janvier 19, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Lorenzo Insigne Toronto FC – TSN.ca

Le Toronto FC est sur le point de recruter l’attaquant italien Lorenzo Insigne dans l’une des plus grandes signatures de l’histoire de la MLS.

Selon Fabrizio Romano de Sky Sport Italia, un accord a été conclu entre les deux parties avec Insigne acceptant une offre du Toronto FC.

Gianluca Dimarzio de Sky Sport ajoute qu’il rejoindra le club en juillet pour un contrat de cinq ans et demi et qu’il sera signé cette semaine.

Insigne, qui a fait ses débuts à Naples en 2009, expire à la fin de cette saison.

La relégation du joueur de 30 ans serait un coup pour une équipe de Toronto qui cherche à retrouver le chemin de la victoire lorsqu’un autre Italien, Sebastian Giovinco, a habilement mené l’attaque. Giovinco a gagné 7,1 millions de dollars en 2018 au cours de sa dernière année avec Toronto, Insigne coûtant beaucoup plus cher.

Insigne a débuté avec l’Italie lors de la victoire finale de l’Euro 2020 contre l’Angleterre et a marqué deux buts dans le tournoi. Il a fait ses débuts avec l’Italie en 2012 et compte 10 buts en 53 matches, et a également joué pour son pays lors de la Coupe du monde 2014 et de l’Euro 2016.

À cinq pieds quatre pouces et 130 livres, l’Insigne est petit mais a du punch. Il peut jouer en attaque sur tout le terrain mais est souvent utilisé comme ailier gauche.

READ  Jesperi Kotkaniemi, 21 ans, se joint aux Hurricanes de la Caroline alors que les Canadiens de Montréal refusent d'égaler une offre d'un an de 6,1 millions de dollars

Pour obtenir Insigne, Toronto devrait abandonner l’un de ses trois joueurs désignés. Alors que le meneur de jeu espagnol Alejandro Pozuelo, joueur de l’année de la Liga en 2020, semble déterminé à rester, l’attaquant international américain Jozy Altidore et l’ailier vénézuélien Iverson Sotildo semblent ouverts à une décision.

Plus à suivre.

Des fichiers de la Presse canadienne ont été utilisés pour ce rapport.