août 9, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les joueurs de la LNH n’iront pas aux Jeux olympiques de Pékin en raison des craintes de COVID-19: rapports

La Ligue nationale de hockey et l’Association des joueurs de la Ligue nationale de hockey ont conclu un accord pour ne pas envoyer leurs joueurs aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin 2022 en février, selon les rapports de Chris Johnston du Toronto Star et Frank Seravalli du Daily Vesuvius.

Selon Johnston, la décision a été prise par la ligue et ses joueurs mardi et elle doit maintenant être finalisée avec le Comité international olympique. Ceravalli a mentionné sur Twitter que l’annonce officielle pourrait intervenir dès mardi ou même plus tard dans la semaine. La ligue avait jusqu’au 10 janvier pour se retirer des Jeux olympiques sans pénalité financière.

CBC Sports n’a pas été en mesure de confirmer de manière indépendante le rapport.

La nouvelle survient un jour après que la ligue a annoncé la fermeture de la saison en raison des vacances un jour plus tôt et la suspension temporaire des activités du 21 au 25 décembre. Dix équipes ont été fermées au milieu de l’épidémie de COVID-19 et un total de 50 matchs cette saison ont été reportés.

Il est dit que les joueurs de la LNH ne participeront pas aux Jeux olympiques de Pékin :

Rapports: les joueurs de la LNH ne participeront pas aux Jeux olympiques de Pékin

Avec l’accumulation de cas de COVID-19 (et les retards de match), la ligue et ses joueurs ont accepté de se retirer des Jeux olympiques de Pékin. 3:26

Johnston a rapporté que la ligue avait pris la décision en fonction de la nécessité de reprogrammer les matchs pendant la pause de trois semaines des Jeux olympiques, qui devrait commencer le 4 février.

READ  Le frère de Maradona décède à l'âge de 52 ans des suites d'une crise cardiaque - RT Sport News

ESPN a déclaré que ceux-ci pourraient inclure des jeux actuellement reportés ou même déplacés vers de futurs jeux en raison de l’indisponibilité de l’arène pendant la pause, avec de nombreux concerts réservés et d’autres événements.

La LNH a autorisé ses joueurs à participer aux Jeux olympiques pour la première fois en 1998 et a continué à le faire jusqu’à ce qu’elle se retire des Jeux olympiques de Pyeongchang en 2018.

La LNH et la NHLPA se sont formellement engagées à se rendre en Chine pour les Jeux de 2022 en septembre, mais cet accord avec la Fédération internationale de hockey sur glace a permis à l’une ou l’autre des parties de se retirer si les conditions de COVID-19 rendaient la participation « impraticable ou dangereuse ».

Le double médaillé d’or olympique Sidney Crosby des Penguins de Pittsburgh, l’un des joueurs sélectionnés dans la liste préliminaire du Canada pour les Jeux olympiques de Pékin, a déclaré à ESPN qu’il le ressentait pour les joueurs qui pourraient ne pas avoir une autre chance olympique.

« J’ai eu la chance de faire partie de deux [Olympics]dit Crosby. Je me sens vraiment pour les hommes qui ont raté de nombreuses opportunités. Ce n’est pas quelque chose où est l’année prochaine ou vous payez pour deux mois.

« Ce sont des expériences de vie que vous n’obtenez pas souvent en tant qu’athlète. »

Le capitaine du Lightning de Tampa Bay, Steve Stamkos, qui aurait probablement fait partie de l’équipe canadienne, a déclaré à The Athletic qu’il était déçu à l’idée de ne pas se rendre à Pékin.

READ  La belle réunion de famille d'Emma Radocano

« Vous avez grandi en rêvant de remporter la Coupe Stanley et vous y êtes parvenu, a déclaré Stamkos mardi avant le match de son équipe à Las Vegas. « J’ai grandi en voulant représenter votre pays et gagner une médaille d’or. C’est quelque chose que je n’aurai probablement pas la chance de faire maintenant. »