juin 20, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Cinq animateurs nigérians visitent le Festival d’Annecy en France – Guardian Arts – The Guardian Nigeria News – Nigeria and World News

Cinq animateurs nigérians visitent le Festival d’Annecy en France – Guardian Arts – The Guardian Nigeria News – Nigeria and World News

Dans le but de promouvoir l’industrie croissante de l’animation au Nigeria, l’ambassade de France au Nigeria parraine cinq studios d’animation locaux pour le prochain Festival international du film d’animation d’Annecy en France.

L’événement annuel aura lieu du 9 au 15 juin 2024 à Annecy, en France. Après un appel à projets ouvert et une compétition acharnée entre animateurs prometteurs, cinq studios et leurs créations sont sortis gagnants et représenteront le Nigeria au festival. Petit mais puissant par Gilded Hammer ; Détective Jacqueline par VX Studio ; Légendes d’Algebulen par Tribal Temples Studios ; Buddy d’Align Animation Studio et Nok Nok de Magic Carpet.

Les projections finales et les séances de pitch organisées à Lagos la semaine dernière ont été organisées par l’ambassade de France en collaboration avec Animation Nigeria. Étaient présents les partenaires internationaux du MIFA 2024, les acteurs de l’industrie de l’animation nigériane et les aspirants de l’industrie créative.

S’exprimant sur le cheminement vers le jeu final, les mentors, Mounia Aram, Delphine Nicolini et Omotunde Akiode, ont tous félicité les animateurs pour leur engagement, leur dévouement, leur créativité et la qualité de leur travail. Aram s’est dit agréablement impressionné par le niveau de qualité et a exhorté les animateurs à continuer d’améliorer leur métier. Nicolini, pour sa part, a assuré que les animateurs chanceux réussiront bien au festival car leurs animations sont de classe mondiale. Akiode a exprimé sa joie que les Nigérians honorent une fois de plus le festival et montrent au monde le niveau de talent du pays.

L’ambassadeur général de France Laurent Favier se rend au festival au Nigeria pour la troisième fois cette année. Il a assuré que la qualité des opportunités de réseautage, les fenêtres de collaboration, les coproductions, la promotion du secteur créatif, notamment celui de l’animation, sont quelques-unes des raisons favorisant la participation du Nigeria cette année. Il a ajouté que l’ambassade emmènerait 25 personnes au festival, dont des producteurs de cinq films, et qu’elle sponsoriserait le pavillon nigérian du festival.

READ  Macron a battu Le Pen et a été réélu en France

Il a promis que la France continuerait à soutenir les jeunes et les créatifs nigérians afin qu’ils développent et valorisent pleinement leur potentiel créatif, non seulement pour eux-mêmes mais aussi pour le développement du pays.

L’Attaché Régional de l’Audiovisuel de l’Ambassade de France au Nigeria, Christophe Begot, a félicité les créateurs nigérians, affirmant que le pays dispose d’un immense potentiel dans le secteur créatif et que la France soutiendra toujours son utilisation pour le bénéfice de tous.

L’un des animateurs, Sakir Carpenter de Gilded Hammer, a noté que le film de son studio sera apprécié par les fans d’animation du monde entier en raison de son scénario engageant et drôle, de sa qualité technique et de sa créativité. Il s’est dit convaincu que le film réussirait bien au festival et remporterait la subvention nécessaire pour embaucher davantage de personnes et acquérir l’équipement nécessaire pour étendre sa production et sa portée.

Omoyefe Majoroh d’Align Animation Studio a déclaré avoir assisté à l’atelier intensif de quatre jours et avoir beaucoup appris des animateurs. « J’ai hâte d’aller en France car ce sera l’occasion pour moi de réseauter, de lancer mon projet, de rencontrer des professionnels et d’assister à des panels. Cela me donnera une visibilité internationale et aidera énormément mon travail.

Il a déclaré que même si l’animation au Nigeria n’est pas là où elle le souhaiterait, elle a fait beaucoup de progrès au cours des dernières années et continuera de s’améliorer. « Nous nous sommes formés et bien préparés pour l’appel à projets, nous savions ce qui était demandé et lorsque nous avons été sélectionnés, cela nous a fait plaisir de montrer que nous sommes sur la bonne voie. C’est un travail en cours, il ne s’arrête pas là.  » À notre retour, nous ferons bien d’agrandir nos studios en France.  » Je l’espère « , a-t-il déclaré.

READ  Cours de français d'un visiteur régulier en France : Travel Weekly