi-instrumentiste au piano, à l’accordéon et au violon. Elle a également remporté le Championnat canadien de violon en duo avec Woods à trois reprises.

« Je joue et elle la suit. Elle sait instinctivement où je vais. Kendra joue avec le cœur, et elle est un peu comme un papier sur scène. Elle s’habille comme une mini-perle et a ces expressions idiotes », a déclaré Woods. .

READ  Le rappeur français Youssoufa chante à Kigali | Temps nouveaux

Le violoniste de sixième génération de Leo Stock a également inauguré le groupe, un chanteur-batteur de 18 ans et champion canadien de Step Dancing affectueusement appelé « Spaghetti Legs ». Stock a récemment remporté les championnats Open Step Dance 2022 lors de la compétition Open Fiddle and Step Dance en Ontario.

« Leo est grand et maigre, et ses jambes vont à 100 miles par heure. Vous vous demandez comment il fonctionne de cette façon. C’est comme une danse de film et de film, mais sous stéroïdes. Les gens sont constamment étonnés de la vitesse à laquelle il va. »

Le troisième musicien itinérant est German Leduc, pianiste, artiste d’enregistrement et compositeur francophone accompli.

« Je connais Germain en jouant et en dansant. Nous nous sommes trompés ensemble. C’est un petit génie. Germaine connaît chaque note de violon. Je ne peux pas le rabaisser. Il joue de la musique classique, du jazz et tout. Je peux jouer quoi que ce soit sur scène et je suis à l’aise quoi qu’il arrive et je sais qu’il me suivra. »

Woods était le plus jeune de quatre enfants qui grandissaient à Fergus, une ville rurale située à une heure au nord de Toronto. Son père était violoniste, sa mère était pianiste et le couple jouait ensemble dans une troupe de danse. À l’âge de quatre ans, Woods a commencé à prendre des cours de piano et de violon classiques. Au moment où il a fêté son huitième anniversaire, il se produisait en public.

À l’âge de 15 ans, Woods goûte pour la première fois à l’aventure dans un concours de violon révélateur à Carmen, Mann. À l’époque, l’adolescent n’était jamais à l’extérieur de l’Ontario.

READ  Giant Plus nomme Olivier Bebas à la tête de la fiction française et des coproductions internationales

« Le Canada est un grand pays, mais ils nous ont traités comme une famille. Quand vous êtes en Europe, si vous parcourez 2 000 milles, vous pouvez être dans un autre pays. Au Canada, si vous parcourez 2 000 milles, vous vous sentez toujours chez vous. Maintenant, quand je vais à À Red Deer, il y a encore une dame qui fait des crêpes pour nous. Et à Millfort, en Saskatchewan, il y a une femme qui fait des gâteaux. Tout se passe au niveau local.

Jeune homme, il a d’abord fréquenté l’université pour obtenir un diplôme en administration des affaires. Woods était en route pour travailler pour la société immobilière de son père pendant la journée et se produire le soir et le week-end. Mais les barèmes ont changé et la performance est sa priorité numéro un.

Lorsque COVID-19 a frappé, annulant tous ses contrats, Woods a accepté un emploi avec des camions Freightline qui transportaient du nickel des mines de Sudbury au Texas, en Floride et dans divers États du sud.

Mais le théâtre est resté son « lieu heureux ». Une fois la pandémie calmée, Woods a planifié une tournée canadienne avec des chansons positives pour la famille.

Dans l’émission de variétés Arden, Woods récite Toucher de la main du maîtreUn poème sur un violon abîmé sur le point d’être vendu aux enchères pour une somme dérisoire. Ensuite, le violoniste monte et joue de l’instrument, démontrant sa beauté intérieure et sa vraie valeur.

Il joue également Jerry Holland, Betty Cap-BretonExécuter une valse irlandaise traditionnelle était une lamentation lente.

READ  Phoenix sur le nouvel album "Alpha Zulu" et de longues décennies d'amitié - Billboard

« Quand je l’ai entendu, cela m’a ramené à la réalité de ce que je suis censé faire de ma vie. »

Woods a emmené la musique canadienne pour violon en Europe, faisant des tournées en Allemagne, aux Pays-Bas, en Suisse, en Autriche et en Espagne.

« Le violon était merveilleux. Il m’a emmené dans des endroits merveilleux où je ne serais pas allé et m’a présenté des amis merveilleux que je n’aurais pas rencontrés sans la musique. »

La fête du mardi commence à 19h30 au théâtre Arden, 5 rue Sainte-Anne. Les billets commencent à 52,50 $. Appelez le 780-459-1542 ou en ligne à Ticket.stalbert.ca.