mai 23, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les Canucks n’ont plus qu’un seul gardien : Mikey DiPietro

Alors que Spencer Martin et Arturs Silovs entrent dans le protocole COVID, les Canucks se tournent vers le gardien de but des Thunderbirds de l’UBC Rylan Toth comme remplaçant d’urgence.

Le match de vendredi entre les Canucks de Vancouver et les Panthers de la Floride est passé de peu à côté d’une fin digne d’un livre de contes pour Spencer Martin, alors qu’il a failli enregistrer sa toute première victoire dans la LNH, cinq ans jour pour jour depuis son premier départ dans la LNH.

Malheureusement, Martin n’aura pas la chance d’écrire une suite avec une fin plus heureuse dimanche, car il est le dernier Canuck à entrer dans le protocole COVID de la LNH. Cela met les Canucks dans une impasse parce que leurs deux gardiens devant Martin sur le tableau des profondeurs ne sont toujours pas disponibles pour jouer.

Le gardien numéro un des Canucks, Thatcher Demko, a été testé positif au COVID-19 le 20 janvier et est actuellement dans le protocole COVID de la LNH jusqu’au 25 janvier au plus tôt. Cela signifie qu’il pourrait être de retour avant le prochain match des Canucks mardi contre les Oilers d’Edmonton.

Le remplaçant Jaroslav Halak a été testé positif le 19 janvier et serait techniquement disponible pour rejoindre l’alignement des Canucks maintenant avec un test négatif. Malheureusement, il a été testé positif aux États-Unis et les règles pour revenir au Canada après un test positif sont plus strictes que le protocole de la LNH. Il ne devrait pas revenir chez les Canucks avant le match de jeudi contre les Jets de Winnipeg.

READ  Trevor Storey frappe trois de ses coéquipiers avec les Red Sox dans une victoire contre les Mariners

Cela a poussé Martin au service vendredi, avec le meilleur espoir des gardiens de but des Canucks, Mikey DiPietro le soutenant. Martin a été superbe vendredi, arrêtant 33 des 34 tirs contre l’équipe la plus marquante de la LNH, les Panthers de la Floride. Il a obtenu le match jusqu’à la fusillade mais n’a pas tout à fait réussi à sceller la victoire.

Maintenant, avec Martin absent, DiPietro débutera dimanche contre le St. Louis Blues – son premier départ depuis qu’il a été contraint à l’action en 2019 et s’est fait exploser par les Sharks de San Jose.

DiPietro a perdu près d’une année complète de développement la saison dernière alors qu’il faisait partie de l’équipe de taxis des Canucks. C’est peut-être pourquoi il a connu des difficultés dans la AHL pour les Canucks d’Abbotsford cette saison, affichant un pourcentage d’arrêts de 0,896 et perdant des départs face à Martin. Pourtant, les Canucks croient en son potentiel et il devrait toujours avoir un avenir dans la LNH. Pour le moment, cet avenir, c’est maintenant.

Pire encore, les Canucks n’ont personne pour soutenir DiPietro dimanche. Le prochain sur le tableau de profondeur est le prospect Arturs Silovs, mais il a également été testé positif au COVID-19.

« Je pourrais être le substitut ce soir », a plaisanté l’entraîneur-chef Bruce Boudreau après l’entraînement de dimanche.

Les Canucks n’ont littéralement aucun autre gardien de but sous contrat, bien qu’ils aient techniquement encore deux autres gardiens de but sur leur plafond salarial. Le rachat de 500 000 $ de Braden Holtby est au plafond pour cette année et sera de 1,9 million de dollars la saison prochaine. Les Canucks ont également la dernière année de la pénalité de récupération de plafond d’environ 3 millions de dollars de Roberto Luongo dans les livres cette saison.

READ  Steve McCarthy Sylvain Lefevre Columbus Blue Jackets

En l’absence de gardiens sous contrat, les Canucks se transforment en gardien de but d’urgence EBUG. Les Canucks d’Abbotsford feront de même derrière le gardien de la AHL Joe Murdaca.

Le remplaçant de DiPietro à Vancouver sera Rylan Toth des Thunderbirds de UBC, tandis que Talor Joseph des Spartans de TWU sera le remplaçant à Abbotsford.

Toth, un ancien gardien de but des Rebels de Red Deer et des Thunderbirds de Seattle dans la Ligue de l’Ouest, a été hors-lumière pour UBC cette saison, avec un pourcentage d’arrêts exceptionnel de .935, qui est le deuxième dans USports derrière Rylan Parenteau de l’Université du Nouveau-Brunswick, un autre Anciens de la WHL.

Contrairement à de nombreux autres EBUG, comme le pilote de zamboni David Ayres qui a soutenu les Hurricanes de la Caroline pour une victoire sur les Maple Leafs de Toronto, Toth, 25 ans, aspire à jouer au hockey professionnel en Amérique du Nord. Il est assez bon pour pouvoir le faire.

Toth a récemment égalé un record de Canada-Ouest avec un séquence de trois blanchissages consécutifs. Samedi, sa séquence s’est terminée à un total de 227 minutes et 49 secondes sans accorder de but.

Il est peu probable que Toth soit appelé à jouer pour les Canucks dimanche, mais si ce scénario du pire se produit, au moins il a du jeu.

Boudreau a confirmé que les entraîneurs adjoints Scott Walker et Kyle Gustafson sont également entrés dans le protocole COVID. D’une manière ou d’une autre, malgré tous les gardiens de but testés positifs, l’entraîneur des gardiens de but Ian Clark a réussi à échapper au virus.

READ  Le Temple de la renommée Pam Shriver révèle sa relation avec l'entraîneur à 17 ans