novembre 30, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le dindon de la farce et autres expressions avicoles françaises

Le ministère français de l’Agriculture a ordonné la fermeture immédiate des volailles sans pâturage en raison de la propagation de la grippe aviaire à travers l’Europe, le niveau de risque étant porté à « élevé » en France métropolitaine.

Le décret est entré en vigueur le vendredi 5 novembre.

Depuis l’été, 130 cas ou foyers de grippe aviaire ont été recensés à travers l’Europe, dont certains élevages avicoles non professionnels en France, selon le ministère de l’Agriculture.

Les agriculteurs doivent désormais abriter leurs volailles à l’intérieur ou au moins fournir un filet pour éviter tout contact avec des oiseaux migrateurs qui pourraient être porteurs de la grippe infectieuse.

Le gouvernement essaie d’éviter une répétition de l’année dernière, lorsque la grippe aviaire s’est propagée rapidement et largement à travers la France.

Cependant, certains agriculteurs soutiennent qu’il n’est pas éthique de confiner les animaux et induire en erreur les consommateurs, qui pensent que les oiseaux sont élevés en plein air.

Lire la suite: Risque élevé de grippe aviaire en France, les volailles doivent être gardées à l’intérieur

Nous regardons trois expressions françaises liées à la volaille :

Dinde farcie (littéralement « la farce à la dinde ») :

Cette expression signifie être le dos de la blague ou le sujet d’une farce.

On dit qu’il est né au XVIIIe siècle, avec le ‘ballet des dindons’ – une forme de divertissement forain à Paris dans lequel les dindes étaient enfermées dans une cage dont le sol métallique était progressivement chauffé, les faisant « danser » de douleur, provoquant Faire rire le public.

L’événement a été interdit en 1844, mais l’expression est encore couramment utilisée pour identifier quelqu’un qui se moque de ses malheurs, qu’ils soient graves ou non.

READ  Politique de réduction de la pollution du Canada, Les villes frontalières accueillent les touristes : dans l'actualité du 9 novembre

Quand les cochons volent (littéralement « quand un poulet a des dents ») :

Cette expression est utilisée pour désigner quelque chose qui n’arrivera jamais.

Cette phrase est dérivée d’une autre expression avec le même sens utilisé au 19ème siècle – Quand le poulet fait pipi (littéralement « quand le poulet fait pipi »). Comme les poulets n’ont pas de vessie, ils n’urinent pas comme nous le savons.

De même, les poulets n’ont pas de dents, donc faire quelque chose « quand les poulets ont des dents » signifie ne pas le faire du tout.

Différents pays et langues ont leurs propres variantes de cette expression. Par exemple, l’équivalent anglais est « when pigs fly ».

être efféminé (littéralement « être un poulet mouillé ») :

Appeler quelqu’un un poulet mouillé, c’est le traiter de lâche.

Selon Pierre-Marie Quitard dans le Dictionnaire des Proverbes de 1842, une poule mouillée par la pluie « se tient à l’arrière-plan, sans bouger, comme timide ou déprimée » – une image qui a inspiré la phrase que nous entendons aujourd’hui.

L’expression existe depuis le XVIIe siècle.

Articles Liés

Finir en queue de poisson et autres phrases de poisson en français

Manger de la vache enragée et autres phrases de vache en français

Entre chien et loup et autres expressions animales françaises