octobre 28, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le vaisseau spatial BepiColombo envoie ses premières images de Mercure en volant près de | espacer

Le vaisseau spatial euro-japonais BepiColombo a renvoyé ses premières images de Mercure, vacillant près de la planète la plus interne du système solaire alors qu’il était en mission pour mettre deux sondes en orbite en 2025.

La mission a effectué le premier des six vols sur Mercure à 23h34 GMT vendredi, en utilisant la gravité de la planète pour ralentir le vaisseau spatial.

Après que le vaisseau spatial ait dépassé Mercure à des altitudes inférieures à 200 kilomètres (125 miles), il a capturé une image en noir et blanc à basse résolution avec l’une de ses caméras de surveillance avant de redécoller.

Européens espacer L’agence a déclaré que l’image prise montre l’hémisphère nord et les caractéristiques distinctives de Mercure, parmi lesquelles le cratère Lermontov de 166 kilomètres de large.

Vue d’artiste de BepiColombo volant par Mercury. Photo : Esa/ATG Medialab/EPA

“Le survol a été impeccable du point de vue du vaisseau spatial, et c’est incroyable de voir enfin notre planète cible”, a déclaré Elsa Montagnion, directrice des opérations du vaisseau spatial pour la mission.

La mission BepiColombo étudiera tous les aspects de cette mystérieuse planète intérieure, de son noyau aux processus de surface, en passant par le champ magnétique et l’exosphère, “afin de mieux comprendre l’origine et l’évolution d’une planète proche de son étoile mère”, explique Esa.

Mercure est la seule planète rocheuse en orbite autour du soleil en plus de notre planète qui a un champ magnétique. Les champs magnétiques sont créés par un noyau liquide, mais en raison de sa taille, Mercure doit être devenu froid et solide, comme Mars l’a fait.

Cette anomalie peut être due à une caractéristique de la formation du noyau, quelque chose que les instruments BepiColombo mesureront avec une précision beaucoup plus grande que ce qui était possible jusqu’à présent.

La mission conjointe entre l’Agence européenne et l’Agence japonaise d’exploration aérospatiale a été lancée en 2018, volant une fois au-dessus de la Terre et deux fois à travers Vénus lors de son voyage vers la plus petite planète du système solaire.

Cinq vols supplémentaires sont nécessaires avant que BepiColombo puisse ralentir suffisamment pour lancer l’orbiteur planétaire Esa Mercury et l’orbiteur magnétosphérique Jaxa Mercury. Les deux sondes étudieront le noyau et les processus de Mercure à sa surface, ainsi que son champ magnétique.

La mission porte le nom du scientifique italien Giuseppe “Pepe” Colombo, qui a contribué au développement de la manœuvre d’assistance à la gravité utilisée pour la première fois par la NASA Mariner 10 lorsqu’elle a volé vers Mercure en 1974.

L’Associated Press et l’AFP ont contribué à ce rapport

READ  Voici comment regarder la convention internationale de la Mars Society 2021 en ligne cette semaine