janvier 19, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Conor McDavid qualifie une possible quarantaine olympique de 5 semaines de «perturbante»

Conor McDavid décrit l’idée de devoir potentiellement mettre en quarantaine jusqu’à cinq semaines en Chine en raison d’un test COVID-19 positif aux Jeux olympiques de Pékin comme « dérangeante » car la participation de la LNH aux jeux reste dans l’air – et les cas de coronavirus et les reports continuent d’augmenter fortement dans toute la ligue.

Le capitaine des Oilers d’Edmonton, l’un des trois membres déjà nommés dans l’équipe olympique provisoire du Canada, croit que les joueurs devraient continuer à rassembler tous les faits disponibles avant de prendre une décision finale.

« Ce sera évidemment une situation très volatile », a déclaré McDavid mardi avant qu’Edmonton n’accueille les Maple Leafs de Toronto. « Il n’y a pas eu beaucoup d’informations publiées, et puis il y a trois à cinq semaines [quarantine] Quelque chose… flottait en quelque sorte. J’essaie juste de rassembler tous les faits et informations.

« Évidemment, c’est troublant que ce soit le cas lorsque vous y allez. »

La ligue s’est engagée envers Pékin dans le cadre d’une extension d’une convention collective existante signée avec l’Association des joueurs de la LNH après avoir sauté les Jeux olympiques il y a quatre ans en Corée du Sud, mais elle peut se retirer des jeux à tout moment.

La LNH a jusqu’au 10 janvier pour annuler le plan sans pénalité financière si COVID-19 perturbe suffisamment sa saison.

« Je suis toujours un gars qui veut participer aux Jeux olympiques, a déclaré MacDavid. « Mais nous voulons aussi nous assurer que c’est sans danger pour tout le monde.

« Pour tous les athlètes, pas seulement les joueurs de hockey. »

Regarder | Rob Bizzo de CBC Sports présente la liste des athlètes canadiens aux Jeux olympiques :

Classement de force du hockey olympique masculin canadien : Ep. 5

Plus besoin de déconner, Rob Pizzo a apporté des changements importants à la séquence de bleus d’Équipe Canada. 3:12

Le Comité international olympique a déclaré qu’un athlète testé positif au COVID-19 en Chine devrait subir deux tests négatifs à 24 heures d’intervalle.

READ  Kucherov indéfiniment pour le Lightning avec une blessure non divulguée

S’ils ne sont pas en mesure de le faire, la période de quarantaine peut durer de 21 jours à cinq semaines.

Lorsqu’on lui a demandé si une quarantaine minimale le verrait se retirer de la considération, McDavid a réitéré la nécessité d’obtenir tous les détails.

« Je ne suis pas en mesure de prendre cette décision aujourd’hui », a-t-il déclaré. « Encore une fois, nous devons rassembler tous les faits et informations et partir de là. »

Le défenseur des Golden Knights de Vegas Alex Petrangelo – nommé aux côtés du capitaine de McDavid et des Penguins de Pittsburgh Sidney Crosby comme membres temporaires de l’équipe canadienne – a déclaré qu’il ne savait pas s’il ira en Chine.

Le gardien de but de Vegas, Robin Lehner, est devenu la semaine dernière le premier joueur à annoncer publiquement qu’il n’irait pas aux matchs en raison des règles de quarantaine.

Le capitaine des Leafs, John Tavares, a déclaré lundi que la situation l’avait rendu « mal à l’aise » après avoir appris les exigences de quarantaine actuelles s’il était sélectionné par le Canada.

Cependant, la façon dont les choses se passent, la décision pourrait finir par échapper aux joueurs car ils sont de plus en plus nombreux à entrer dans le protocole COVID-19 de la ligue.

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a déclaré lors de la récente réunion du conseil des gouverneurs en Floride que la décision d’aller aux matchs appartiendrait aux joueurs – tant que le virus ne jette pas une clé dans le calendrier de la ligue.

« Toute perturbation de notre saison (Covid-19) nous donnera certainement une raison de nous retirer », a ajouté le sous-commissaire Bill Daly.

