janvier 30, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les Canucks de Vancouver dominent l’ère Bruce Boudreau, les Oilers d’Edmonton grimpent les cotes de puissance de la LNH et plus encore

Carnet de notes de la LNH : les Canucks de Vancouver ratent Bruce Boudreau, les Oilers d’Edmonton montent au classement de puissance de la LNH, et plus encore

Il y a peu d’histoires plus importantes autour de la LNH en ce moment que la saga Bruce Boudreau.

Les rumeurs de la mort de Boudreau circulent derrière le banc des Canucks de Vancouver depuis plus d’un mois maintenant et après samedi soir, tout a éclaté. Nous avons vu les scènes à Vancouver pendant et après la victoire 4-2 des Oilers et c’était difficile à regarder.

« Bruce le voici ! retentit à travers le bâtiment. Les fans ont apporté des pancartes soutenant l’entraîneur de banc bien-aimé et après cela, nous avons tous pu le voir se livrer à ce qui pourrait être ses derniers matchs derrière le banc en tant qu’entraîneur-chef.

Très franchement, toute cette histoire n’est rien de moins qu’une gifle non seulement pour Boudreau mais pour l’ensemble du marché de Vancouver. Boudreau est venu la saison dernière pour remplacer Travis Green derrière le banc et l’a fait admirablement, mais j’ai du mal à penser que les erreurs de cette saison devraient lui retomber dessus. Cette équipe des Canucks est mal bâtie.

Leur défense est un point sensible, c’est le moins qu’on puisse dire, et Quinn Hughes ne peut pas faire grand-chose. L’organisation a trop payé pour Oliver Ekman-Larson, qui est clairement loin de la défense qu’il était autrefois. Luke Chien est un bon défenseur, mais jouer dans la formation de départ et Tyler Myers ? Ouais.

READ  Les Mariners Ray perdent contre les White Sox, Mets Alonso a un gros match

Les choses à l’avant sont sombres aussi. La position de JT Miller est intenable, et il y a plus qu’assez de joueurs faibles devant. Bo Horvat sera sur le point de sortir de sa carrière, et bien qu’Elias Pettersson ait fait de grands progrès, il ne peut pas tout faire.

Il semble vraiment que Boudreau est sur le point d’échouer cette saison et les Canucks n’ont rien fait de moins que sale, mais après le mois dernier, les choses se sont déroulées comme elles l’ont fait. Rick Tocchet, qui a été officiellement nommé entraîneur-chef dimanche, aurait été en pourparlers pour le rejoindre il y a un mois, et cela n’arrange pas les choses. Bruce était un homme mort ambulant.

Et quel genre de message envoyez-vous au fandom et aux autres à propos de la ligue ? Touchett a obtenu une moyenne de 475 points de pourcentage au cours de ces six années en tant qu’entraîneur-chef et n’a fait qu’une seule apparition en séries éliminatoires – la saison 2019-2020 lorsque les Coyotes ont été éliminés au deuxième tour par l’Avalanche du Colorado. Il ne respire tout simplement pas la confiance en quelqu’un qui peut réparer ce vaisseau.

Les choses vont mal à Vancouver, c’est le moins qu’on puisse dire.

Les choses se préparent à Edmonton alors que les Oilers augmentent les cotes de puissance hebdomadaires du Daily Vesuv.

L’équipe s’est hissée à la onzième place après avoir terminé à la seizième place. Voici ce que Scott Maxwell a écrit sur les allées et venues des Oilers :

11. Oilers d’Edmonton
Bilan : 27-18-3 (. 594 %, 12e)
Handicap de buts 5v5 : +6 (14ème)
5v5xGF/60 : 2,84 (t-6e)
5v5 xGA/60 : 2,62 (vingtième)
PP xGF/60 : 10.01 (2ème)
PKxGA/60 : 8,6 (25)
AOP 5v5 : 100,4
Semaine précédente : 16 (+5)

Les Oilers sont passés d’une équipe marginale en séries éliminatoires à se battre pour la première place dans la division Pacifique grâce à une séquence de six victoires consécutives, battant le Kraken, le Lightning et les Canucks la semaine dernière pour ajouter. Cela leur donne le plus grand saut de toutes les équipes cette semaine, et leur jeu est également à la hauteur pour soutenir un classement plus élevé, principalement parce que leur défense n’est plus parmi les pires de la ligue.

L’attaquant des Oilers Zach Hyman a été nommé le premier joueur étoile de la semaine de la LNH. En trois matchs disputés la semaine dernière, il a marqué quatre buts et neuf points avec des matchs à plusieurs points dans les trois matchs.

READ  Albert Pujols des Cardinals a atteint la 700e place à domicile, rejoignant Bonds, Aaron et Roth

Hyman a inscrit un but et deux passes dans la victoire 5-2 des Oilers contre le Seattle Kraken, puis a enchaîné avec une performance de deux buts dans une victoire 5-3 contre le Lightning de Tampa Bay jeudi dernier. Contre les Canucks samedi, Hyman a conclu la semaine avec un but et quatre points sur chacun des buts des Oilers en route vers une victoire de 4-2.


Zack Ling est directeur des nouvelles et chroniqueur pour The Nation Network. Il peut être suivi sur Twitter à @employéou par e-mail à [email protected]