avril 17, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le secteur laitier biologique français fait face à des défis

En 2023, la France a connu pour la première fois une baisse significative de la production de lait biologique, marquant un moment charnière pour la filière. La production totale de lait biologique a atteint 1,23 milliard de litres, soit 4,5 % de moins que l'année précédente.

Malgré ce revers, la part du lait biologique dans la production totale de lait de vache est restée relativement stable à 5,4 %. Le service statistique de l'Insee note que l'objectif premier de l'ensemble de la filière lait biologique en 2024 sera d'inverser la baisse de la consommation.

La Fédération des producteurs laitiers concernés (FNPL) a rapporté l'année dernière que 5 % des producteurs laitiers avaient arrêté la production de lait biologique, avaient choisi de revenir à la production de lait conventionnelle ou avaient complètement quitté le secteur laitier. Il convient de noter que les nouveaux venus dans l’industrie du lait biologique étaient plus nombreux que les nouveaux entrants.

Dans certaines régions, la situation s’annonce encore pire, l’Insee prévenant que les taux de sortie seront élevés en 2024, alors que de nombreux agriculteurs arriveront au terme de leurs contrats de transition de 5 ans.

En plus des départs des agriculteurs, ceux qui restent dans le secteur des produits laitiers biologiques sont souvent confrontés à une baisse des rendements due à des conditions météorologiques défavorables ou à un manque de motivation pour augmenter la production. En outre, le comportement des consommateurs joue un rôle important, avec une baisse des achats d’aliments biologiques, notamment de produits laitiers, attribuée à des facteurs tels que les disparités de prix, les préoccupations liées au coût de la vie ou d’autres préférences personnelles.

READ  Personnes les plus riches de France (29 novembre 2023)

Bien que les écarts de prix se soient réduits par rapport aux années précédentes, les ventes de produits laitiers biologiques dans des circuits clés tels que les supermarchés devraient diminuer de 10 à 18 % en 2023 par rapport à 2022. En revanche, les ventes dans les magasins spécialisés et dans les circuits de vente directe aux consommateurs ont connu des tendances contrastées. Certains connaissent de légères augmentations.

En réponse aux récentes protestations des agriculteurs, le gouvernement français a augmenté son soutien à l'agriculture biologique de 50 millions d'euros supplémentaires, portant l'allocation totale à 90 millions d'euros. Il existe cependant des appréhensions au sein des organisations de producteurs quant à la répartition équitable de ces fonds entre les producteurs laitiers. Les critères d’éligibilité, qui exigent une réduction d’au moins 20 % du chiffre d’affaires entre 2022 et 2023, suscitent des inquiétudes quant à l’accès des producteurs en difficulté.