novembre 30, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Test « A Suspicion » en France avec le demi-mouche des All Blacks Barrett traumatisé

Posté sur:

Paris (AFP) – L’entraîneur des attaquants néo-zélandais John Plumtree a déclaré mardi que Fly-Half Button était « sceptique » quant au match test de Barrett contre la France à Paris ce week-end.

Barrett, 30 ans, a échoué à une évaluation de blessure à la tête à Dublin et a été remplacé par Richie Moyunga 20 minutes après la défaite de samedi dernier en Irlande.

« Il n’était pas complètement entraîné à ce stade. Il a fait un peu de jogging aujourd’hui », a déclaré Plumtree aux journalistes avant le match de samedi dans l’État de France.

« Il n’a pas encore terminé tous ses protocoles. J’ai des doutes sur ce qu’il dit, d’autant plus que jeudi est notre dernier jour de préparation. »

À partir de Landstown Road, DJ. Pernara, Brad Weber, Finley Christie et Aaron Smith devraient commencer la Monga avec des rivaux pour le maillot n°9.

Smith, qui a remporté ses 101 sélections pour la dernière fois en août, a rejoint l’équipe à Dublin la semaine dernière après avoir raté les tournées précédentes en raison d’un congé de paternité.

« Cela aurait été bien s’il avait eu deux matchs de plus, mais les obligations familiales d’avoir son nouveau petit garçon l’ont empêché », a déclaré Plumtree.

« C’est bien de l’avoir ici avec son expérience. Il est dans la controverse, ce que nous devons prendre en compte.

« Brad Weber a très bien joué sur cette tournée et Finley Christie arrive. Nous avons de bons choix. »

Le match de l’Etat de France a fait salle comble lors de la répétition costumée du match d’ouverture de la Coupe du monde de rugby 2023.

READ  Macron insulté alors que le Brexit La Grande-Bretagne a obtenu beaucoup plus d'accords énergétiques que la France | Sciences | Nouvelles

La Nouvelle-Zélande vient de terminer sa saison de 15 matchs, dont le Rugby Championship en Australie et les Test series à Rome et Washington à Paris.

Ils sont apparus pour la dernière fois dans la capitale française en 1973.

« Dans deux ans, cela n’a pas vraiment d’importance. Nous serons différents, ils seront différents », a déclaré Plumtree.

« Cette semaine a été intéressante car si tous les Noirs perdent, ce n’est pas un super environnement pour les deux premiers jours. Tout le monde est très triste et en colère à ce sujet.

« C’est un long voyage et j’espère que nous pourrons aligner notre jeu sur la vitesse et le succès. Si nous pouvons le faire, cela pourrait leur causer de gros problèmes. »