octobre 28, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Virus Corona: Que se passe-t-il au Canada et dans le monde vendredi

Durer:

Le Nouveau-Brunswick a rétabli une urgence COVID-19 alors que le médecin-hygiéniste en chef du comté avertit que le comté est à un «point de basculement».

“Le rythme de la quatrième vague est supérieur à ce que nous attendions”, a déclaré le Dr Jennifer Russell dans un bref vendredi, alors que le comté enregistrait un record d’une journée de 78 nouveaux cas et trois décès supplémentaires.

dans le cadre de obligatoire, qui prendra effet vendredi à 23h59 heure locale, les résidents devraient conserver leurs bulles domestiques et un “fixe 20” de contacts étroits.

Le Premier ministre Blaine Higgs a déclaré que l’ordonnance sera réexaminée toutes les deux semaines et entrera en vigueur lorsqu’il y aura 25 personnes hospitalisées avec COVID-19. Il a précisé que le nombre de personnes soignées à l’hôpital est actuellement de 31, dont 15 en soins intensifs.

Le Dr Gordon Dow, spécialiste des maladies infectieuses au Réseau de santé Horizon, a déclaré que la levée des mesures de protection de la santé il y a près de deux mois était une erreur.

“De nombreuses autres juridictions ont commis la même erreur”, a-t-il déclaré lors d’un briefing technique plus tôt vendredi, citant l’Alberta, la Saskatchewan, les États-Unis et le Royaume-Uni.

Regarder | Un responsable du NB a déclaré que la levée des restrictions était une erreur :

“Ce n’était pas la bonne décision à prendre”

L’un des meilleurs spécialistes des maladies infectieuses du comté a déclaré que la levée des restrictions fin juillet était une erreur. 1:39

Dow a déclaré que les efforts précédents du comté pour lutter contre le virus étaient centrés sur une “stratégie d’élimination” réussie qui a été utilisée pour arrêter rapidement sept épidémies distinctes. Mais il a dit que le comté n’était pas prêt pour la variante delta.

READ  Taïwan en colère après que la Chine ait envoyé 38 avions de chasse vers l'île

“Avons-nous nommé cela? Je dirais oui, et je pense que la plupart des Néo-Brunswickois seraient d’accord”, a-t-il déclaré. “Mais je peux aussi dire que nous réussissons 85 pour cent du temps.”

Pendant ce temps, l’Ontario Assouplissement des limites de capacité dans certains lieux Où une preuve de vaccination est requise, y compris les installations sportives, les cinémas et les salles de concert.

Le médecin-hygiéniste en chef du comté, le Dr Kieran Moore, a déclaré que les cas de COVID-19 et les indicateurs de santé du comté étaient stables récemment, bien que cela ne signifie pas que le comté peut baisser la garde face à une variable delta.

Vendredi, l’Ontario a signalé 727 nouveaux cas de COVID-19 et 11 décès supplémentaires. Il y a 193 personnes dans les unités de soins intensifs en raison de COVID-19.

— De CBC News et La Presse Canadienne, dernière mise à jour à 17 h 30 HE


Ce qui se passe partout au Canada

Regarder | Tam est invité à conseiller les parents qui envisagent de vacciner leurs enfants contre le COVID :

Tam est invité à conseiller les parents qui envisagent de se faire vacciner contre la COVID-19 pour leurs enfants

Un journaliste demande à la Dre Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, ses conseils aux parents qui envisagent de vacciner leurs enfants une fois que le vaccin COVID-19 sera disponible pour les moins de 12 ans. 4:01

Le plus haut responsable de la santé publique du Canada a déclaré que le pays enregistre environ 4 300 nouveaux cas de COVID-19 par jour, contre environ 3 500 par jour il y a trois semaines.

READ  La reine Elizabeth annule son voyage à la conférence de l'ONU sur le climat

La majeure partie des cas et des issues graves figurent parmi les non vaccinés, a déclaré le Dr Theresa Tam lors d’une conférence de presse vendredi.

De début août à début septembre, le taux hebdomadaire moyen de COVID-19 était 11 fois plus élevé chez ceux qui n’étaient pas vaccinés par rapport à ceux qui étaient complètement vaccinés, a-t-elle déclaré, tandis que le taux d’hospitalisations était 38 fois plus élevé.

