septembre 21, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Un signal d’alarme pour les Jeux paralympiques : le nombre de médailles du Canada augmente alors que Rivard et Lakatos montent à nouveau sur le podium

Faites-en 18 médailles paralympiques pour le Canada.

Avec une solide performance à nouveau en piscine, la Canadienne Aurélie Rivard a nagé pour la 10e médaille aux Jeux paralympiques de jeudi. La joueuse a remporté la médaille d’argent dans une superbe démonstration de sports et a obtenu sa cinquième médaille rien qu’aux Jeux olympiques de Tokyo.

Le joueur de 25 ans a terminé cinquième à mi-chemin de la finale du 100 m dos S10. Sans hésiter, Revard a allumé les jets et a volé à travers l’eau à la seconde.

Ensuite, Brent Lakatos, 41 ans, a décroché sa quatrième médaille d’argent à Tokyo lors de la finale du 800 m T53 hommes. Sous la pluie, il a remporté sa onzième médaille paralympique de son illustre carrière.

Comme auparavant dans ces jeux, une bataille s’est ensuivie entre les coureurs en fauteuil roulant Dorval et Koyo, et Thai Pongsakorn Bayou. La paire a échangé la tête dans les conditions difficiles de la piste humide avant que le coureur thaïlandais ne prenne la tête.

Chacun des athlètes canadiens a un autre événement à Tokyo.

Regarder | Le Canadien Rivard court pour remporter la 10e médaille aux Jeux paralympiques de Tokyo :

Aurélie Rivard nage vers la médaille d’argent au 100 m dos, ajoutant à son total de médailles paralympiques

Saint-Jean-sur-Richelieu, Qué. Son compatriote remporte l’argent lors de la finale du 100 m dos féminin S10. 4:17

Voici plus de ce que vous avez manqué jeudi:

Le premier joueur canadien de badminton aux Jeux paralympiques

Lorsque Olivia Meyer, de Winnipeg, s’est présentée au stade de Tokyo, elle est devenue la première Canadienne à participer au badminton en para aux Jeux paralympiques.

READ  Patrick Cantlay gagne à nouveau, cette fois à East Lake pour un prix FedExCup de 15 millions de dollars

Ce sport est joué pour la première fois aux Jeux Paralympiques. La joueuse de 22 ans a abandonné son match d’ouverture dans la classe féminine SL4 contre la Thaïlandaise Chanida Srinavakul, ainsi que son prochain match contre la troisième tête de série paralympique norvégienne Helle Sofie Sagoey.

La Canadienne poursuivra son jeu en équipe demain, cherchant à éliminer une adversaire australienne pour sa première victoire de match.

Aurélie Rivard et Brent Lakatos du Canada ont réalisé une performance dynamique dans leurs courses jeudi pour remporter une paire de médailles d’argent aux Jeux paralympiques de Tokyo. (Lintao Zhang/Getty Images, Tasos Katopodis/Getty Images)

Le taekwondo a fait ses débuts avec un athlète afghan parmi les meilleurs compétiteurs

Avec le badminton, le taekwondo est un autre sport qui a fait ses débuts aux Jeux paralympiques de cette année.

L’événement a également vu la participation du coureur afghan Zakia Khodadi. Si elle obtiendrait même ces jeux était, pendant un certain temps, inconnu ; Elle et son collègue Hussain Rasouli ont été évacués d’Afghanistan après la chute de Kaboul aux mains des talibans.

Khodaadi et son adversaire ouzbek Ziodakhon Sakova ont disputé leur tout premier match jeudi. Malgré sa défaite dans la course féminine de 49 kg K44 et à nouveau dans la rediffusion, la jeune femme de 22 ans est devenue la première athlète afghane à participer aux Jeux paralympiques depuis 2004.

La leader thaïlandaise Chanida Srinavakul affronte la Canadienne Olivia Mayer dans la phase de groupes du simple féminin SL4 aux Jeux paralympiques de Tokyo 2020 à Tokyo jeudi. (Thomas Lovelock/OIS/The Associated Press)

Suggestion sur la bonne voie

Le coureur capverdien Keula Nidreia Pereira Semedo a réalisé jeudi sa meilleure saison au Stade national.

Puis, alors que les coureuses du 200 mètres féminin T11 se rassemblaient autour d’elle, son guide s’est appuyé sur un genou avec une suggestion paralympique.

Les épreuves T11 sont destinées aux athlètes ayant une déficience visuelle. Manuel Antonio Vaz da Vega est le guide de Semedo pendant la compétition. La paire est liée ensemble, et le Vaz da Veiga offre des repères audio parmi d’autres aides.

Tous les athlètes ont applaudi lorsque Vaz da Vega a mis une bague au doigt de son partenaire.

course de bateaux

Les épreuves de bateaux à moteur ont commencé jeudi sur la voie navigable Sea Forest à Tokyo, avec trois Canadiens qui ont pris les eaux. Le trio participera aux demi-finales demain dans le but de passer à la finale, seuls les leaders de chaque course réservant un billet direct.

Brianna Hennessy, d’Ottawa, a terminé troisième dans les courses de 200 m va’a et kayak dans les classes VL2 et KL1. Para va’a – dans lequel les athlètes concourent dans un bateau à balancier – fait sa première apparition aux Jeux paralympiques.

Andrea Nelson, de Markham, en Ontario, concourait également en kayak, mais dans la classe KL2, où elle a terminé troisième. Pendant ce temps, Matthew St-Pierre, de Shawinigan, Kew, a terminé cinquième dans l’épreuve VA.