octobre 28, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Saint Charles exige que tous les visiteurs de l’hôpital et de la clinique soient complètement vaccinés

(Mise à jour: plus de détails de la porte-parole de Saint Charles, Absalon dit 56 décès dans la région le mois dernier)

À partir du 18 octobre, seuls les visiteurs non vaccinés sont autorisés dans des « circonstances exceptionnelles ».

BEND, Minerai. (KTVZ) — Pour protéger davantage ses patients et ses soignants pendant la pandémie de COVID-19, le système de santé de St. Charles a annoncé mardi qu’il exigera bientôt que les visiteurs de l’un de ses hôpitaux ou de ses cliniques soient complètement vaccinés.

À partir du lundi 18 octobre, les visiteurs ne seront autorisés que s’ils fournissent une preuve acceptable qu’ils ont reçu leurs vaccins complets. C’est le jour où tous les travailleurs de la santé doivent être complètement vaccinés par l’État de l’Oregon.

« Nous connaissons le rôle important que jouent les visiteurs et les personnes de soutien dans le processus de rétablissement d’un patient », a déclaré le Dr Jeff Absalon, médecin-chef du système de santé. Cependant, tout au long de cette pandémie, la sécurité a été notre priorité absolue. Avec cela comme guide pour nous, nous avons dû apporter des modifications à notre politique relative aux visiteurs pour assurer la sécurité de nos patients, soignants et autres.”

Une personne est considérée comme complètement vaccinée si au moins deux semaines se sont écoulées depuis qu’elle a reçu sa deuxième dose d’une série de deux doses (Pfizer ou Moderna) ou d’un vaccin à dose unique (Johnson & Johnson).

Une preuve acceptable de vaccination est :

  • Carnet de vaccination Covid-19
  • Une copie ou une copie numérique du carnet de vaccination
  • Une copie papier du registre de vaccination de l’Oregon Health Authority
  • Capture d’écran ou copie papier d’un dossier médical électronique indiquant le statut vaccinal
  • Badge du système de santé Saint Charles avec affiche de vaccination COVID
READ  Les physiciens trouvent les origines des «chanteurs» dans les aimants 2D

Les visiteurs non vaccinés ne seront admis que dans des circonstances exceptionnelles. Cela peut inclure un visiteur d’un patient en fin de vie, le parent d’un patient pédiatrique, une « personne de soutien » telle que définie par la loi de l’Oregon ou un travailleur d’intervention d’urgence qui peut avoir besoin d’être admis dans un hôpital ou une clinique pendant devoir.

Actuellement, les patients qui ont été testés positifs pour COVID-19 ne sont autorisés à aucun visiteur. Le système de santé a déclaré que cela continuerait, quel que soit le statut vaccinal du visiteur. Les visites virtuelles pour les patients COVID-19 sont toujours encouragées pour soutenir la participation des familles.

Tous les autres patients ont droit à au moins un visiteur entièrement vacciné par jour, à condition que le visiteur ait 12 ans ou plus. Le même visiteur peut aller et venir tout au long de la même journée.

“Nous ne voulons rien de plus que de revenir à la normale, mais nous n’y sommes pas encore”, a déclaré Absalon. « En tant que système de santé, nous devons continuer à être extrêmement vigilants pour contrôler la propagation du virus dans nos établissements. Nous le devons à nos patients, dont beaucoup sont médicalement fragiles, et à nos soignants assidus, qui se mettent à risque chaque jour pour prendre soin de notre communauté.”

« Nous assistons à une énorme augmentation du nombre de patients COVID-19 dans notre région et dans nos hôpitaux », a déclaré Absalon à NewsChannel 21. l’intégralité de cette épidémie. Et pour partager avec vous, en septembre dernier, nous avons eu 56 décès dans notre région dus au COVID-19, ce qui est le plus grand nombre que nous ayons vu en un mois pendant la pandémie. »

READ  Le couple Chandler décrit son expérience avec la thérapie par anticorps monoclonaux pour COVID-19

S’adressant à NewsChannel 21, la porte-parole Lisa Goodman a expliqué : “Les patients n’ont pas besoin d’être vaccinés, mais les visiteurs le font. Cela s’applique à n’importe quel établissement de Saint-Charles, qu’il s’agisse d’un hôpital ou d’une clinique, donc cette politique s’applique aux patients externes. “

En réponse au scénario du patient atteint d’Alzheimer commenté sur KTVZ.COM, Goodman a déclaré: “Le patient sera autorisé, mais la personne qui l’accompagne ne le sera pas (si elle n’est pas vaccinée) à moins qu’elle ne soit considérée comme une” personne de soutien “en vertu de la loi de l’Oregon.”

(Elle a dit qu’une « personne de soutien » est un membre de la famille, un tuteur, un assistant de soins personnels ou un autre compagnon rémunéré ou non rémunéré choisi par le patient pour aider le patient physiquement ou émotionnellement ou pour assurer une communication efficace avec le patient.)

Goodman a également confirmé mardi qu’environ 90% de la main-d’œuvre du système de santé de St. Charles est désormais entièrement vaccinée ou a reçu ses premiers vaccins COVID-19, contre environ 76% en juillet. Elle a déclaré que le système de santé examinait toujours les demandes d’exemption de vaccin, mais que le système hospitalier compte désormais environ 800 ouvertures, contre 600 il y a quatre mois.