avril 13, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Des dizaines de milliers de manifestants à travers la France ont appelé Macron à ne pas signer la loi sur l'immigration.

Des dizaines de milliers de manifestants à travers la France ont appelé Macron à ne pas signer la loi sur l'immigration.

Des dizaines de milliers de personnes sont descendues dimanche dans les rues de plusieurs villes de France pour appeler le président Emmanuel Macron à ne pas signer une nouvelle loi sévère sur l'immigration.

Publié sur :

2 minutes

Selon le ministère de l'Intérieur, 75 000 personnes y ont participé dans tout le pays, dont 16 000 à Paris. Le syndicat d'extrême gauche CGT estime à 150 000 le nombre de manifestants dans tout le pays.

Le moment des manifestations était crucial, quatre jours avant que le Conseil constitutionnel ne se prononce jeudi sur la conformité de tous les articles de la loi adoptée en décembre à la Constitution française.

Le projet de loi renforce la capacité de la France à expulser les étrangers jugés indésirables et rend plus difficile pour les étrangers de bénéficier des prestations sociales, entre autres mesures.

200 dignitaires de divers domaines, notamment du département des arts et des syndicats, avaient appelé à cette manifestation. « La loi a été écrite à la demande des marchands de haine qui rêvent d'imposer à la France un programme de 'priorité nationale' », ont écrit les signataires de l'appel à la marche.

La volonté nationale, selon laquelle les Français, et non les étrangers, devraient profiter des richesses du pays a longtemps été la voix du parti d'extrême droite du Rassemblement national.

Macron a soutenu l'adoption draconienne de la loi par le Parlement mais, de manière inhabituelle, a déclaré que certains articles étaient inconstitutionnels. Le journal Le Monde a récemment cité un responsable anonyme du ministère de l'Intérieur qui a déclaré qu' »une bonne douzaine » d'articles pourraient être supprimés par le Conseil constitutionnel.

READ  L'île la plus pauvre de France est asséchée à cause de la sécheresse et du sous-investissement

Certains articles de la loi rendent plus difficile le déplacement des membres de la famille en France : par exemple, le demandeur souhaitant rejoindre son conjoint doit justifier d'une connaissance de la langue française. Le tribunal devrait revoir les normes plus strictes en matière d’accès aux services sociaux et au logement ou rétablir une loi abrogée en 2012 qui interdisait à un étranger de séjourner en France sans titre de séjour.

La loi sur l'immigration représente ce qui semble être la dernière tentative du centriste Macron de faire pencher le gouvernement vers la droite, en particulier à l'approche des élections européennes de juin, où les sondages d'opinion montrent que l'extrême droite gagne en popularité.

La possibilité que Marine Le Pen, leader du Rassemblement national, remporte l’élection présidentielle de 2027 se profile également à l’horizon. Après deux décrets présidentiels, Macron ne sera plus en lice.

(PA)