février 2, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Wout van Aert remporte un combat épique contre Mathieu van der Poel

], »filter »:{« nextExceptions »: »img,blockquote,div », »nextContainsExceptions »: »img,blockquote »}} »>

Ne manquez jamais un instant de Paris-Roubaix et Unbound Gravel, au Giro d’Italia, au Tour de France, à la Vuelta a España, et tout le reste lorsque > « , » name « : » in-content-cta « , » type »: « lien »}} »> join out +.

Dans le dernier affrontement des « trois grands » du cyclocross, c’est Wout van Aert Et le Matthieu van der Pol qui imposent leur volonté dans la saison des courses de vacances très médiatisée.

Van Aert s’est imposé mardi au terme d’une bataille de volontés, de compétences et de quasi-accidents devant une foule nombreuse lors du Superprestige Tour à Heusden-Zolder.

« C’était éprouvant pour les nerfs tout au long de la course », a déclaré Van Aert. « Matteo a ouvert la course et je pense que nous sentions que nous n’allions pas nous débarrasser l’un de l’autre aujourd’hui. Dans la seconde moitié de la course, je n’étais préoccupé que par la tactique que j’allais utiliser. »

Le duo a ravivé leur rivalité de longue date dans un bras de fer passionnant entre les deux superstars qui sont parties au sprint.

Chez les femmes, Ceylin del Carmen Alvarado a remporté la cinquième manche de la série Superprestige sur le circuit technique et boueux de Terlaemen à Heusden-Zolder.

Un coup de torpilles tardives a compromis les chances de Van der Poel

Van Aert et Van der Poel se sont battus pendant toute la course. (Photo de Luke Claesen/Getty Images)

Van der Poel a attaqué tôt pour faire exploser la course, et seul Van Aert a pu suivre.

Cela a créé un match de slug passionnant de force pure contre le chemin technique tordu de Zolder.

READ  Audi entre en F1 en 2026

Prenant une page de leurs batailles précédentes, la paire a travaillé ensemble pour tenir les poursuivants à distance, et quand il semblait que l’un pourrait avoir l’avantage, l’autre contrerait.

« J’ai essayé de faire la différence dans la dernière partie technique, mais ça n’a pas marché. Nous étions à égalité. Van der Poel a déclaré :

La paire s’est jointe au volant pour le dernier tour tout en étant toujours capable d’aller dans les deux sens.

Van der Poel semblait parfaitement positionné en sortant d’une série de segments techniques. Après avoir couru toute la course, Van der Poel a remporté le combat pour accéder au dernier demi-tour.

Il a réussi à creuser un petit écart avec une combinaison technique de descentes et d’escaliers, mais un problème mécanique lui a fait perdre de l’élan – peut-être un petit glissement de chaîne – et cela a permis à Van Aert de passer.

Van Aert a mené le sprint à deux, puis Van der Poel a glissé de la pédale lors de la dernière charge vers la ligne.

« Au départ, je voulais faire une longue distance, mais cela a fini par être une courte distance. Malheureusement, j’ai lâché la pédale au sprint », a déclaré Van der Poel. « C’est une déception, car je n’ai pas eu la chance de courir. C’est dommage, jusqu’à demain. »

Le vainqueur Van Aert s’est éloigné de la ligne, mais ce fut une bataille intense du début à la fin qui a servi d’un autre aperçu incroyable de ce à quoi une Série mondiale pourrait ressembler en février.

« J’étais en fait dans une position où je voulais être. Quand je suis arrivé à la dernière colline, Matthew était un succès ou un échec. C’est comme ça que je me suis retrouvé en tête », a déclaré Van Aert. « Là, j’ai essayé de reprendre mon souffle. et a commencé le sprint à distance.

READ  Jaida Lee, une star du baseball de 16 ans, lance le premier lancer dans un match de Jay

« Pour une fois, j’ai pu garder mon sang-froid et ne pas faire d’erreur. Je suis très content de cette victoire. »

Van der Haar Pips Bidcock sur le podium

Pidcock faisait partie d’un groupe de poursuivants après environ 30 secondes. (Photo : Luc Claessen/Getty Images)

Avec le duo de tête à l’avant, c’était une belle course au podium à l’arrière.

Pidcock a tenté tardivement d’ouvrir un écart pour assurer le troisième, mais les autres ne l’ont pas laissé partir.

Le champion du monde Lars van der Haar a résisté dans les derniers tours pour s’assurer une troisième place sur le podium, Bidcock franchissant la ligne d’arrivée pour la quatrième place.

« Aujourd’hui, je n’étais même pas en course. J’étais dans une course différente. Ce n’est pas la meilleure journée, mais c’est une piste difficile. Je ressentais déjà la moitié de la course. Tous les coups de pied rapides en sortie de virage sont si durs », Pidcock a dit. Arrive ou arrive.

Des résultats appuyés par FirstCycling.com

Alvarado gagne pour se rapprocher de la tête de la série

Celine del Carmen Alvarado célèbre sur la ligne d’arrivée du 18e Gala Superprestige Heusden-Zolder. (Photo de Luke Claesen/Getty Images)

Alvarado d’Alpecin-Deceuninck est de retour dans le cercle des vainqueurs dans une course intense. J’ai attaqué dans l’avant-dernier tour, creusant l’écart sur la ligne.

La leader de la série Denise Betsema (Pauwels Sauzen-Bingoal) a commencé rapidement, mais n’a pas pu la maintenir ouverte pour qu’Alvarado comble l’écart sur la tête de la série.

Les deux ont sauté leur finale lundi pour être fraîchement sortis de la course mardi avec le maillot de leader dans la balance.

READ  Un signal d'alarme aux Jeux paralympiques : les sprinteurs canadiens pour le bronze en piste avec la meilleure performance à vie

Alvarado a mené tard sur le parcours cahoteux et technique, et a coupé les descentes pour ouvrir les écarts. Au 3e tour, Alvarado et Betsema se sont éloignés d’un départ chargé, alors qu’Inge van der Heijden a fait un tête-à-queue.

« Je voulais vraiment travailler avec Inge. Elle était aussi très forte, mais elle a dû lâcher prise à un moment donné », a déclaré Alvarado. Ensuite, je n’ai eu d’autre choix que de continuer la ligne par moi-même.

Alvarado a admis qu’elle allait lentement jusqu’à ce qu’elle trouve son rythme tard dans la course.

« Les deux premières séances ont été très difficiles pour moi et j’étais à mes limites », a-t-elle déclaré. « Quand les écarts se sont finalement un peu creusés et que j’ai pu fixer le rythme moi-même, les choses se sont améliorées. Jusqu’à ce que je devienne le plus fort à la fin. »

Van der Heijden (777) a franchi la ligne d’arrivée en deuxième position, Lucinda Brand (Baloise Trek Lions) poursuivant sa séquence régulière avec la troisième place après de bons tours en fin de course.

Betsema a terminé cinquième après avoir perdu de la vapeur tardivement, mais a gardé la tête de la série avec un point d’avance sur Alvarado.

Podium final mardi. (Photo de JASPER JACOBS/BELGA/AFP via Getty Images)

Des résultats appuyés par FirstCycling.com