juillet 3, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Élection française: les élections commencent alors que Macron et Le Pen se disputent la présidence France

Les bureaux de vote sont ouverts dans tout le pays France Au premier tour de l’élection présidentielle âprement disputée.

Emmanuel Macron Et Marine Le Pen Mener les 12 candidats à remporter le second tour en deux semaines mais les sondages disent que le pari est serré.

L’extrême gauche ces dernières semaines Jean-Luc Mélenchon L’écart avec les deux principaux candidats a été comblé et les sondeurs affirment que le statut de non-votant pourrait jouer un rôle clé dans la décision finale. Certains chercheurs ont suggéré Un tiers des électeurs peut s’abstenirLe plus grand nombre en 20 ans.

L’ancien président conservateur Nicolas Sarkozy et peu de temps après la candidate socialiste Anne Hidalgo ont été parmi les premiers à voter dans un bureau de vote près de son domicile à Paris à 8h30. 15e Circuit.

Le Premier ministre, Jean Costex, vote peu après en faveur des Pyrénées-Orientales, suivi par l’ancien président socialiste François Hollande Corrèze. Hollande, qui a dirigé la France entre 2012 et 2017, était accompagné de sa co-star Julie Guide.

Mélenchon, chef de La France Insoumise (France Insoumise), s’est aligné avec une foule d’habitants attendant de voter dans un jardin d’enfants à Marseille, où il est député local depuis 2017. La tête de liste de droite Valérie Pécresse a voté peu après. Son bureau de vote local est dans les Yvelines, à l’ouest de Paris. Le candidat présidentiel du Parti communiste Fabian Russell a voté dans le nord de la France. Nathalie Arthaud de la candidate Lutte ouvrière à sa troisième élection présidentielle a également voté dimanche matin.

Le Pen est venu aux urnes dans la ville de Hénin-Beaumont, dans le nord de la France, où il a obtenu 46,5 % des voix au premier tour de l’élection présidentielle de 2017. Le Pen, qui a participé au second tour de scrutin, a été accueilli par une foule à l’extérieur avant de voter et a posé pour des photos.

Le candidat d’extrême droite Eric Jemmour et le candidat écologiste Yannick Jadot ont voté différemment à Paris. Un autre des 12 candidats, Nicolas DuPont-Aignon du parti de droite Depவுt La France (Stand Up France), a voté lors de sa troisième campagne présidentielle dans la section Esson au sud de Paris.

Environ 48,7 millions de personnes ont le droit de voter à l’élection présidentielle. Le gagnant dirigera la deuxième plus grande économie de l’UE et la seule puissance nucléaire de l’UE. Le vote commence samedi après-midi dans les territoires parisiens d’outre-mer, selon les décalages horaires. En Polynésie française, le taux de participation a été de 12,34 %, contre 22,24 % lors de la dernière élection présidentielle de 2017.

Les principaux problèmes de cette élection sont le coût de la vie, qui a provoqué la colère des électeurs face à la hausse du coût du carburant et de la nourriture, principalement en raison de la guerre en Ukraine. Les manifestes électoraux des candidats incluent également des préoccupations en matière de santé, d’emploi et d’environnement. L’extrême droite Le Pen et son rival de l’autre côté de la politique, Zemmour, ancien journaliste et spécialiste de la télévision, ont vu son soutien s’effondrer ces dernières semaines, faisant de l’immigration une préoccupation majeure.

Avant les résultats du vote de dimanche, il y avait un « silence électoral » dans lequel les candidats étaient interdits de faire campagne et aucun sondage n’a été publié dans les heures précédant les élections pour éviter d’influencer les électeurs.

La première indication de l’élection à laquelle les deux candidats se présenteront sera annoncée à 20 heures, heure française – lorsque les bureaux de vote des grandes villes seront fermés – sélectionnés sur la base des numéros de zone dans un nombre limité de bureaux de vote. France. Aucun résultat n’est attendu avant cette date et aucune estimation antérieure ne sera autorisée en vertu des règles électorales françaises, à l’exception du taux de non-vote. La campagne reprendra à 20 heures dimanche et se poursuivra pendant encore deux semaines jusqu’au deuxième tour de scrutin.

Fropdéric Dabi, directeur de l’Ifop, un sondeur, a déclaré au Monde : « Contrairement aux autres élections présidentielles, nous avons une campagne bizarre ». La guerre en Ukraine, a-t-il dit, a laissé de nombreux électeurs désintéressés par « l’indifférence » et l’absence d’un débat national régulier dans lequel les candidats ont été vus en train de faire valoir leurs plans.

Macron, désireux de remporter le premier tour, est entré tardivement dans la course et sa campagne a été contrecarrée par l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Il n’a tenu qu’une seule réunion nationale au début du mois. La semaine Le Pen est terminée Quelques points de pourcentage derrière lui.

Les analystes politiques ont averti que Macron-Le Pen pourrait être battu s’il y avait trop de non-votants pour le second tour. Selon l’institut de sondage Harris Interactive, 70 % des électeurs français jugent la campagne présidentielle « décevante ». 20% des électeurs ont déclaré avoir décidé pour qui ils voteraient, convenant qu’ils pouvaient changer d’avis, ajoutant à l’incertitude.

En France, à l’exception des transports publics, les masques ne sont plus obligatoires, mais il est conseillé aux électeurs de porter des masques faciaux si leur bureau de vote est particulièrement occupé.

READ  VTT : Stevens-McNab mène les Kiwi Gravity Riders en France