décembre 9, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les joueurs de la LCF certifient la nouvelle CBA, la pré-saison peut ouvrir vendredi

L’Association des joueurs de la LCF a ratifié sa nouvelle convention collective avec la LCF jeudi soir.

L’ACPFT a fait cette annonce par courriel. Le vote des joueurs est intervenu quelques heures après que les deux parties ont conclu un accord initial de sept ans.

La ratification est intervenue deux jours après que le commissaire de la Ligue canadienne de football, Randy Ambrosi, a révélé l’offre finale de la ligue aux joueurs.

L’accord doit également être approuvé par le conseil des gouverneurs de la LCF, mais cela ne devrait pas poser de problème. Les joueurs acceptant l’accord, la saison d’exhibition de la ligue s’ouvrira comme prévu vendredi soir.

« Nous sommes heureux que les joueurs aient maintenant ratifié une nouvelle convention collective entre la LCF et la CFLPA », a déclaré Ambrosi dans un communiqué. « Le conseil des gouverneurs de la LCF tiendra bientôt un vote de ratification.

« Nous attendons avec impatience une saison réussie – y compris les matchs de pré-saison ce week-end – et un partenariat long et fructueux avec nos joueurs.  »

L’ACPFT n’a pas fourni de résultats de vote globaux. Les joueurs de six des neuf équipes de la LCF ont dû accepter l’accord pour être approuvé, avec une marge requise d’au moins 50% plus un bulletin de vote en faveur.

Lundi, les joueurs ont voté contre un premier accord que la fédération recommandait d’accepter. L’ACPFT a également recommandé jeudi la ratification de l’entente initiale.

Selon des sources, les équipes de la LCF auront sept joueurs juniors canadiens et un total de 21 sur les alignements cette année. En 2023, ce nombre est passé à huit avec un Canadien nationalisé – un Américain qui a passé cinq ans dans la Ligue canadienne de football ou au moins trois avec la même équipe.

Les clubs pourront également faire tourner deux Canadiens assurés pour jusqu’à 49 % des choix. Les équipes peuvent passer à trois Canadiens nationalisés en 2024, mais les deux équipes jouant le plus de Canadiens à la fin de la saison recevront des sélections supplémentaires au deuxième tour.

READ  Toronto signe le défenseur Domenico Criscito

Les sept joueurs canadiens purs par match resteront pendant toute la durée de l’entente, qui peut rouvrir après cinq ans lorsque l’entente de diffusion de la LCF avec TSN expirera.

Les sources ont parlé sous couvert d’anonymat car ni Al-Ittihad ni Al-Ittihad n’ont fourni de détails spécifiques sur le nouvel accord.

Des sources ont également déclaré que la LCF offrira 1,225 million de dollars dans un package de parrainage aux joueurs. Le plafond salarial cette année restera à 5,35 millions de dollars et passera à 5,51 millions de dollars en 2023. Il sera de 5,99 millions de dollars en 2028.

Le salaire minimum pour les joueurs mondiaux, nationaux (canadiens) et américains sera fixé. Le nombre passera de 65 000 $ à 70 000 $ l’an prochain et à 75 000 $ en 2027.

L’allocation de logement maximale pour cette année sera de 2 300 $ par mois pendant six mois. La CFL et la CFLPA conviennent d’une révision annuelle pour déterminer le nombre maximum d’allocations de logement pour la saison à venir.

En retour, CFL bénéficie d’une paix de travail prolongée et d’une opportunité de reconstruire véritablement son entreprise. La ligue n’a pas joué en 2020 en raison de la pandémie de COVID-19 – et aurait perdu entre 60 et 80 millions de dollars – et a organisé une campagne acharnée de 14 matchs l’année dernière.

En décembre dernier, la ligue a annoncé un partenariat avec Genius Sports, une société de données, de technologie et de commerce qui relie le sport, les paris et les médias. En août 2021, la LCF a signé un partenariat pluriannuel avec BetRegal pour devenir le partenaire officiel des sports en ligne.

