août 16, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

« Je suis totalement inutile quand il s’agit de cuisiner »

Lire la vidéoAmbassadrice de France au Ghana, Anne-Sophie Ave

Ann Sophie Avy dit que c’est une cuisine diabolique

Anne Sophie AVÉ partage l’expérience culinaire

L’ambassadeur de France au Ghana déteste la cuisine

L’ambassadrice de France au Ghana, Anne-Sophie Ave, a révélé qu’elle trouvait la cuisine un véritable supplice.

Non seulement elle déteste l’idée, mais Anne Avey a également révélé qu’elle était une très mauvaise chef. Sa cuisine n’est pas meilleure, selon ses enfants, qui lui ont dit de rester à l’écart de la cuisine.

« Je ne sais même pas cuisiner des plats français, je suis totalement nul en cuisine. Mes enfants m’ont supplié de ne pas cuisiner, et ils disent qu’on ferait la livraison. Il y a eu un moment où j’étais en vacances et j’étais à la maison et j’ai dit à mes enfants que j’allais cuisiner des choses et ils étaient énervés Je suis le pire cuisinier qui puisse vous venir à l’esprit.

« Si j’accueillais des gens pour le dîner, je ferais un effort. Cela prendrait deux jours avec mon livre de recettes et j’appellerais ma mère et des chefs très professionnels », a-t-elle déclaré dans une interview sur Ayekoo Ayekoo sur Accra100. .5 FM.

Ann Avey, qui considère la cuisine comme un sport extrême, a ajouté : « Je ne suis nulle en matière de cuisine. Si jamais je cuisine pour vous et c’est votre bonne chose, vous pouvez être sûr que j’ai passé deux jours à le faire et c’est tellement un privilège, cela montre à quel point vous aimez… pour moi, c’est l’agonie, et l’agonie absolue, d’être dans la cuisine. »

READ  Pas étonnant que Jenna Mackie ait l'air frustrée tout le temps

Nommée ambassadrice de France au Ghana par décret du président de la République française, Emmanuel Macron, en 2018, Anne-Sophie Ave a prouvé son amour pour le pays en se lançant dans des projets pour basculer localement dans l’habillement ghanéen.

En avril de cette année, elle a été installée en tant que Nkosuo Hemaa de Hani dans le district de Puno. L’ambassadrice, désormais connue sous le nom de Nana Binh III, s’est engagée à soutenir le développement de sa communauté.