février 8, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le patron du football français Le Graët fait face à une agression sexuelle

Publié le :

Le Monde a rapporté samedi que le président français du football, Noël Le Grait, pourrait faire l’objet de poursuites pénales après des allégations de « harcèlement sexuel » à son encontre.

Le rapport a été remis au procureur de la République de Paris suite au témoignage de Sonia Soit, l’agente de plusieurs joueurs internationaux français, lors d’un audit de la Fédération française de football (FFF).

La ministre des Sports, Amélie Odea-Castera, a déclaré avoir été informée par le responsable de l’organisme de contrôle qu’un rapport avait été établi conformément au code pénal.

Allongez-vous bien, 81 ans, a été contraint de démissionner la semaine dernière en attendant un audit. Dans une déclaration à l’AFP samedi, il s’est dit consterné par les fuites dans les médias.

‘surprendre’

« J’ai lu avec étonnement Dans l’article Le Monde « Se plaindre des fuites dans le rapport d’audit intermédiaire en cours de préparation », a-t-il déclaré dans un communiqué.

« À ce stade, je ne connais pas les faits des accusations portées contre moi ou les personnes derrière elles.

« Généralement, le rapport intermédiaire ne m’a pas encore été envoyé et bien que je n’aie pas pu présenter mes observations, je suis surpris que l’information soit diffusée. »

Lors d’interviews pour Daily Sports L’Équipe Et le diffuseur RMC a accusé Souid Le Graët d’avances sexuelles non désirées, affirmant que « la seule chose qui l’intéressait était mes seins et mon cul, je m’excuse d’avoir été grossier ».

En droit français, « l’outrage sexuel » désigne une déclaration ou un comportement à connotation sexuelle ou sexuelle qui porte atteinte à la dignité d’une personne ou l’expose à une situation de détresse.

READ  Les forces pro-Macron devraient gagner, mais la gauche relève le défi

L’infraction est passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 750 euros.

Le Graët, qui dirige la FFF depuis 2011 et doit se présenter jusqu’en 2024, a été appelé à démissionner après avoir admis des « commentaires pervers » sur l’intérêt potentiel de Zinedine Zidane à entraîner l’équipe de France.

Lorsqu’on lui a demandé si le vainqueur de la Coupe du monde et joueur français de l’année, Zidane l’avait appelé pour exprimer son intérêt à succéder à Didier Deschamps, il avait répondu: « Je n’aurais même pas répondu à son appel. »

Deschamps, qui a mené la France à la gloire de la Coupe du monde en 2018 et a supervisé leur parcours vers la finale où ils ont perdu aux tirs au but contre l’Argentine le mois dernier, a signé un nouveau contrat la semaine dernière pour garder l’entraîneur de la France jusqu’en 2026.

(AFP)