septembre 21, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Valjee : le Canada affronte les États-Unis sans le commandant Pauline

À son premier match de championnat du monde contre sa plus grande compétitrice en plus de deux ans, l’équipe de hockey féminin du Canada devra s’entraîner sans sa meilleure joueuse et capitaine.

Marie-Philippe Pauline est partie au cours de la troisième période de sa victoire de 5-0 contre la Suisse mardi aux Championnats du monde féminins de l’IIHF après avoir reçu un coup de poignard dans la gorge et n’est jamais revenue.

Gina Kingsbury, directrice des opérations hockey du Canada, a déclaré mercredi que Pauline se porte bien, mais qu’elle prendra deux jours de congé par mesure de précaution.

“Elle est de bonne humeur, mais en tant que programme, en tant qu’équipe, nous pensons qu’il est nécessaire de lui donner quelques jours de congé ici, de la réévaluer et de s’assurer qu’elle va bien de l’avant”, a déclaré Kingsbury.

L’absence de Pauline ajoute une couche supplémentaire à la rivalité renouvelée. La dernière fois que le Canada et les États-Unis se sont affrontés en hockey féminin, c’était le 6 avril 2019, aux Championnats du monde, où les Américaines ont remporté une victoire de 3-2. Les deux équipes sont encore invaincues en championnat 2021.

L’entraîneur du Canada Troy Ryan n’est pas sur le point de changer l’approche de l’équipe sans Pauline dans l’équipe.

“Nous ne changerons pas le plan de match car il n’y a aucun joueur sur la liste”, a-t-il déclaré mercredi. “Évidemment, c’est dévastateur pour notre programme d’aller de l’avant sans Pauline, mais comme d’habitude pour nous.”

Les Américains ont réussi à remporter trois victoires jusqu’à présent, surpassant leurs rivaux avec un score de 12-0.

READ  Guerrero Jr., Pichet Homer et Manoah dominent les Blue Jays Dump Rise 8-1

« Les deux équipes sont dans des situations similaires où les matchs auxquels nous avons joué jusqu’à présent ont été essentiellement la possession de la zone offensive, la possession de la rondelle, donc l’équipe qui défendra le mieux sera celle qui aura le plus de succès », a déclaré Ryan mardi après la victoire du Canada. sur la Suisse.

« Nous les avons regardés jouer pendant trois matchs. Nous avons regardé leurs entraînements. Il n’y a pas beaucoup de secrets entre les deux programmes, alors maintenant c’est juste une chance de sortir et d’exécuter.

cible anormale

Alors que les États-Unis ont le meilleur ratio d’arrêts d’équipe à ce jour, le Canada se retrouve en territoire inconnu avec le pourcentage d’arrêts le plus bas (0,867) – malgré n’avoir accordé que quatre buts en trois matchs. Bien sûr, c’est parce que les adversaires ont un nombre limité d’adversaires avec une moyenne de 10 coups par match.

« Bien que le nombre de tirs dirigés contre elle était plutôt faible, les tirs que nous avons abandonnés étaient de très bonne qualité et [Maschmeyer] Ryan a déclaré mardi.

Ann-Renée Desbiens a commencé les deux premiers matchs du Canada, arrêtant 14 de leurs 18 tirs. Lorsqu’on lui a demandé mercredi, Ryan n’a pas dit qui serait le partant contre les Américains.

démarrages lents

Une autre tendance pour le Canada est leurs premières périodes. Au cours de trois matches, les hôtes n’ont pas marqué de but dans le cadre d’ouverture du match, mais ont surclassé leurs adversaires 9-0 en seconde période.

READ  Dustin Poirier s'est sacré "Champion du monde incontesté"

Lors du match d’ouverture du tournoi contre la Finlande, le Canada a accordé deux buts en moins de sept minutes. Contre la Suisse, les hôtes ont été bloqués à leur bout pendant les 20 minutes du match d’ouverture.

“Je ne pense pas qu’il y ait de quoi s’inquiéter pour le moment”, a déclaré Ryan. “Évidemment, nous aimerions prendre un meilleur départ et être en mesure de contribuer plus offensivement, mais je pense souvent que la première période et l’énergie que vous apportez se qualifient pour le succès dans la seconde. Jusqu’à présent dans cet événement … il est essayer de fatiguer l’adversaire en première période et en tirer quelques bénéfices dans la seconde.”

attraper un autre Version Tiré de la compétition de hockey entre le Canada et les États-Unis sur TSN1/4/5 Les jeudis à 18 h HNE.