Une augmentation des cas à travers la ligue

Au total, neuf matchs de la LNH ont déjà été reportés, dont quatre cette semaine.

Les Flames de Calgary sont le dernier club à avoir subi une épidémie majeure avec neuf joueurs – le défenseur Noah Hanifen, les attaquants Milan Lucic et Sean Monahan mis en protocole mardi – et un membre de l’équipe a été écarté, éliminant trois compétitions.
READ  Mayfield a expulsé les insulaires pour un coup effrayant à Barkov

Les personnes concernées « font du bon travail », a déclaré mardi le directeur général Brad Trilling aux journalistes lors d’une conférence téléphonique, ajoutant qu’il n’était pas clair si les tests positifs étaient le résultat de la variante Omicron.

« Nous avons communiqué dans les deux sens », a déclaré Treleving. « Les hommes se sentent bien. »

Les experts médicaux de la ligue et le syndicat des joueurs ont tenu une réunion préprogrammée plus tard cette semaine pour examiner les protocoles COVID-19. Une source a déclaré à la Presse canadienne que l’accent sera probablement mis sur le renforcement des mesures existantes.

Tous les joueurs de la LNH sauf un ont été complètement vaccinés – Tyler Bertuzzi des Red Wings de Detroit. Les flammes « sont vaccinées à 100% et certaines, comme moi, ont également reçu un rappel », a déclaré Lucic dans un tweet qui a été supprimé mardi.

Les Canucks de Vancouver, qui ont subi leur pire éclosion dans la Ligue nationale de hockey la saison dernière, ont mis le défenseur Luke Shane et l’ailier Juhu Lameko au protocole mardi après avoir annulé le patinage matinal de l’équipe avant leur match à domicile contre les Blue Jackets de Columbus.

« Il doit y avoir un niveau de confort », a déclaré Jim Rutherford, président des Canucks et directeur général par intérim Jim Rutherford. « Personne n’était à l’aise avec ça [Rogers Arena] Ce matin, nous ne nous attendons pas à ce qu’ils le soient. »

« Ils ne veulent pas que [catch the virus] Il a de nouveau ajouté: « C’est pourquoi nous essayons d’aller de l’avant aussi rapidement que possible et d’être aussi prudents que possible. »
READ  Cincinnati Bengals vs Cleveland Browns 7/21/11 Premier League anglaise Choix et pronostics » Sports Chat Place

La nouvelle est arrivée après que les centres des Hurricanes de la Caroline Sebastian Aho et Seth Jarvis et un membre du personnel d’entraîneurs ont été mis en protocole lundi. Les Canucks ont accueilli les Hurricanes dimanche.

« Ils ne tombent pas malades, mais ils paient pour cela – ils n’ont qu’à s’asseoir là [in Vancouver]L’entraîneur des Hurricanes Rod Brind’Amour a déclaré mardi que ses joueurs étaient mis en quarantaine. Très frustrant, surtout quand ça se passe sur la route, puis forcément dans un autre pays car il y a des règles différentes.

« Je ressens pour ces gars parce que c’est si difficile pour eux. »

Peu de temps après l’intervention de Brendamore, la ligue a annoncé le report du match de mardi contre la Caroline au Minnesota contre Wilderness.

Pendant ce temps, le joueur des Bruins de Boston Brad Marchand, Matthew Barzall de New York et l’attaquant d’Edmonton Ryan McLeod ont été ajoutés au protocole COVID-19, portant le nombre total de joueurs de la ligue dans le nord de 130 jusqu’à présent cette saison – dont vingt cette semaine. solitude.

Lorsqu’on lui a demandé si la vague de tests positifs et de reports lui donnait des flashbacks sur mars 2020, lorsque le monde du sport et une grande partie de la communauté se sont arrêtés, Treliving n’ira pas aussi loin.

« Je ne pense pas que quoi que ce soit serait comme ça », a-t-il déclaré. «C’était une gifle froide. [to the face]. « 

Mais il ne fait aucun doute que c’est une autre période inconfortable avec tant de questions et si peu de réponses.