septembre 17, 2021

BreaGeek News

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Le plus grand conseil scolaire d’Ottawa exige des masques de maternelle et des vaccins pour les bénévoles

Le plus grand conseil scolaire d’Ottawa a émis des masques pour la maternelle et les bénévoles et des vaccins, mais encore une fois, il n’a pas eu le temps lors d’une réunion spéciale du conseil de prendre une décision finale sur d’autres règles telles que les vaccinations obligatoires pour le personnel.

La Commission scolaire du comté d’Ottawa Carleton s’est réunie mardi soir Pour discuter de plusieurs modifications de politique Cela dépasserait les exigences régionales de sécurité COVID-19.

Ces changements étaient à l’ordre du jour de la réunion du 24 août, mais Le conseil d’administration n’a pas eu le temps de discuter. La discussion a été repoussée à la réunion de mardi, mais encore une fois, le temps a manqué.

Avec les derniers ajustements de libellé apportés à la proposition qui aurait mandaté le personnel d’être entièrement vacciné contre COVID-19, la réunion est arrivée à 23 heures – date à laquelle les administrateurs doivent voter pour poursuivre la réunion. Et l’un des administrateurs, Donna Blackburn, a voté contre la poursuite.

Il y a eu une brève discussion sur la rapidité avec laquelle le conseil d’administration se réunirait à nouveau pour ratifier cette politique, mais aucune date n’a été fixée.

Puis mercredi matin, la gardienne Lira Evans a tweeté que le président Lane Scott avait tenté de tenir une autre réunion mercredi soir pour terminer le reste de la discussion et du vote.

READ  Virus Corona: Que se passe-t-il au Canada et dans le monde jeudi

La vaccination obligatoire du personnel a passé le vote initial

Dans un projet de proposition sur les vaccinations des employés, le conseil a fixé au 30 septembre la date limite pour mettre les règles en place.

Le protocole précisera les détails du moment où les employés doivent être vaccinés. Des exceptions seront incluses pour des motifs liés aux droits de l’homme, y compris la religion.

Avec le retour des enseignants vendredi et des élèves de retour le 9 septembre, le conseil a décidé – avant même ce dernier délai – qu’il était impossible de mettre en œuvre avant le retour des élèves.

Gouvernement de l’Ontario Tout le personnel de l’école est tenu de divulguer son statut vaccinal COVID-19 et ceux qui n’ont pas été immunisés à subir régulièrement des tests d’antigène. Ces divulgations sont exigées des employés avant le mardi 7 septembre prochain.

Le protocole de vaccination du conseil a été approuvé par un vote mardi soir, mais il fallait encore un vote de ratification.

Le vote initial a été adopté avec l’approbation de 10 administrateurs, aucun ne s’y est opposé et Blackburn s’est abstenu.

Tous les conseils d’Ottawa exigent des masques pour la maternelle

L’OCDSB est le dernier des quatre conseils scolaires d’Ottawa à imposer des masques pour les jardins d’enfants.

La motion a été adoptée à l’unanimité et sans discussion préalable des administrateurs.

Parce que Santé publique Ottawa appuie cette décision, le personnel du conseil a été disposé à mettre en œuvre des mesures de sécurité pour les élèves des jardins d’enfants, jeunes et moins jeunes, même si la province exige uniquement que les jeunes élèves soient cachés en première année.

READ  La Louisiane souffre de pannes d'électricité alors que le nombre de morts augmente à Ida | L'actualité climatique

Evans, qui a apporté le masque et les vaccins, avait également plusieurs autres choses à l’ordre du jour. Sa proposition d’exiger des vaccinations pour les bénévoles, comme les entraîneurs, a également été adoptée en tant que directive pour les écoles pour l’année 2021-2022.

La secrétaire de l’OCDSB, Lyra Evans, a présenté six propositions axées sur des mesures de santé plus strictes à la réunion d’urgence de l’OCDSB mardi soir. (Alexander Behne/CBC)

“Je comprends que les gens ne veulent pas se faire vacciner pour une raison ou une autre, mais lorsque leurs choix mettent les autres en danger, je pense que c’est le point où nous devrions intervenir”, a déclaré Evans.

Le conseil n’a pas bougé pour discuter de la vaccination obligatoire des étudiants, de la politique d’éducation médicale pour les étudiants ou de la fourniture continue de masques médicaux au personnel.

Certaines écoles sont utilisées comme bureaux de vote

Une proposition exigeant que toute personne utilisant la propriété de l’école soit vaccinée a été soumise au groupe de travail du conseil pour réintégration et sera retournée aux conseillers scolaires lors d’une réunion le 14 septembre.

Bien que les écoles ne soient généralement pas ouvertes aux utilisateurs de la communauté pour le moment, le président a posé des questions sur leur utilisation comme bureaux de vote lors des prochaines élections fédérales du 20 septembre.

Le directeur des finances du conseil, Michael Carson, a déclaré qu’il y avait moins d’écoles à utiliser lors des élections que jamais auparavant.

Élections Canada utilisera environ une douzaine d’écoles secondaires qui satisfont aux normes de sécurité proposées par le médecin hygiéniste en chef de l’Ontario, Kieran Moore. Ces directives incluent une entrée et des toilettes séparées pour les électeurs et les employés du gouvernement.

L’école publique Vimy Ridge à Findlay Creek est la seule école primaire qui sera utilisée, car Carson a déclaré que c’était le seul bâtiment public pour les manèges, et donc le scrutin devrait y avoir lieu.