novembre 29, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le chef de Banijay, Stéphane Courbit, soumissionne pour l’achat de M6 – Date limite

Un consortium dirigé par le président de Banijay, Stéphane Courbit, mène la course pour acquérir le diffuseur français M6, selon des informations, avec des actions du réseau appartenant à Bertelsmann qui montent en flèche sur les nouvelles de plusieurs émissions prévues.

Bloomberg News a cité une source anonyme disant que Corbett et ses partenaires, y compris le magnat de la navigation Rodolphe Saade et l’homme d’affaires Marc Ladret de la Charrière, avaient offert 20 € (20 $) pour la participation du propriétaire Bertelsmann dans la chaîne, qui devrait fusionner avec son rival français. Groupe TF1 Jusqu’à ce que l’accord s’effondre sous le poids de la surveillance réglementaire la semaine dernière.

Cela porterait la participation de 48% à 1,22 milliard d’euros. Le cours de l’action M6 est passé d’environ 13,35 € vendredi à plus de 15 € ce matin en Europe, l’offre de Courbit est donc un énorme bonus.

L’ancien Premier ministre italien Silvio Berlusconi se serait associé à MFE-MadeForEurope avec le milliardaire français des télécoms Xavier Niel, qui a cofondé Mediawan, pour soumissionner sur le M6, tandis qu’une autre offre de l’homme d’affaires tchèque Daniel Kretinsky devrait également être lancée. Vivendi ne devrait pas aller de l’avant avec une tentative.

L’échec de la fusion TF1-M6 la semaine dernière a conduit Bertelsmann à mettre immédiatement le M6 en vente sans engagement, suscitant une vague d’intérêt au cours du week-end. Le PDG de Bertelsmann, Thomas Rapp, a déclaré temps financiers Il « testait le marché » après avoir été « inondé de manifestations d’intérêt ».

L’intérêt de Courbit est apparu dans la même histoire.

READ  Brown: Lynch's Weird Dune a conduit à une version comique plus brutale

L’effondrement de la fusion a été préjudiciable à RTL, Fremantle et Bouygues, propriétaire de TF1, qui cherchaient tous deux plus de puissance de feu pour se défendre contre l’influence croissante des réseaux de diffusion tels que Netflix et Prime Video en France. Cependant, de nombreux concurrents craignent que l’entité combinée ne devienne un acteur extrêmement dominant sur le marché publicitaire français.

Plus tôt cette année, Courbit a repris survivant Et le grand un frère Propriétaire de Banijay Public Corporation par le biais d’un accord avec le groupe d’investissement SPAC. Banijay est maintenant basé à FL Entertainment, un groupe holding qui comprend également la société de paris sportifs en ligne Betclic. Il est probable que M6 rejoigne ce groupe en cas de succès du Consortium Courbit.

Les représentants de Courbit n’ont pas répondu aux demandes de commentaires au moment de la presse.