octobre 2, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

L’Imperatrice ramène la pop française à Coachella – Divertissement

Paula Ramón (AFP)

Inde, États-Unis ●
dimanche 17 avril 2022

2022-04-17
17:41

ccf71aecb5cdd3c027711867aa8cad3a
2
divertissement
Français, Pop, Coachella, Festival, Californie, États-Unis
libre

Deux ans après que la pandémie n’ait pas fait ses débuts sur la célèbre scène de Coachella, la discothèque pop française L’Imperatrice vit son moment en Californie.

« C’est la cerise sur le gâteau », a déclaré à l’AFP la chanteuse Fleur Benguegui, s’exprimant en anglais. « Je pense que c’est magique. »

Le groupe pop et no-disco de six personnes – formé à Paris en 2012 – s’est finalement rendu au Coachella Theatre dans le cadre d’une tournée de promotion de son deuxième album, taco tsubo.

« Le monde est différent de ce qu’il était il y a 20 ans, a déclaré le claviériste Charles de Boisseguin. Je pense que les gens sont plus ouverts aux différentes langues. Peut-être que les gens sont un peu plus curieux. »

« Le français – peut-être un peu ambigu », a-t-il ajouté.

Le groupe – dont les membres supplémentaires incluent Hagni Gwon (claviers), David Gaugue (basse), Achille Trocellier (guitare électrique) et Tom Daveau (batterie) – avait plusieurs EP à son actif mais n’a sorti qu’un seul album complet lorsque la pandémie a frappé.

La fermeture a donné à L’Imperatrice la paix et la tranquillité pour prendre son deuxième record.

« Nous avons très bien travaillé », a déclaré Benguigui, expliquant comment ils ont construit leur studio, se préparant pour leur retour et leur dernière tournée.

‘Larmes de joie’

Vêtue d’une robe rose fluo et d’un ensemble violet fuchsia du créateur Pierre Cardin, Benguegui a déclaré que le retour aux contraintes de performance après le coronavirus était électrique.

READ  Des cinéastes cannois exhortent la France à affronter son passé colonial

Elle a dit: « Nous pouvions vraiment sentir l’énergie; certaines personnes ont même pleuré de joie… Ils étaient vraiment accueillants et soulagés de voir enfin de la musique en direct. »

« Chaque concert est différent, et nous étions si heureux d’être ici à Coachella », a déclaré Benguegui.

Au théâtre Gobi, l’un des sept du festival organisé à l’Empire Polo Club dans la ville désertique d’Indio, des centaines de personnes se sont rendues au spectacle français.

Vêtue de rouge et de jaune moutarde et ornée de cœurs, l’Impératrice a fait danser son public sans arrêt pendant les 40 minutes de tournage.

Le groupe jouera ses deuxièmes dates de la série Coachella la semaine prochaine, alors qu’il poursuit sa tournée américaine.