février 8, 2023

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Les 25 meilleurs agents libres de la LCF en ce moment

Photo : Larry MacDougall/3DownNation. Tous les droits sont réservés.

2023 est officiellement arrivé et il ne reste plus que six semaines avant le début de l’agence libre de la CFL. Plus de 200 joueurs sont actuellement sur le point d’entrer sur le marché, y compris un certain nombre de joueurs de haut niveau qui pourraient remodeler le paysage de la ligue.

Vous trouverez ci-dessous une liste des 25 meilleurs agents libres suspendus de la LCF, telle que générée par un sondage 3ownNation contributeurs. Une version mise à jour de cette liste sera publiée en février au fur et à mesure que l’intersaison se développe et que les joueurs décident de retourner ou non dans leur équipe actuelle.

Veuillez noter que le « N » fait référence aux joueurs nationaux (c’est-à-dire canadiens) et le « A » aux joueurs américains.

Photo : Bob Buttrim/3DownNation. Tous les droits sont réservés.

25) QB Cody Fajardo, Roughriders de la Saskatchewan (A)

Autrefois l’homme le plus populaire de Riderville, le pivot vétéran a été suspendu à la fin de 2022 alors que la saison de la Saskatchewan continue de s’équilibrer. Malgré sa baisse la saison dernière, la note de passeur de Fajardo était toujours meilleure que celle de Beau Levi Mitchell, Jeremiah Massoli, Vernon Adams Jr., MacLeod Bethel-Thompson et Dane Evans.

24) DB Cameron Kelly Hamilton Tiger-Cats (A)

Le joueur de 26 ans a amorcé 32 matchs consécutifs avec les Ticats en tant que secondeur solide depuis sa saison recrue en 2021, enregistrant 87 plaqués, six interceptions et trois sacs. Il est jeune, athlétique et semble avoir le don de faire de gros jeux à des moments cruciaux.

23) OL Derek Dennis, Stampeders de Calgary (A)

Le joueur de 34 ans a bien joué à sa première saison dans la LCF après une interruption de deux ans, bloquant le tacle gauche de Cowtown avant de subir une fracture du péroné. Malgré son âge et sa blessure, la quadruple star de la division Ouest devrait encore susciter l’intérêt s’il arrive sur le marché libre.

22) DL Jackson Jeffcoat, Blue Bombers de Winnipeg (A).

Le joueur de 32 ans vient de connaître une saison relativement calme mais reste l’un des joueurs de passage les plus redoutés de la ligue. Il a enregistré 30 sacs et 10 échappés forcés en 64 matchs en carrière à Winnipeg et a été nommé joueur étoile de la LCF en 2021.

21) LB Darnell Sankey, Roughriders de la Saskatchewan (A)

Le défenseur de six pieds deux pouces et 245 livres a été un point positif pour Ridderville la saison dernière, totalisant 122 plaqués, trois sacs, deux échappés forcés et une interception. Sankey est un défenseur très compétent et sans doute le meilleur attaquant de la ligue.

20) OL Stanley Bryant, Blue Bombers de Winnipeg (A)

Le futur intronisé au Temple de la renommée a remporté le premier scrutin pour un quatrième prix record du joueur de ligne offensive l’année dernière, mais il est difficile d’ignorer le fait qu’il aura 37 ans la saison prochaine. Les tacles à gauche de la franchise ont toujours de la valeur, même s’il est clair que Bryant approche rapidement de la fin de sa carrière de joueur.

READ  Travis Yost : Profondeur estimée de l'aile gauche pour chaque équipe de la LNH

19) DB Gary Peters, Lions de la Colombie-Britannique (A)

Le vétéran de six ans a été nommé joueur étoile de la LCF pour la première fois la saison dernière après avoir réussi un total de 47 plaqués et cinq interceptions en 18 départs comme demi de coin. Peters est l’un des joueurs les plus endurants de la ligue depuis qu’il a rejoint les Lions en 2018 après n’avoir jamais raté un match en raison d’une blessure.

18) Rick Stephen Dunbar Jr. Tiger-Cats de Hamilton (A)

La cible de six pieds trois pouces et 203 livres vient de connaître une année exceptionnelle au cours de laquelle il a capté 72 passes pour 1 000 verges et six touchés. Dunbar a été un modèle de constance au cours des 17 matchs de la saison dernière, terminant chaque match avec au moins 30 verges dans les airs.

