février 2, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les actions françaises baissent à la clôture des marchés ; Le CAC 40 perd 0,14% par Investing.com

© Reuters. Les actions françaises baissent à la clôture des marchés ; Le CAC 40 recule de 0,14%

Investing.com – Les actions françaises étaient en baisse après la clôture de mardi, et les actions du secteur étaient en baisse.

A la clôture à Paris, il reculait de 0,14%, tandis que l’indice perdait 0,21%.

Meilleurs interprètes de la session ce jour-là Boygues SA (EPA: ), qui a augmenté de 1,76% ou 0,51 point pour s’échanger à 29,56. Entre-temps, Carrefour SA (EPA : ) a ajouté 1,50 % ou 0,25 point à 16,87 et Thalès (EPA : ) était en hausse de 1,31 % ou 1,60 point à 123,30 en fin de séance.

Les moins performants de la séance ont été Eurofins Scientific SE (EPA : ), qui a chuté de 3,19 % ou 2,16 points pour s’échanger à 65,54. Dassault Systemes SE (EPA : ) recule de 2,31% ou 0,83 point à 35,08 et Worldline S.A. (EPA : ) a diminué de 2,16 % ou 0,94 point à 42,63.

Les meilleures performances du SBF 120 sont ALD SA (EPA : ) qui progresse de 4,21% à 10,90, SCOR SE (EPA : ) progresse de 2,95% à 19,69 et Derichborg (EPA 🙂 Il a augmenté de 2,22 % pour clôturer à 5,30.

Les moins performants ont été Quodient SA (EPA : ), qui a chuté de 17,91 % à 12,01 en fin de séance, tandis qu’Aéroports de Paris SA (EPA : ) a perdu 12,60 % pour s’établir à 129,05. Orbie SA (EPA : ) qui a chuté de 5,56 % à 6,96.

Les actions en baisse ont progressé de 323 à 223 à la Bourse de Paris, terminant inchangées à 93.

Les actions de Quodient SA (EPA : ) sont tombées à leur plus bas niveau en 52 semaines ; perdu 17,91% ou 2,62 à 12,01.

READ  Collard, un législateur français de l'UE, a rejoint le candidat présidentiel d'extrême droite Gemmer

L’option CAC 40, qui mesure la volatilité implicite, était de 0,00% à 18,96, un nouveau plus haut de 52 semaines.

Les contrats à terme sur l’or pour livraison en février ont augmenté de 0,14 %, ou 2,55, à 1 783,85 $ l’once troy. Ailleurs dans le négoce des matières premières, le brut pour livraison en janvier a chuté de 3,60 %, ou 2,77, à 74,16 $ le baril, tandis que le contrat de pétrole Brent de février a chuté de 3,77 %, ou 3,12, pour s’échanger à 79,56 $ le baril.

L’EUR/USD est resté inchangé à 0,09 % à 1,05 et l’EUR/GBP à 0,04 % à 0,86.

Les contrats à terme sur indice du dollar américain ont augmenté de 0,13 % à 105,38.