novembre 27, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Vaccination contrecarrée : des professionnels de la santé perplexes face au refus de vaccin qui a conduit à une hospitalisation

CALGARY – Après des mois de mise à disposition des vaccins COVID-19 à tous les Albertains éligibles, de nombreuses personnes refusent toujours de les obtenir et se retrouvent à l’hôpital avec COVID-19.

Cela use les professionnels de la santé qui finissent par s’occuper d’eux.

« Il y a une frustration fondamentale que vous ressentez personnellement », a déclaré le Dr Yael Masdeji, médecin urgentiste à Calgary. «Cependant, lorsque vous pratiquez la médecine… vous devez offrir des soins compatissants à vos patients, quels que soient les choix qu’ils ont faits dans leur vie… cela met définitivement à l’épreuve la banque de compassion que nous portons avec nous quotidiennement.»

L’Alberta est en tête du pays pour les nouveaux cas quotidiens de COVID-19 et est à la traîne par rapport à la moyenne nationale en matière de vaccination.

La grande majorité des patients COVID-19 hospitalisés en Alberta n’ont reçu qu’une seule dose du vaccin ou aucune dose du tout.

La plupart des gens qui refusent de tirer semblent penser qu’ils se protègent, a déclaré le Dr Masjid.

Désinformation, pas idéologie

« Ce n’est pas une question d’idéologie, le nombre de patients que j’ai vus contre la vaccination est vraiment très faible. La plupart des personnes non vaccinées que j’ai rencontrées le sont pour diverses raisons dues à la désinformation. »

Le Dr Masjid a déclaré que bon nombre de ces patients craignent les effets secondaires des vaccins qui n’existent pas vraiment ou que d’autres informations incorrectes ont été trouvées sur Internet.

Les infirmières de l’Alberta ont déclaré que la réticence à recevoir le vaccin était la faute des autorités de la province.

« Ce qui nous met le plus en colère, c’est la façon dont le gouvernement Kenny a constamment sous-estimé la pandémie et n’a pas fait un très bon travail de promotion des vaccins », a déclaré Cam Westhead d’Alberta United Nurses. Et le ministre de la Santé et le Dr Henshaw au sujet de la capacité du système… et cela a été ignoré pendant tout ce temps.

Le Dr Masjid a déclaré qu’elle se sentait désolée pour les personnes combattant le COVID-19 qui pensaient qu’elles étaient en sécurité en refusant de se faire vacciner.

« Nous ressentons certainement de la sympathie pour ces patients, car ils se retrouvent maintenant dans un scénario où ils ont COVID-19 », dit-elle.

« Certains d’entre eux sont très malades, et dans certains cas, cela aurait pu être évité ou évité », a-t-elle déclaré.

READ  La France et l'Allemagne déclarent que la publication par la Russie des notes viole les règles diplomatiques