Photo courtoisie : Scott Grant/CFLPhotoArchive.com

17) DB Addarius Beckett, Alouettes de Montréal (A)

Le joueur de 26 ans est sans doute le meilleur jeune secondeur fort de la LCF, après une année au cours de laquelle il a réussi 80 plaqués au total, quatre sacs, deux échappés forcés et une interception. Pickett apporte la forme physique et l’athlétisme à un rôle défensif qui exige les deux.

16) Rick Nick Demsky, Blue Bombers de Winnipeg (Nord).

Le natif de Winnipeg a été l’une des menaces de zone rouge les plus dangereuses de la ligue la saison dernière, car il a capté au moins une passe en six matchs consécutifs au milieu de l’année. Demski est également l’un des joueurs les plus polyvalents de la ligue car il bloque bien et s’est avéré être un porteur de ballon efficace hors du terrain.

15) QB McLeod Bethel Thompson, Argonauts de Toronto (A).

Le joueur de 34 ans a mené la LCF au chapitre des passes de touché et des verges par la passe, mais il ne semblait pas imposer le respect d’un véritable quart-arrière no 1. Il y a des rumeurs selon lesquelles Bethel-Thompson pourrait prendre sa retraite hors saison, mais s’il joue en 2023, un certain nombre d’équipes pourraient utiliser les services d’un passeur vétéran.

14) DL Shawn Lemon, Stampeders de Calgary (A).

Le botteur de passes vétéran a été nommé joueur défensif de l’année de la division Ouest après avoir réussi 29 plaqués, 14 sacs et cinq échappés forcés la saison dernière. Lemon refuse tout simplement de ralentir à 34 ans, ce qui en fait une option attrayante pour les équipes cherchant à générer plus de pression sur la jante en 2023.

13) OL Zack Williams, Stampeders de Calgary (N).

En général, les jeunes cascadeurs talentueux ne se présentent pas en agence libre, et c’est exactement ce qui rend Williams si attrayant. Le joueur de 25 ans a commencé chaque match à la garde gauche l’an dernier dans le cadre d’une ligne offensive qui a accordé le moins de sacs de la ligue et a aidé Calgary à mener la LCF en verges au sol et en verges au sol par tentative.

READ  La Finlande, pays hôte, a battu le Canada pour terminer la série « Incroyable » avec le Championnat du monde de hockey
Photo : Bob Buttrim/3DownNation. Tous les droits sont réservés.

12) Rick Corley Gittens Jr., Argonauts de Toronto (Nord).

Le natif d’Ottawa a mené la LCF au chapitre des réceptions pour les joueurs canadiens au cours de la dernière saison, réalisant 81 réceptions pour 1 101 verges et cinq touchés en 18 matchs comme demi-fendu et receveur large. L’ancien troisième tour a été nommé All-Star de la division Est lors de saisons consécutives, mais reste un jeune avec un potentiel plus inexploité.

11) LB Jameer Thurman, Stampeders de Calgary (A).

Le joueur de 27 ans semble avoir volé sous le radar tout au long de sa carrière mais reste l’un des défenseurs les plus constants de la ligue. Il a réalisé 74 plaqués en 2022, ainsi que trois interceptions et deux échappés forcés, aidant à diriger une défense qui s’est classée troisième pour les points offensifs autorisés et quatrième pour l’attaque nette autorisée.

10) DL Anthony Lanier II, Roughriders de la Saskatchewan (A)

Cela peut sembler assez élevé pour un joueur qui n’a disputé que 21 matchs dans la LCF, mais le joueur de 29 ans était une force avec laquelle il fallait compter la saison dernière. Le défenseur de six pieds six pouces et 285 livres a réussi 19 plaqués, huit sacs et deux échappés forcés sur un tacle défensif avant de subir une commotion cérébrale à la fin de la saison, après quoi la ruée vers la passe de la Saskatchewan a disparu.

