septembre 17, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les basketteuses américaines battent le Nigeria têtu et le Japon domine la France

Saitama, Japon, 27 juillet (Reuters) – Les États-Unis ont contrecarré mardi un lent démarrage de leur quête d’une septième médaille d’or en basket-ball féminin olympique, battant un Nigeria têtu 81-72.

A la Saitama Super Arena, les Américaines se sont retrouvées sur le terrain accidenté du fort, les Nigérianes menant 20-17 après le premier quart, obligeant les Américaines à réaliser huit tournants.

Les Américaines ont reculé et ont pris une avance de trois points sur un zodiac Diana Taura au deuxième quart, qui faisait partie d’une séquence de 23-0 qui était en bonne voie pour prendre l’avantage des Américains 44-32 à la mi-temps.

Refusant de partir, le Nigeria n’a eu que trois minutes pour réduire le déficit à 22 points et huit points, avant que les États-Unis ne rétablissent le navire avec deux paniers rapides après une date limite.

Aja Wilson, le joueur le plus utile de la WNBA en 2020, a mené les États-Unis avec 19 points. Britney Greener a ajouté 13 places et Taurus, qui participe aux cinquièmes Jeux olympiques, a ajouté 10 points.

La capitaine américaine senior Sue Bird a prêté au Nigeria la pression défensive qu’ils ont exercée, mais son équipe était consciente de la façon dont elle était capable de s’adapter.

“Ils veulent rendre le jeu déroutant. Ils veulent faire des choses auxquelles vous n’êtes pas habitué. Jouez comme vous ne voulez pas jouer. Ce ne sera jamais joli contre eux”, a-t-il déclaré.

Le Nigeria avait quatre points à deux chiffres mené par Ezin Kalu avec 16 points. Leur capitaine Adora Elonu a pris les points positifs même s’il a été court.

READ  La France impose le vaccin COVID aux travailleurs de l'alimentation, des voyages et de la santé

“C’est un mélange de déception, mais c’est encourageant pour nous parce que nous voulions du rythme et c’est finalement arrivé. Donc ce serait bien si nous pouvions continuer jusqu’au prochain match”, a-t-il déclaré.

Le Japon passe devant la France

Lors du précédent match du groupe B de la journée, le Japon hôte a riposté contre la France 74-70 avec une démonstration défensive et une fusillade implacable à trois points.

La France a eu du mal à se concentrer sur son attaque alors que les hôtes ont piégé leurs porteurs de ballon avec des doubles et trois équipes, tandis que le Japon a utilisé les défaites défensives françaises pour abandonner la ligne finale à trois points.

Les Français ont pris une brève avance, prenant une course au quatrième quart, suivie de quelques minutes d’aller-retour, Moiko Nokoka pointant trois points avec 29 secondes à jouer pour porter le Japon à 72-68.

Au Japon, ils ont marqué trois points à deux chiffres dont Nakoka, Maki Takada et Zaki Hayashi, l’équipe menant la France avec un maximum de 12 points, Sandrin Cruda avec 18 points et neuf rebonds.

Le Japonais Sori Miyazaki a déclaré que la défense agressive était importante dans le plan de match de son équipe.

“En matière de défense, nous sommes beaucoup plus petits que les joueurs français. La défense est une partie importante du basket japonais depuis longtemps et je suis content qu’elle ait gagné aujourd’hui”, a-t-il déclaré.

Les Japonais avaient 11 trois pointeurs, dont cinq au quatrième trimestre, pour passer à 41 % de l’arrière de la courbe, à seulement 21 % vers la France.

READ  La France interdit l'entrée aux Américains non vaccinés

“Cette équipe du Japon, chaque fois que vous faites une erreur en défense, elle tirera trois points et elle obtiendra le score”, a déclaré l’entraîneur-chef français Valérie Garnier.

Dans les autres matches, la Belgique, débutante olympique, a battu les médaillées régulières Australie 85-70 et la Chine a battu Porto Rico 97-55.

Les équipes reviendront à l’action vendredi, avec le Japon face aux États-Unis et la France face au Nigeria, la Belgique face à Porto Rico et l’Australie face à la Chine.

Rapport de Chris Gallagher; Montage Stephen Coates, Karisma Singh et Bill Berkrod

Nos normes : Principes de la Fondation Thomson Reuters.