janvier 29, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Novak Djokovic vire son entraîneur devant 15 000 personnes lors du choc caritatif de Nick Kyrgios | tennis | sport

Novak Djokovic a fait semblant d’abandonner son entraîneur lors d’un match de charité pré-Open d’Australie avec Nick Kyrgios alors qu’il demandait conseil à un membre de la foule qui a réussi à remporter le prochain rallye. Goran Ivanisević a ensuite plaisanté en disant qu’il avait été « expulsé devant 15 000 personnes » et qu’il était prêt à rentrer chez lui sans être inculpé.

Djokovic et Kyrgios ont offert aux fans de l’Open d’Australie un match d’exhibition avant le tournoi vendredi, alors qu’ils se rendaient à la Rod Laver Arena pour ce que le tournoi a qualifié de « confrontation dans l’arène » lors de leur première rencontre depuis la finale de Wimbledon. L’Australien a été le premier à prendre le premier set dans un jeu décisif et le nonuple champion de l’Open d’Australie s’est tourné vers un fan pour obtenir des conseils pour l’aider à traverser le deuxième set.

Le numéro 5 mondial a marché jusqu’à la ligne de fond et a fait signe à un spectateur de se pencher pour lui donner de l’aide, en suivant ses conseils jusqu’au point suivant et en le gagnant. Djokovic a ensuite fait semblant de renvoyer son entraîneur au milieu du match, et Ivanisevic s’est assis en regardant le terrain.

L’ancien champion de Wimbledon devenu entraîneur a rendu sa décision quelques matchs plus tard, déclarant qu’il avait été refoulé devant un stade bondé. « Oui, j’ai perdu mon emploi devant 15 000 personnes », a déclaré le Croate interrogé sur l’incident.

Justin: Dan Evans accuse Gerard Pique de surpayer les joueurs de tennis

Djokovic et Kyrgios se sont ensuite assis ensemble pour une interview d’après-match alors que le Serbe devenait sérieux et remerciait les fans pour l’accueil chaleureux de son premier match à la Rod Laver Arena depuis avant qu’il ne soit expulsé d’Australie l’année dernière après avoir suscité la controverse à son arrivée. . Un pays qui n’échappe pas à une dispense médicale.

READ  Messi contracte avec Covid - un jour après le message d'un "virus maléfique" - RT Sport News

« Ça fait du bien d’être de retour en Australie, à Melbourne », a-t-il déclaré. « C’est le court et le court où j’ai créé les meilleurs souvenirs de ma carrière de tennis professionnel. En 2008, c’était la première fois que je gagnais un tournoi du Grand Chelem ici et après 15 ans, je suis de nouveau ici et je concoure à un si haut niveau que je dois être très reconnaissant de cette opportunité. « Pour être ici, alors merci de m’avoir accueilli, j’apprécie cela. »