mai 28, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le Canada impose des sanctions à plus de 200 fidèles de Poutine dans la région séparatiste ukrainienne du Donbass

Le gouvernement canadien a déclaré mercredi avoir imposé des sanctions à plus de 200 personnes loyales au président russe Vladimir Poutine dans la région du Donbass, dans l’est de l’Ukraine.

Les forces russes soutiennent les rebelles séparatistes dans la région du Donbass depuis huit ans après que la Russie a annexé la Crimée en 2014.

Poutine a maintenant recentré sa guerre sur la région orientale russophone de l’Ukraine, annulant une tentative ratée de s’emparer de la capitale, Kiev, et d’expulser le gouvernement du président Volodymyr Zelensky.

Les sanctions canadiennes se concentrent sur la nouvelle tentative de la Russie d’annexer les régions du Donbass en ciblant les personnes qui tentent de soutenir la prochaine phase de la guerre de deux mois de la Russie contre l’Ukraine.

« Le Canada ne restera pas les bras croisés et regardera le président Poutine et ses associés tenter de redessiner les frontières de l’Ukraine en toute impunité », a déclaré la ministre des Affaires étrangères Melanie Jolie dans un communiqué. Le droit international doit être respecté. »

Regardez: Les libéraux disent que le Canada en paiera d’autres pour saisir les actifs russes sanctionnés

Le Canada offrira un mécanisme pour confisquer et redistribuer les actifs russes sanctionnés aux alliés du G7 et du G20

« C’est plus qu’un simple signal… c’est une vraie loi, mais c’est aussi un catalyseur », a déclaré Rob Oliphant, secrétaire parlementaire du ministre des Affaires étrangères du Canada pour la législation visant à modifier le code pénal du Canada. « La secrétaire Jolie va le montrer à tous ses alliés du G-7, du G-20 et de l’UE pour dire que c’est quelque chose que nous devrions tous faire et que cela aura un réel impact. » 8:53

READ  Virus Corona: Que se passe-t-il au Canada et dans le monde samedi

Le gouvernement fédéral cherche également à se donner le pouvoir de confisquer et de vendre des avoirs étrangers gelés sous sanctions. Mercredi, Jolie a déclaré que le Canada ferait pression sur ses alliés pour qu’ils se donnent des pouvoirs similaires.

Affaires mondiales Canada a déclaré que les nouvelles mesures visaient 11 hauts responsables et 192 autres membres des assemblées populaires des républiques autoproclamées de Louhansk et de Donetsk en soutien à l’offensive de Poutine dans la région.

Le Canada a imposé des sanctions à plus de 1 000 personnes ou entités de Russie, d’Ukraine et de Biélorussie depuis l’invasion du 24 février, portant le nombre total de sanctions à 1 400 depuis son annexion de la Crimée en 2014.

La semaine dernière, le Canada a ajouté 14 autres Russes à la liste des sanctions, dont les deux filles adultes de Poutine, Maria Vorontsova, 36 ans, et Katerina Tikhonova, 35 ans.