READ  Giga Chikadze met en place une superbe clinique pour terminer Edson Barboza dans l'événement principal de l'UFC Vegas 35, appelle Max Holloway

Le mois dernier, toute l’industrie des paris sportifs sur un seul match s’est ouverte en Ontario.

Mais le Canadien Justin Ballardi, un ancien botteur qui a passé du temps avec cinq équipes de la LCF de 2010 à 2015, s’est adressé aux médias sociaux pour exprimer son mécontentement face à l’accord.

«  Comme je l’ai dit dans un autre tweet, quel est l’intérêt de recruter plus (de Canadiens) si nous nous débarrassons des étudiants de première année canadiens?  » Gazouillis. «  Vous pourriez penser que c’est une excellente idée, pas que cela ait du sens.  »

Le secondeur/arrière défensif Shomari Williams, qui a été premier au total lors du repêchage 2010 de la LCF en Saskatchewan et a joué pour quatre équipes en six saisons professionnelles (2010-15) n’était pas non plus un fan.

« Je pense que l’objectif principal de l’ACPFT pour les membres (canadiens) n’est pas de sous-estimer le rôle des joueurs (canadiens) dans la LCF », a-t-il tweeté. « Comment apportez-vous cela à vos membres (canadiens) après qu’ils ont voté « non » et qu’ils ont confiance que vous serez réélu ? « 

Les deux équipes étaient en désaccord sur le ratio canadien.

Mercredi dernier, la Ligue canadienne de football (LCF) et la CFLPA ont conclu une première entente de sept ans, mettant fin à une grève de quatre jours de sept des neuf équipes de la ligue. À première vue, il semblait y avoir plusieurs points positifs pour les joueurs, notamment un modèle de partage des revenus, la possibilité de rouvrir l’accord dans les cinq ans suivant la signature d’un nouveau contrat de diffusion par la LCF et des joueurs chevronnés capables de négocier des contrats partiellement sécurisés.

READ  Les Bruins et les Blues reçoivent des offres d'embrayage à partir des ajouts de délais

Mais l’entente prévoyait également que les équipes de la LCF augmenteraient le nombre de partants canadiens de sept à huit. L’autre aurait également été un Canadien nationalisé.

De plus, trois Canadiens nationalisés peuvent jouer jusqu’à 49 % des choix. L’accord n’incluait pas de prime de certification.

Mardi, Ambrose a dévoilé une proposition révisée qui comprend un package d’approbation d’un million de dollars et la dénationalisation des trois Canadiens qui ont joué 49% des choix. Cependant, il a également réduit le nombre de novices canadiens à sept, dont un Canadien nationalisé.

Non seulement Ambrosie a dit que c’était le dernier spectacle de la LCF, mais il s’est bien déroulé jusqu’à minuit HE jeudi, étant donné que le calendrier des spectacles de la ligue devait commencer vendredi soir avec deux matchs. Ambrosi a ajouté que si les joueurs rejettent l’offre et choisissent de reprendre la grève, ils seront avisés de quitter les installations de leur camp d’entraînement.

C’était la deuxième fois qu’Ambrosie annonçait son offre de contrat finale à la CFLPA. Le 14 mai, il a publié une lettre aux fans sur le site Web de la ligue détaillant la proposition de la ligue aux joueurs quelques heures avant la date d’expiration de l’ABC précédente.

Le lendemain, les joueurs de sept équipes de la LCF ont choisi de ne pas se présenter au camp d’entraînement et se sont mis en grève. Les Elks d’Edmonton et les Stampeders de Calgary ont ouvert le camp dans les délais car ils n’étaient pas en mode de grève légale, selon les lois du travail provinciales, à l’époque.

Il s’agissait de la deuxième mise à pied de l’histoire de la ligue et la première depuis 1974.