juin 21, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Société et administrateurs accusés de programme de pompage et de vidage d’actions par la BCSC

Société et administrateurs accusés de programme de pompage et de vidage d’actions par la BCSC

Core Capital Partners Inc. et six personnes qui y sont associées ont artificiellement gonflé la valeur de trois actions de 2017 à 2019, selon la BC Securities Commission.

Contenu de l’article

La Commission des valeurs mobilières de la Colombie-Britannique accuse une société de Vancouver et six personnes qui lui sont associées d’avoir mené un stratagème de pompage et de vidage qui a artificiellement gonflé la valeur de trois actions.

Publicité 2

Contenu de l’article

Core Capital Partners se décrit comme un fournisseur de services bancaires commerciaux aux startups, affirmant avoir levé, investi et investi plus de 540 millions de dollars depuis 2005, a indiqué la commission dans un avis d’audience publié lundi.

Contenu de l’article

La commission allègue que Core Capital et ses six personnes associées ont dissimulé le fait qu’elles contrôlaient les actions, ont coordonné la distribution de communiqués de presse trompeurs et publié des campagnes promotionnelles trompeuses, et ont vendu leurs actions pendant les périodes promotionnelles pour un produit net d’environ 46 millions de dollars.

Selon des allégations non prouvées devant les tribunaux, le dispositif a été mis en place de 2017 à 2019 avec :

• Reliq Santé Technologies Inc. Anciennement Moseda Technologies Inc. , une entreprise de technologies de la santé, est cotée à la Bourse de croissance TSX.

Contenu de l’article

Publicité 3

Contenu de l’article

• Block One Capital Inc. Anciennement connue sous le nom d’Essex Angel Capital Inc. Maintenant connue sous le nom d’AI Artificial Intelligence Ventures Inc. , un émetteur d’investissement à Vancouver.

• CNRP Mining Inc. , maintenant connue sous le nom de LEEF Brands Inc. Inc., une société minière de Vancouver cotée à la Bourse canadienne et cotée sur les marchés américains de gré à gré. En 2018, Core Capital Partners a amené CNRP à changer son nom en Integrated Cannabis Company, Inc.

READ  Un mois difficile pour les banques alimentaires canadiennes

Core Capital est le répondant principal avec :

• Kamaldeep Thendal de Langley, associé directeur et administrateur unique de Core Capital.

• Amandeep Thindal de Surrey, directeur financier de Core Capital et frère de Kamaldeep Thindal.

• Yazan Al-Homsi de Vancouver, ancien vice-président des investissements chez Core Capital.

Publicité 4

Contenu de l’article

• Pardeep Luddu de Delta, partenaire chez Core Capital.

• Arun Kumar, alias Arun Ray Kumar, de Vancouver, vice-président du développement corporatif chez Core Capital.

• Mani Chopra de West Vancouver, un avocat en valeurs mobilières à la retraite sans titre officiel chez Core Capital, et l’oncle de Kumar.

Le panel allègue que Core Capital et les six défendeurs ont violé le droit des valeurs mobilières avec leur conduite liée à Reliq, Block One et CNRP / Integrated, « et qu’ils savaient – ou auraient dû raisonnablement savoir – qu’une telle conduite entraînerait ou contribuerait à une apparence trompeuse d’activité de négociation, ou à un prix artificiel d’un titre ou d’un contrat d’échange ».

Dans un communiqué publié lundi, Core Capital a déclaré qu’il espérait résoudre l’enquête pluriannuelle de la BCSC « sans avoir besoin d’un spectacle public ».

Publicité 5

Contenu de l’article

Sur une période de cinq ans, a-t-elle déclaré, la commission a eu accès à nos comptes bancaires personnels et professionnels, à nos comptes de courtage, à notre historique de transactions et à nos communications personnelles. En même temps, nous avons passé d’innombrables heures et engagé des frais juridiques importants au cours du processus, et avons dû faire des efforts incroyables pour protéger nos intérêts et notre vie privée, sans avoir la possibilité de nous défendre.

Core Capital a déclaré que la société craignait que la commission n’utilise ses « pouvoirs largement incontrôlés et substantiels – pour geler nos avoirs pendant plus de quatre ans sans aucune allégation d’acte répréhensible, et pour poursuivre ce que nous considérons comme une enquête sans fondement ».

READ  Les prix de l'immobilier au Canada ont atteint un creux record : Teranet-Banque Nationale

Il a déclaré qu’il prévoyait de se défendre « vigoureusement » contre les allégations de la BCSC.

Publicité 6

Contenu de l’article

Les accusés doivent répondre avant le 12 octobre s’ils le souhaitent avant de planifier une audience sur la question.

Une déclaration complète détaillant les allégations est disponible sur bcsc.bc.ca.

jruttle@postmedia.com


Soutenez notre journalisme : Notre journalisme de fond est rendu possible grâce au soutien de nos abonnés. Pour seulement 3,50 $ par semaine, vous obtenez un accès publicitaire illimité au Vancouver Sun, à The Province, au National Post et à 13 autres sites d’information canadiens. Soutenez-nous en vous abonnant dès aujourd’hui : The Vancouver Sun | interrompre.

Contenu de l’article

commentaires

Postmedia s’engage à maintenir un forum de discussion actif et civil et à encourager tous les lecteurs à partager leurs opinions sur nos articles. Les commentaires peuvent prendre jusqu’à une heure pour être modérés avant d’apparaître sur le site. Nous vous demandons de garder vos commentaires pertinents et respectueux. Nous avons activé les notifications par e-mail – vous recevrez désormais un e-mail si vous obtenez une réponse à votre commentaire, s’il y a une mise à jour d’un fil de commentaires que vous suivez ou s’il s’agit d’un utilisateur que vous suivez. Consultez nos directives communautaires pour plus d’informations et de détails sur la façon d’ajuster vos paramètres de messagerie.

Rejoindre la conversation

    Publicité 1