janvier 19, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le rêve est apparu pour la première fois dans le film canadien Harvey-Pinard, qui a été entaché par de mauvaises performances au travail

Un coup d’œil à la programmation a permis de suggérer facilement que ce jeu ne devrait pas avoir lieu, mais un coup d’œil autour de l’Amalie Arena a révélé pourquoi il devrait être joué.

Même avec neuf Canadiens de Montréal et quatre membres du Lightning de Tampa Bay sur le protocole Covid, il y avait 19 092 fans présents. Une vente – une affaire qui sauve l’histoire pour une équipe de la Sun Belt, une prime de Noël offerte grâce aux snowbirds du Québec qui se joignent aux fans du Lightning pour franchir les tourniquets avec un appétit insatiable pour le hockey, la restauration rapide et la bière – devait se réaliser.

Le report n’était pas une option.

Quoi qu’il en soit, les Canadiens, sans choix de leur part, portaient une équipe qui se serait à peine qualifiée pour un match préparatoire. Les revenus ne peuvent probablement pas être égalisés si cet événement est repoussé à une date ultérieure. Et en ce moment, même avec la propagation d’Omicron comme les incendies de forêt en Californie à la mi-juillet, c’est la pensée qui régit toutes les décisions dans la LNH.

L’AJLNH, 50-50 partenaires avec la ligue sur les revenus liés au hockey, est à bord. Pour cette raison, avec Montréal fermé dans un avenir prévisible et le Bale Center fermé aux fans, il a également été annoncé plus tôt mardi que les quatre prochains matchs au stade des Canadiens seraient reportés.

La ligue a déplacé son match du 12 janvier contre les Bruins à Boston et n’hésitera pas à reporter les matchs prévus au Centre Bell les 15, 27, 29 et 30 si cela signifie remplir des sièges et amasser plus d’argent plus tard.

La préoccupation, avec les Canadiens portant plus de joueurs de la LAH que de joueurs de la LNH pour ce match contre les doubles champions de la Coupe Stanley mardi, était que les fans n’en auraient pas pour leur argent.

Mais ils l’ont eu, et puis certains.

Les partisans du Lightning ont vu Brayden Point revenir d’une absence de 11 matchs pour marquer deux buts et une passe décisive et mener leur équipe à une victoire palpitante de 5-4 en prolongation.

Si le match était excitant, cela avait quelque chose à voir avec ce que les partisans canadiens voyaient de leur équipe. Montréal a lutté dur pour défier les cotes de paris à trois contre un. Kale Clague et David Savard ont marqué leurs premiers buts en bleu, blanc et rouge, Cédric Paquette a marqué son premier point, et l’excellent effort de l’équipe a ponctué des débuts impressionnants dans la LNH pour deux joueurs qui étaient peut-être les personnes les plus heureuses de l’aréna ce match s’est déroulé comme prévu.

READ  Rumeurs MLB: Max Scherzer devrait signer bientôt, les Mets semblent être les favoris

Raphael Harvey Benard et Corey Scheuenemann vivent le rêve

Considérez les chemins empruntés par ces deux joueurs pour atteindre cette destination.

Harvey-Pinard a été dépassé lors de deux repêchages de la LNH avant de voir 200 joueurs appelés avant que les Canadiens ne le reprennent en 2019. Il a fait sauter les portes à son premier camp junior et a été renvoyé dans la LHJMQ sans même participer au camp principal.

Ensuite, Harvey-Pinard a connu une excellente année en tant que recrue et s’est « réconcilié » avec un contrat à sens unique dans la LAH. Et puis, il a connu une belle saison recrue avec Rocket pour enfin décrocher son contrat d’entrée.

Scheunemann, 26 ans, n’a pas été repêché, a joué quatre saisons dans l’ouest du Michigan et a disputé 106 matchs dans la LAH de 2018 à décembre 2021, avec un court passage dans l’ECHL entre les deux.

Il n’a jamais abandonné l’espoir de jouer un jour dans la LNH.

« Au moment où vous commencez à vous autoriser à penser (ça ne fonctionnera pas), vous vous enfermez en quelque sorte », a déclaré Scheunemann mardi matin. « Cela peut être difficile parfois. C’est dur ou difficile. C’est parfois frustrant. Mais vous baissez simplement la tête et vous vous mettez au travail. »

« J’espérais ce jour et je savais qu’il finirait par arriver », a ajouté Scheunemann. « Alors, j’ai continué à travailler et il est là. »

Passé avec Schueneman 11:36 patinant contre la foudre.

L’homme défensif senior a été constant, a terminé 1 addition et a inscrit son premier but dans la LNH dans le premier but de Harvey-Pinard dans la LNH.

« Il y avait beaucoup d’émotion », a déclaré le joueur de 22 ans en voyant la rondelle franchir la ligne de but après s’être arrêté devant le filet et avoir tiré sous la barre transversale pour égaliser le match 2-2 dans le filet. La troisième minute de la seconde mi-temps.