9) DL Lorenzo Mauldin IV, Rouge et Noir d’Ottawa (A)

Le joueur de 30 ans a explosé pour récolter 43 plaqués, 17 sacs et deux échappés forcés l’an dernier, établissant de nouveaux sommets en carrière et remportant le titre de joueur défensif de l’année de la LCF. Mauldin semble prêt à entrer sur le marché libre comme il l’a dit aux médias au cours de cette semaine de la Coupe Grey Il prévoit de tester pour l’agence libre.

Photo : Larry MacDougall/3DownNation. Tous les droits sont réservés.

8) Juge LB Cameron, Stampeders de Calgary (N).

L’ancien Canadien le plus remarquable de la division Ouest a connu une saison de rebond à Cowtown, réalisant 80 plaqués, cinq sacs, deux échappés forcés et deux interceptions en 17 matchs. Judge est l’un des quarts-arrière les plus polyvalents et les plus polyvalents de la ligue et il n’a encore que 28 ans.

7) Rick Kenny Lawler, Élans d’Edmonton (A).

L’ancien joueur étoile de la LCF a signé un énorme contrat avec les Elks d’Edmonton la dernière saison morte et s’est surtout montré à la hauteur, réalisant 58 attrapés pour 894 verges et cinq touchés en 12 matchs malgré un roulement important du quart-arrière. Bien qu’il soit peu probable qu’il égale les 300 000 $ qu’il a gagnés la saison dernière, Lawler est toujours le meilleur botteur de la ligue.

READ  Épopée photo : Finales - Coupe du monde 2022 à Lourdes

6) LB Wynton McMannis, Argonauts de Toronto (A).

Le joueur de 28 ans a été dominant la saison dernière et aurait pu remporter le titre de joueur défensif de l’année s’il ne s’était pas déchiré les biceps en fin d’année. Il a réussi 95 plaqués, trois sacs, deux interceptions et un échappé forcé contre le secondeur du côté faible la saison dernière, ce qui lui a valu une sélection d’étoiles de la LCF malgré la blessure.

5) QB Trevor Harris, Alouettes de Montréal (A)

Le passeur vétéran est entré la saison dernière en tant que remplaçant, mais a rapidement obtenu le rôle de partant, lançant pour 4 157 verges, 20 touchés, 12 interceptions et allant 8-7 en tant que partant. Harris aura 37 ans en mai, mais il a un kilométrage relativement faible pour son âge et pense qu’il a encore beaucoup de bon football devant lui.

4) DL Folarin Orimolade, Stampeders de Calgary (A)

Le défenseur de quatrième année a affiché une séquence respectable la saison dernière – il a réussi 37 plaqués, six sacs, une interception et un échappé forcé – mais ce n’est pas pour cela qu’il figure sur cette liste. Orimolade a finalement évité l’erreur de blessure assez longtemps pour montrer son potentiel en tant que rusher d’élite qui aide à améliorer ceux qui l’entourent, faisant de lui un agent libre potentiel intrigant.

Photo : Larry MacDougall/3DownNation. Tous les droits sont réservés.

3) DL Jake Siresna, Élans d’Edmonton (A)

Le joueur de 28 ans était un membre d’équipage destructeur la saison dernière, totalisant 31 plaqués, 10 sacs et quatre échappés forcés en seulement 12 matchs. Sirisena a été nommé joueur étoile de la LCF pour la première fois en 2022, et à 28 ans, il devrait avoir plusieurs saisons élite devant lui.

2) Rick Eugene Lewis, Alouettes de Montréal (A)

Le produit de l’Oklahoma a connu une année de carrière en 2022, réalisant 91 réceptions pour 1 303 verges et 10 touchés en 17 matchs. Lewis réussit autant d’attrapés au moulinet que n’importe quel receveur de la LCF et devrait préparer le marché pour les receveurs à l’échelle de la ligue lorsqu’il signera son prochain contrat, que ce soit avec Montréal ou ailleurs.

1) QB Bo Levi Mitchell, Tiger-Cats de Hamilton (A)

Le joueur de 32 ans a été échangé à Hamilton à la mi-novembre Il envisage de passer en agence libre avant de s’engager dans une nouvelle équipe. Le futur passeur du Temple de la renommée n’a pas affiché de chiffres d’élite depuis qu’il a été nommé joueur le plus utile de la ligue en 2018, mais semble s’être complètement remis d’une blessure à l’épaule qui l’a tourmenté au cours de ses dernières années à Calgary.