juin 18, 2024

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Melinda French Gates investit 1 milliard de dollars dans les droits des femmes

Melinda French Gates investit 1 milliard de dollars dans les droits des femmes

Commentez la photo, Melinda French Gates estime que les questions relatives aux femmes sont sous-financées

  • auteur, Laura Blasi
  • Rôle, BBC News, Washington

La milliardaire Melinda French Gates a annoncé mardi qu’elle consacrerait 1 milliard de dollars (782,4 millions de livres sterling) au cours des deux prochaines années aux questions relatives aux femmes et à l’égalité des sexes dans le monde.

Environ 200 millions de dollars (157 millions de livres sterling) seront alloués aux organisations luttant pour les droits sexuels et reproductifs aux États-Unis.

Dans un article publié par le New York Times, Mme French Gates a déclaré qu’elle se sentait obligée de soutenir les droits reproductifs aux États-Unis après la décision de la Cour suprême de 2022 qui a invalidé le droit constitutionnel à l’avortement.

Les fonds seront distribués via sa société, Pivotal Ventures, jusqu’en 2026.

Mme French Gates prévoit de donner 20 millions de dollars (16 millions de livres sterling) à un « groupe diversifié de 12 dirigeants mondiaux » qui seront distribués aux organisations de leur choix avant la fin de 2026.

La société a annoncé qu’elle allouerait 250 millions de dollars supplémentaires (196 millions de livres sterling) à l’automne à des organisations mondiales axées sur la santé mentale et physique des femmes.

Mme French Gates a déclaré avoir sélectionné les premiers bénéficiaires de subventions travaillant aux États-Unis pour « protéger les droits des femmes et renforcer leur pouvoir et leur influence ».

L’un des bénéficiaires de la subvention est le Center for Reproductive Rights, qui milite en faveur du droit à l’avortement et représente actuellement 50 femmes dans des procès contestant les restrictions à l’avortement et d’autres mesures de santé reproductive dans plusieurs États.

Jung Ah Gedini Williams, directeur des communications et du marketing du centre, a déclaré que ces fonds étaient plus que jamais nécessaires.

« L’intérêt du public et le débat autour des droits reproductifs et de l’avortement sont plus grands que jamais », a déclaré Mme Gedenny-Williams. « Cela ne se reflète pas nécessairement dans les dons, c’est pourquoi c’est si formidable maintenant, alors que nous devons continuer à alimenter ce combat. »

Parmi les autres bénéficiaires figurent MomsRising, une organisation qui soutient la sécurité économique des femmes ; Le Centre national du droit des femmes, qui se concentre sur le droit comme moyen d’améliorer l’égalité des sexes ; et The 19th, un média à but non lucratif dédié à l’actualité politique et en matière de genre.

Source des images, EPA-EFE/REX/Shutterstock

La National Domestic Workers Alliance, qui défend les intérêts de millions de nounous, concierges, aides à domicile et autres aux États-Unis, a également reçu une subvention.

Les conditions flexibles et la sécurité offertes par la subvention sur de nombreuses années sont d’une grande aide pour le groupe, mais le message qu’elle envoie est plus important, a déclaré Ae Jin Po, président de l’organisation.