août 16, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les Canadiens pèsent le risque de COVID-19 pendant les Fêtes

Le jour de Noël pour de nombreux Canadiens cette année signifie que moins de personnes se rassemblent autour d’un arbre étincelant pour déchirer des cadeaux, mais d’autres disent que COVID-19 n’a pas changé leurs plans de vacances.

Plusieurs comtés signalent une augmentation record des infections quotidiennes, et les responsables de la santé ont exhorté les gens à réduire les rassemblements.

Ils disent que la variante Omicron qui se propage rapidement est à l’origine de la hausse.

Le Québec a établi un nouveau record avec plus de 10 000 cas la veille de Noël, et l’Ontario a battu son plus haut avec près de 9 571 cas.

La Colombie-Britannique a annoncé une nouvelle hausse de 2 144 blessures et le Manitoba a battu son record avec 742 blessures.

Le Nunavut, qui a eu huit infections dans plusieurs communautés, a ordonné la fermeture complète de la région.

Patricia McDowell dit qu’elle ne s’inquiétait pas d’organiser un dîner de dinde la veille de Noël dans sa maison de Montréal.

McDowell n’est pas vacciné et accueillait trois de ses proches vaccinés. Mais elle a dit ne vous inquiétez pas car elle est en bonne santé.

« Littéralement, à Noël dernier, nous avons gardé tous les rideaux fermés parce que nous ne voulions pas que quelqu’un voie que nous dînions parce que nous n’étions pas autorisés », a-t-elle déclaré.

« Au moins maintenant, nous pourrons laisser les rideaux ouverts. Et pendant que nous mangerons, nous ne nous sentirons pas comme des criminels. »

Le Québec permet aux groupes de 10 de se rassembler à Noël, mais le lendemain de Noël, la taille des rassemblements sera réduite à six personnes ou deux bulles familiales. Les bars, les cinémas et les gymnases ont reçu l’ordre de fermer plus tôt dans la semaine.

READ  Éclosions de COVID-19 : un défenseur des aînés de la Colombie-Britannique examine ce qui n'a pas fonctionné avec les soins de longue durée

Le Dr Nahid Dosani, basé à Toronto, a déclaré qu’il était de son devoir en tant que travailleur de première ligne de renoncer à une autre année de fête avec sa famille et ses amis pour protéger la santé de la communauté.

« Nous sommes allés si loin et avons tellement sacrifié que la décision de suspendre les plans des réunions de vacances est la bonne chose en ce moment », a-t-il déclaré.

Ce rapport a été publié pour la première fois par La Presse Canadienne le 25 décembre 2021.