mai 24, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le verrou australien Emmanuel Mifo veut jouer pour la France

La légende du rugby Emmanuel Mifo a juré de rester en dehors des Wallabies et de rester fidèle à la France après avoir été ignorée par les équipes australiennes de super rugby.

À 203 centimètres de haut et pesant 145 kilogrammes, l’écluse s’est créée une maison grâce à la centrale électrique française Toulouse.

Débutant sa carrière de joueur dans la ligue de rugby à Ipswich et Brisbane, Mifo faisait partie de la Melbourne Rebels Academy, mais ne s’est pas vu proposer de contrat à temps plein.

Il était l’un des cinq athlètes sélectionnés dans le cadre du programme International Player Pathway de la NFL et s’est vu offrir une place à l’IMG International Academy en Floride pour devenir joueur de ligne défensive.

Mais son premier amour était le rugby et il s’est éloigné des millions pour rejoindre Toulouse en 2019.

Aujourd’hui âgé de 23 ans, Mifu réalise où est son avenir dans son pays d’adoption.

« Je veux jouer pour la France », a déclaré Meafou au podcast Le Rugby.

« La France est définitivement sur mon radar, il y a peu de discussions autour d’elle et je travaille pour obtenir mon passeport.

« Je suis ici depuis plus de trois ans maintenant, donc je veux absolument jouer pour la France. »

Le député d’arrière-ban des Rebels and Wallabies, Rob Leota, a connu Meefo dans sa jeunesse et a déclaré qu’il était un grand talent.

« J’ai joué avec Manny pour Victoria pour les moins de 20 ans et aussi contre lui quand il a joué pour le Queensland au lycée », a déclaré Lotta à l’AAP.

READ  Le rappel du vaccin en France augmente la mobilité et durcit les règles d'entrée

« J’étais très proche de lui. Nous étions en contact. Il s’en sort à merveille là-bas. »

Liyota a déclaré qu’il était regrettable qu’il y ait eu beaucoup de concurrence au poste de Mifo lorsqu’il était à Melbourne.

« C’était si dur, nous étions si jeunes, nous avons essayé de trouver notre propre voie. Il a vu son opportunité en France et l’a saisie », a déclaré Leota.

« Ce serait formidable si Manny revenait, et il serait un grand atout, mais la France aurait vraiment de la chance de l’avoir parce qu’il l’a tué sur place. »

Plus tôt l’année dernière, Lotto a signé une lettre acceptant de signer un important contrat en espèces pour jouer avec le club français Pao, et a approché Mifo à propos de cette décision.

Mais le rugbyman de 25 ans a choisi d’accepter l’offre révisée de l’Australie et des rebelles et a mis fin à ses débuts avec les Wallabies en disputant quatre matchs de test.

« Cela a été une année très spéciale pour moi, et beaucoup d’inattendus sont arrivés. Je pense que c’est la meilleure chose », a déclaré Liota.