Tam a déclaré que bien que plus de 80% des Canadiens éligibles soient entièrement vaccinés, plus de six millions de personnes n’ont pas reçu une ou plusieurs doses du vaccin COVID-19.

– De La Presse Canadienne, dernière mise à jour à 17 h 30 HE


Ce qui se passe dans le monde

Une femme portant un masque est assise vendredi près d’un café en plein air, qui a été bouclé, à Séoul. (Kim Hong Ji/Reuters)

Vendredi après-midi, plus de 230,9 millions de cas de COVID-19 ont été signalés dans le monde, selon l’outil de suivi des cas de l’Université Johns Hopkins, qui collecte des données du monde entier. Le nombre de morts dans le monde a atteint plus de 4,7 millions.

dans le Asie-Pacifique Dans la région, la Corée du Sud a enregistré le plus grand bond quotidien du coronavirus depuis le début de l’épidémie alors que les gens revenaient de la plus grande fête du pays de l’année.

L’Agence coréenne de contrôle et de prévention des maladies a déclaré que plus de 1 750 des 2 434 nouveaux cas signalés vendredi provenaient de la grande région métropolitaine, des responsables exprimant leurs inquiétudes quant à l’érosion de la vigilance des citoyens malgré les règles de distanciation physique les plus strictes, à l’exception du verrouillage depuis lors. maintenant. Juillet.

dans le Amériques, une interview télévisée en direct avec le vice-président américain Kamala Harris a été légèrement retardée vendredi après que les animateurs de la vue Elle a appris qu’elle avait été testée positive pour le coronavirus avant de les rejoindre dans le groupe.

Le co-animateur Sunny Huston et l’animatrice invitée Anna Navarro étaient à table au début de l’émission, mais ont été retirés du plateau. Harris, qui prévoyait de se joindre à la table, a plutôt été interviewé à distance depuis une autre pièce du studio ABC à New York.

dans un L’Europe Le Portugal a levé bon nombre de ses restrictions restantes sur le coronavirus après être devenu le premier lanceur de vaccins au monde. Le pays a complètement vacciné près de 85 pour cent de la population, selon le rapport Our World in Data.

À partir du 1er octobre, le gouvernement a annoncé qu’il supprimerait les restrictions sur le nombre de personnes pouvant se trouver dans les cafés et restaurants, les mariages et les baptêmes, les centres commerciaux, les concerts et les cinémas. Les bars et discothèques rouvriront, bien que cela soit limité aux personnes vaccinées et aux personnes ayant des tests de coronavirus négatifs.

Pendant ce temps, le gouvernement norvégien a déclaré que le pays rouvrirait la société samedi, mettant fin aux restrictions limitant la propagation de la pandémie qui ont limité les interactions sociales et entravé de nombreuses entreprises.

“Cela fait 561 jours que nous avons pris les mesures les plus difficiles en Norvège en temps de paix”, a déclaré la Première ministre Erna Solberg lors d’une conférence de presse. “Maintenant, il est temps de revenir à une vie quotidienne normale”.

Le ministre norvégien de la Santé, Bent Hoy, embrasse le Premier ministre norvégien Erna Solberg, à gauche, alors qu’elle fait le point sur la situation COVID-19 du pays vendredi. (Gawad Barca/NTB/AFP/Getty Images)

La décision de ne plus exiger de distanciation physique permettra aux sites culturels et sportifs d’utiliser leur pleine capacité, plutôt qu’une partie des sièges, tandis que les restaurants pourront se remplir et les discothèques rouvrir.

Environ 76% de tous les Norvégiens ont désormais reçu au moins une dose du vaccin COVID-19 tandis que 67% de la population a été entièrement vaccinée, selon l’Institut de santé publique.

dans le Moyen-OrientLe ministère yéménite de la Santé a déclaré que le Yémen avait reçu le troisième lot de vaccins COVID-19 dans le cadre du programme mondial de partage des vaccins COVAX.

dans un AfriqueLe Fonds russe d’investissement direct, qui commercialise le vaccin à l’étranger, a déclaré vendredi que l’Égypte avait autorisé une dose du vaccin russe Sputnik Lite contre le COVID-19. La Russie a approuvé deux doses du vaccin russe Spoutnik V en février.

— De l’Associated Press et de Reuters, dernière mise à jour à 17 h 30 HE