février 2, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Renfe entame des essais en France

Seules les lignes vers Lyon et Marseille ont été délivrées des certificats de sécurité.

Le service Ellipsos est assuré par un train à grande vitesse Renf Classe 100 en gare de Lyon Part-Dubaï.

L’opérateur national espagnol Renfe a mis en service le 16 janvier son premier train à grande vitesse en France avec son propre équipage, prêt à lancer les liaisons Barcelone – Lyon et Madrid – Marseille « avant l’été ».

Le premier train part de Barcelone Sants et s’arrête à Gérone, Figueres Vilafant, Perpignan, Narbonne, Montpellier, Nîmes et Valence DGV avant d’arriver à Lyon.

Cela faisait suite au retrait unilatéral de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF). De la joint-venture 50/50 Elipsos avec RenfeCeci a mis fin aux liaisons Barcelone – Lyon et Madrid – Marseille. Le 11 décembre 2022.

Renfe a désormais obtenu un certificat de sécurité pour opérer en France, mais uniquement de Perpignan à Lyon et Marseille. Le certificat de sécurité a été délivré par l’Agence de l’Union européenne pour les chemins de fer (ERA) le 22 décembre 2022, après que Renfe ait « surmonté un certain nombre de demandes » de l’EPSF, l’autorité française de sécurité ferroviaire.

Renfe note qu’en Espagne les certificats de sécurité s’appliquent à l’ensemble du réseau national, y compris les certificats de sécurité détenus par la filiale SNCF Ouigo, tandis qu’en France les exigences de l’EPSF se limitent à l’obtention de l’autorisation d’exploiter certaines lignes.

Renfe, qui travaille actuellement à l’établissement de sa propre filiale en France, affirme qu’elle continuera à rechercher une certification de sécurité couvrant l’ensemble du réseau français pour lui permettre d’ouvrir la concurrence sur le marché des passagers.

READ  La France et ses alliés vont proposer des mesures pour renforcer la sécurité des installations nucléaires ukrainiennes

Entre-temps, les préparatifs pour lancer ses propres services vers Lyon et Marseille comprennent la formation des chauffeurs, qui est maintenant en cours et devrait être terminée d’ici la mi-avril.

Les services seront introduits « avant l’été » en deux phases. Six services par semaine en alternance sur les deux liaisons Madrid – Marseille et Barcelone – Lyon assurent un total de 12 services au cours de la première semaine.

La deuxième phase verra deux trains circuler dans chaque direction chaque jour sur les deux itinéraires, totalisant 28 services par semaine.