septembre 29, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Top Stories de la semaine : Le marché baissier de l’immobilier canadien vient de commencer et les revues de l’inflation

C’est l’heure de votre feuille de triche sur les nouvelles les plus chaudes de cette semaine.

Immobilier canadien

Le marché immobilier canadien est entré dans la zone baissière, attendez-vous à ce qu’il tourne mal : BMO

La plus ancienne banque du Canada avertit que le marché baissier n’est pas terminé – il ne fait que commencer. BMO Capital Markets a expliqué que le titre est à un bien meilleur niveau. Les mois d’offre ont doublé par rapport au plus bas de cette année, SNLR affichant désormais un marché équilibré. La banque déclare que SNLR fait grimper les prix d’environ 3 mois, de sorte que les prix devraient continuer à baisser pour le moment.

Continuer la lecture…

Les examens de l’inflation au Canada montrent que quelque chose ne va vraiment pas : la Banque nationale

L’inflation globale au Canada est en baisse, mais cela ne montre peut-être pas ce que nous pensons qu’elle fait. L’inflation de base, favorisée par la Banque du Canada (BdC), était de 5,3 % – un sommet en 32 ans. L’inflation sous-jacente est préférée à l’inflation globale car elle élimine les composantes les plus volatiles. Cependant, la banque note deux révisions majeures en deux mois qui montrent qu’elle n’est pas aussi fiable qu’on le pensait.

Ils citent comme exemple la croissance annuelle de janvier, qui est passée de 2,3 % à un mousseux 3,6 % avec le dernier ajustement. Il est assez courant de réviser les chiffres, mais la Banque nationale précise que c’est la deuxième en deux mois. Les chiffres révisés ont probablement soutenu la hausse de la Banque du Canada à l’automne. Au lieu de cela, la banque centrale utilisait encore des outils générateurs d’inflation tels que l’assouplissement quantitatif pendant cette période.

READ  Un restaurant de Vancouver veut récupérer 242 bouteilles de whisky saisies - BBC News

Continuer la lecture…

Les principaux marchés immobiliers du Canada voient les stocks revenir à «l’équilibre»

Les principaux marchés immobiliers du Canada ont connu une forte baisse de la demande, ce qui a rétabli un stock sain. Le ratio des ventes aux nouvelles entreprises (SNLR) était de 51,7 % en juillet, un changement significatif par rapport à 89 % plus tôt cette année. Il est désormais considéré comme un marché « équilibré », ce qui permet d’éliminer la prime émotionnelle payée. Cela aide à expliquer les baisses de prix par dizaines de milliers par mois sur les principaux marchés.

Continuer la lecture…

La dette HELOC canadienne s’accélère à mesure que les taux d’intérêt augmentent

La dette de la marge de crédit pour l’accession à la propriété au Canada (HELOC) augmente au rythme le plus rapide depuis près d’une décennie. Le solde impayé était de 171,1 milliards de dollars en juin, en hausse de 2,9 % (+4,8 milliards de dollars) par rapport à il y a un an. C’est la plus forte croissance depuis février 2013. C’est un nombre énorme, mais cela peut sembler petit contrairement à votre expérience anecdotique. C’est parce que les HELOC ne représentent qu’une fraction des prêts pour l’achat d’une maison. Par exemple, un prêt immobilier à taux fixe ne comptera pas comme un HELOC.

Continuer la lecture…

La dette hypothécaire canadienne augmente à un rythme d’un demi-milliard de dollars par jour

La dette hypothécaire canadienne a atteint un nouveau record et a progressé avec l’un des taux les plus rapides de tous les temps. Le solde impayé était de 2,03 billions de dollars en juin, en hausse de 9,7 % (178,7 milliards de dollars) par rapport au même mois l’an dernier. La croissance annuelle est la plus faible depuis mai 2021, mais toujours supérieure à celle des dernières années avant 2020. Les gros chiffres ne sont-ils pas censés être plus difficiles à faire croître ?

READ  Les données de Google révèlent la cuisine internationale préférée des Canadiens - Canada News

Continuer la lecture…

La plupart des marchés immobiliers canadiens se sont retirés de leur sommet, perdant jusqu’à 355 000 $

Les prix de l’immobilier au Canada continuent de s’éroder à partir du sommet alors que la stimulation des prix transforme FOMO en NOMO. Les marchés ont vu les prix chuter jusqu’à 355 000 $ par rapport à un niveau record. D’autres marchés ont perdu jusqu’à un cinquième de leur valeur en quelques mois. Cependant, la bulle immobilière s’est gonflée très rapidement, et il n’y a pas moins de marché que l’an dernier, jusqu’à présent.

Continuer la lecture…