octobre 25, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le syndicat TTC recule et exhorte désormais ses membres à se conformer au mandat de vaccin de l’agence de transport

La plus grande guilde de TTC a soudainement Elle s’est retirée dans sa lutte contre le mandat de vaccination de l’agence de transit Il conseille maintenant à ses membres de divulguer leur statut vaccinal à la direction.

Il s’agissait d’un renversement surprenant dans une série d’événements bizarres mercredi matin, notamment l’incapacité du président du syndicat à assister à une conférence de presse à laquelle il devait assister avec le député provincial de la conférence du PC de l’Ontario en raison de son opposition aux mesures de sécurité en cas de pandémie. .

L’Amalgamated Local Transportation Federation 113, qui représente la plupart des travailleurs de la TTC, a adopté une ligne dure contre le mandat de vaccination de l’agence de transport en commun depuis que l’administration a annoncé des plans pour la politique en août. Le syndicat a exhorté ses membres à ne pas divulguer leur statut vaccinal, qui, selon lui, était une information médicale privée.

Mais dans une lettre envoyée aux membres mercredi matin, le président de la section locale 113, Carlos Santos, a appelé le syndicat et le PDG de la TTC, Rick Leary, à “travailler ensemble sur une politique de vaccination équitable”.

Santos continue de faire face à de vives critiques pour Leary, qui a affirmé que ses actions “avaient créé une crise malheureuse et inutile” sur la question des vaccins. Mais le chef du syndicat a souligné que la direction de la TTC avait entendu les critiques des membres “hautement et clairement” et qu’il était temps de coopérer.

“En conséquence, moi-même et le conseil d’administration de la section locale 113 de l’ATU demandons maintenant (…) que les membres s’engagent à divulguer le statut de vaccination énoncé dans la politique de la TTC”, a déclaré Santos.

READ  Secrétaire général de l'ONU : La dette sans restriction est un « poignard du cœur » pour la reprise mondiale

La montée en puissance de la section locale 113 est survenue un jour après que la TTC eut soumis une demande urgente à la Commission des relations de travail de l’Ontario alléguant que la directive du syndicat aux employés de ne pas confirmer leur statut équivalait à une grève illégale qui a entraîné des taux de divulgation « extrêmement bas » parmi les des employés.

L’appel à la coopération du syndicat est également intervenu quelques minutes après une conférence de presse inhabituelle à Queens Park au cours de laquelle le député local indépendant Roman Baber (York-Centre) 113 a déclaré qu’il soutenait la soi-disant loi sur l’emploi et les lacunes. Le projet de loi spécial des membres empêcherait les travailleurs d’être licenciés ou mis en congé pour avoir refusé de se faire vacciner contre la COVID-19 ou pour ne pas avoir divulgué leur statut de vaccination.

Santos a été cité comme soutenant le projet de loi dans un communiqué de presse distribué par Baber et répertorié comme ayant assisté à la convention, mais pas.

Premier ministre Doug Ford Baber a été expulsé du caucus du Parti communiste en janvier Après avoir écrit une lettre au Premier ministre s’opposant aux restrictions pandémiques et affirmant que “le confinement est plus mortel que le COVID”.

Des représentants de deux autres syndicats des transports, la section locale 5089 du SCFP, qui représente les inspecteurs des tarifs et les agents de sécurité de la TTC, et la section locale 107 de l’ATU, qui représente les travailleurs du transport en commun de Hamilton, étaient présents pour soutenir la législation de Baber.

READ  Réouverture du rugissement du commerce alors que les actions augmentent: les marchés se terminent

La section locale 113 n’a pas immédiatement répondu à une demande de clarification de sa position sur le projet de loi.

Dans le cadre de la politique de vaccination obligatoire introduite par la TTC le 7 septembre, tous les employés et sous-traitants seront entièrement vaccinés d’ici le 30 octobre. Le statut du vaccin devait initialement être révélé avant le 20 septembre, mais bien que la TTC ait prolongé la date limite de divulgation au 30 septembre, seulement environ 60% des travailleurs ont soumis leur statut selon les derniers chiffres publiés par l’agence.

Le syndicat et la TTC disent qu’ils pensent que la majorité des travailleurs ont fait des ravages.

Dans un communiqué mercredi après-midi, Leary a annoncé que la TTC prolongerait à nouveau le délai de divulgation, jusqu’au 6 octobre. Il a également déclaré que l’agence “examinait le statut” de sa demande auprès de la Commission des relations de travail.

“Je tiens à noter le renversement de la position de M. Santos et de la section locale 113. J’espère que cela donnera un nouveau ton à la section locale 113 de l’ATU en travaillant avec nous alors que nous nous efforçons tous d’assurer la sécurité de la TTC et de mettre cette pandémie derrière nous.”

Ben Spur est un journaliste basé à Toronto qui couvre les transports. Vous pouvez le joindre par courriel à bspurr@thestar.ca ou le suivre sur Twitter : @BenSpurr