décembre 8, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Omicron : l’OMS analyse deux nouvelles sous-variables pour le COVID

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré lundi qu’elle suivait quelques dizaines de cas de deux nouveaux sous-types du coronavirus Omicron hautement contagieux pour évaluer s’ils sont plus contagieux ou plus graves.

Il a ajouté BA.4 et BA.5, variantes sœurs du BA.1 Omicron original, à sa liste de surveillance. Il suit déjà BA.1 et BA.2 – désormais dominants à l’échelle mondiale – ainsi que BA.1.1 et BA.3.

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré qu’elle avait commencé à les suivre en raison de « mutations supplémentaires qui nécessitent une étude plus approfondie pour comprendre leur impact sur le potentiel d’évasion immunitaire ».

Les virus mutent tout le temps, mais seules certaines mutations affectent leur capacité à se propager ou à échapper à l’immunité précédente de la vaccination ou de l’infection, ou la gravité de la maladie qu’ils provoquent.

Par exemple, BA.2 représente désormais environ 94 % de tous les cas séquencés et est plus transmissible que ses frères et sœurs, mais les preuves à ce jour suggèrent qu’il n’est pas susceptible de provoquer une maladie grave.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, seuls quelques dizaines de cas de BA.4 et BA.5 ont été signalés à la base de données mondiale GISAID.

L’Agence britannique de sécurité sanitaire a déclaré la semaine dernière que BA.4 avait été trouvé en Afrique du Sud, au Danemark, au Botswana, en Écosse et en Angleterre entre le 10 janvier et le 30 mars.

Tous étaient des cas de BA.5 en Afrique du Sud la semaine dernière, mais le ministère de la Santé du Botswana a déclaré lundi avoir identifié quatre cas de BA.4 et BA.5, tous parmi des personnes âgées de 30 à 50 ans qui avaient été complètement vaccinées. présentent des symptômes légers. les symptômes.

READ  Le prince Harry pensait-il être de retour « au zoo » ?

(Reportage de Jennifer Rigby; Reportage supplémentaire de Brian Penza à Gaborone; Montage par Josephine Mason et Hugh Lawson)