septembre 29, 2022

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le réseau de formation doctorale Australie-France de 15,7 millions d’euros sera dirigé par le Centre européen du RMIT

Le réseau de 15,7 millions d’euros (22,8 millions de dollars australiens) sera dirigé par RMIT Europe, le hub européen de RMIT à Barcelone – et comprendra 37 universités en France et en Australie.

Financé par la Commission européenne, en collaboration avec le RMIT et ses partenaires, le projet de cinq ans emploiera 64 chercheurs doctorants en début de carrière, se concentrant sur le développement de la recherche pertinente pour l’industrie.

Les chercheurs seront encadrés par des superviseurs expérimentés du milieu universitaire et de l’industrie et recevront une formation et un soutien, y compris des ateliers annuels et des événements de panel.

S’exprimant à l’ambassade d’Australie en France, le vice-chancelier et président de l’Université RMIT, le professeur Alec Cameron, a déclaré qu’AUFRANDE était sur le point d’inspirer une nouvelle génération de chercheurs en début de carrière très performants.

Les écosystèmes de recherche australien et français sont connectés à une échelle sans précédent.


Cela n’a été possible que grâce à la position unique du RMIT en tant que hub européen, capable d’agir comme un pont entre les deux pays grâce à une connaissance approfondie du fonctionnement du financement de la recherche dans les deux régions. »


Professeur Alec Cameron, vice-chancelier et président de l’Université RMIT

L’ambassadrice d’Australie en France, Son Excellence Gillian Baird, a déclaré que la création du réseau représentait une coopération importante entre les deux pays.

« Je suis très heureux de voir les relations entre l’Australie et la France se renforcer davantage grâce à la recherche collaborative », a-t-il déclaré.

READ  Johan Ndoi-Broward a été disqualifié en demi-finale 100 après l'accident

Le directeur de la recherche de l’École Centrale de Lyon, partenaire d’AUFRANDE, le professeur Christophe Gore, s’est félicité de l’opportunité d’intensifier et de diversifier les collaborations de recherche, dans l’attente d’un impact significatif sur de nombreux problèmes scientifiques et technologiques urgents.

« De la photonique et des nanotechnologies à l’acoustique et à l’énergie, de jeunes chercheurs brillants trouveront des postes de doctorat AUFRANDE passionnants dans les laboratoires du centre de Lyon », a-t-il déclaré.

Le prix d’AUFRANDE fait suite au prix REDI de l’année dernière associant RMIT à 24 partenaires dans 10 pays, réunissant l’expertise de RMIT Europe dans la direction de programmes de doctorat internationaux multipartenaires à grande échelle.

Le nouveau réseau établira un nombre important d’accords de cotutelle entre les partenaires français et australiens, jetant les bases d’une coopération continue de haut niveau au-delà de la fin du projet.

Les chercheurs seront employés dans des institutions académiques françaises et dans une université australienne pour une durée pouvant aller jusqu’à un an. Ils recevront des doctorats français et australiens à l’issue de leurs recherches.

Parmi les autres partenaires australiens figurent l’UNSW Sydney, l’Université de Tasmanie, l’Université Macquarie et l’Université de Sydney. Consultez la liste complète: https://bit.ly/3p2CYe0.

La première cohorte de doctorants sera recrutée à partir d’une campagne de recrutement mondiale qui devrait débuter début 2023.