READ  Rutherford, le nouveau chef des Canucks, n'échangera pas de choix de recrutement élevés

« J’ai eu beaucoup de frissons », a ajouté Harvey Benard. « C’est toujours amusant de marquer un but, mais marquer son premier but dans la LNH est un sentiment vraiment incroyable qui m’a laissé tellement d’émotions.

Il a eu beaucoup de temps pour réfléchir au voyage jusqu’à ce point et à tous les obstacles en cours de route.

« C’est un chemin extraordinaire que j’ai emprunté. Quand j’ai été recruté, j’ai dit que je voulais leur montrer que j’étais plus qu’un simple choix au septième tour », a déclaré Harvey Benard. « C’est mon état d’esprit depuis que je suis jeune, et J’étais vraiment heureux de jouer mon premier match dans la Ligue nationale de hockey ce soir. . C’est énorme pour moi, et je dois continuer à travailler. »

Il le ferait, tout comme Scheunemann, qui auraient tous deux de plus grandes chances de jouer dans cette ligue.

Règles Gallagher

Ce match s’est transformé en un défi à Montréal pour annuler un horrible appel lancé par des officiels de soccer surf des neiges qui ont volé le but de Brendan Gallagher.

Dans le jeu, Gallagher a pris une sortie du repli et a été poussé vers le gardien de Tampa Maxime Lagas par l’attaquant du Lightning Boris Kachuk. La baguette Gallagher est entrée en contact avec la planche Lagace lorsque la rondelle a dévié de son extrémité arrière dans la grille.

Le but a permis aux Canadiens de marquer 3-2.

Au lieu de cela, Montréal a été évalué pour une pénalité pour retarder le match pour un défi infructueux et Ross Colton a marqué une seconde après la fin d’un jeu solide à Tampa pour donner l’avance au Lightning.

S’il s’agissait de quelqu’un d’autre que Gallagher, la cible aurait pu être invoquée de manière appropriée sur la glace. Il y aura certainement de l’espoir que la mauvaise décision des gens de la salle des affaires de la LNH sera corrigée ensuite.

Mais l’ailier montréalais, qui gagne sa vie grâce à la séquence brumeuse d’interférences des gardiens, ne semble pas profiter du doute.

L’entraîneur des Canadiens Dominique Ducharme en a assez vu.

« Il est clair qu’il a été poussé vers le gardien de but », a déclaré Ducharme en français après le match. « Alors sûrement, si le numéro 11 n’était pas sur son dos, il serait probablement une cible. »

READ  Novak Djokovic dans les limbes alors qu'il combat l'expulsion d'Australie à cause de la vaccination contre le COVID-19

« Bien sûr, c’est frustrant », a poursuivi Ducharme, en anglais. « Il joue très bien, il fait une vrille, il a une chance dans le filet, il est poussé par derrière. Je pense que le contact avec le gardien de but avec son bâton et son corps est dû à la poussée par derrière.

« Et évidemment, il est dans la ligue depuis longtemps, c’est un gars qui marche dans le filet tous les soirs, et je pense qu’il a cette réputation qui va le frapper encore plus.

« Mais je pense que c’est un joueur juste. Et si nous avons contesté, c’est à cause de ce que j’ai vu, (de n’importe quelle) vidéo (qu’il a regardé), nous sommes tous d’accord pour dire que cela aurait dû être un objectif. »

battements rapides

• Lukas Vejdemo a terminé un jeu impressionnant de Michael Pezzetta et Paquette pour marquer son deuxième but dans la LNH à son huitième match dans la LNH. Que ce trio se soit aligné dans certains retournements contre Point, Alex Killorn et Mathieu Joseph est vraiment un décalage que ce match était censé être, mais ils ont joué dur et ont été récompensés.

• Savard a fait une superbe prestation contre son ancienne équipe pour donner une avance aux Canadiens avec moins de sept minutes à jouer. Il a dû être difficile de le voir s’évaporer avec quelques secondes à jouer en troisième mi-temps, alors que l’ancien Canadien Corey Berry a marqué l’égalisation.

• Nick Suzuki a fait un gros bloc dans ces dernières secondes. Sa baguette s’est cassée et il essayait d’atteindre le siège lorsqu’une tentative de dégagement l’a touché et a rebondi sous la foudre. Tampa a maintenu la séquence et Perry a marqué juste après cela, clôturant un jeu qui a essentiellement couvert la saison montréalaise.

• Ce match s’est terminé par un coup dur de Brett Colak, un contre-échec sans fioritures avec Jake Evans, donnant à Tampa une chance de 3 en 1 à la machine à sous. Une longue pause pour les joueurs, mais ce sont les arbitres qui ont prouvé leur sincérité en cela.